Nos Mains

Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion






Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?

Aller en bas 
AuteurMessage
GIBET
Admin
GIBET

Messages : 11710
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 72
Localisation : Finistère

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty15/1/2016, 19:31

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?
Posté dans Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 06-01-2016



inShare1
image: http://www.opex360.com/wp-content/uploads/chammal-20150420.jpg
Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Chammal-20150420
Il a toujours été dit qu’éliminer Daesh (État islamique ou EI) en Syrie et en Irak prendrait du temps. Et cela, en raison de plusieurs difficultés rencontrées par la coalition internationale emmenée par les États-Unis.
Au passage, l’intervention militaire russe en Syrie, n’a, pour le moment, pas eu de conséquence significative pour Daesh, qui n’a été mis en échec que grâce à l’action des milices kurdes (YPG), récemment alliées à d’autres groupes armés arabe au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par les États-Unis.
La stratégie suivie par la coalition compte 5 axes, qui ont été rappelés par le général Didier Castres, sous-chef d’état-major « opérations », lors d’une audition au Sénat en décembre (le compte-rendu vient d’être mis en ligne) : assécher les finances de Daesh, tarir le flux de ses combattants étrangers, mener des actions de contre-propagande, en particulier sur Internet, préparer la reconstruction post-conflit et enfin, conduire les opérations militaires, avec l’objectif d’endiguer les jihadistes dans l’attente de la montée en puissance des forces terrestres locales.
Si cela ne pose pas de problème particulier en Irak, où 15.000 soldats ont d’ores et déjà été formés par la coalition, il en va tout autrement en Syrie, où l’opposition dite modérée, soutenue par les Occidentaux, « ne dispose pas de la masse critique, ni des objectifs partagés qui lui permettraient de s’imposer aux autres composantes de l’opposition et de combattre efficacement Daesh », a expliqué le général Castres.
En outre, cette question suscite du « tirage » au sein même de la coalition, car « certains groupes bénéficient d’un soutien puissant d’États tiers, alors même qu’ils ne sont pas considérés comme `’fréquentables’ (…). Dès lors, même si l’on note des progrès dans le dialogue politique, ainsi que dans la cartographie des groupes d’opposition », a confié le sous-chef d’état-major « opérations ».
Au-delà de la difficulté de trouver des alliés locaux fiables en nombre, ce qui limite les actions visant à occuper les territoires laissés par Daesh, cette stratégie militaire, a avancé le général Castres, « souffre de quelques faiblesses pour produire des effets rapides ». À commencer par celle des moyens engagés : le nombre de sorties aériennes effectuées au-dessus de l’Irak et de la Syrie est de l’ordre d’une centaine par jour : c’est 8 fois moins par rapport aux opérations menées au Kosovo en 1999… Et 20 fois moins par rapport à la première guerre du Golfe, en 1991.
À ce propos, s’agissant du stock de munitions des forces aériennes françaises, le général Castres s’est voulu rassurant. Selon lui, ce n’est pas la difficulté principale étant donné que « nos avions embarquant une grande quantité d’armement, ils seraient en mesure de frapper davantage ». Mais, a-t-il continué, la problématique est celle des cibles à traiter pour désorganiser Daesh » car depuis la prise de Mossoul, l’EI « s’est organisé, dissimulé, protégé et ces cibles sont difficiles à détecter ». Et d’insister : « Il n’y aura pas d’interruption des opérations en raison d’une pénurie de munitions ».
Quoi qu’il en soit, en dépit de ces difficultés, Daesh se trouve actuellement sur la défensive. En Syrie, il vient de céder encore du terrain face aux FDS. En Irak, il vient de perdre la ville de Ramadi, qu’il avait conquise en mai 2015 et surtout le contrôle de l’axe logistique (et stratégique) Raqqa-Mossoul, grâce à l’action des combattants kurdes irakiens (Peshmergas). Selon une estimation du Pentagone livrée le 5 janvier, la superficie du territoire contrôlé par les jihadistes a été réduite de 30% l’an passé (40% en Irak, 20% en Syrie).
« En Irak, les indices de l’affaiblissement de Daech s’accumulent. Sur tous les fronts Daech est en défensive. L’organisation terroriste conserve néanmoins un pouvoir de nuisance et de harcèlement important, mais n’est plus capable de mener de grandes offensives. Toutefois, en dépit de pertes très lourdes, son attractivité ne faiblit pas. Chaque semaine, nous estimons qu’une centaine d’hommes et femmes rejoignent le Levant en provenance de l’étranger », a expliqué le général Castres, quelques jours seulement avant la reprise de Ramadi.
Dans ces conditions, quelles sont les perspectives pour l’organisation jihadiste dans les 12 ou 18 mois à venir?
« En réponse à une rupture probable de sa continuité géographique, Daech devrait essayer de défendre une zone qui continue d’incarner le califat, soit dans l’est de la Syrie, où Daech bénéficie de plus de liberté d’action et de circulation, soit du côté de Mossoul, en raison de sa valeur symbolique », a estimé le général Castres.
Dans le cas où la pression militaire venait à être encore plus forte, alors Daesh « devrait essaimer vers de nouveaux territoires, en renvoyant une partie des combattants étrangers dans leurs pays d’origine », comme c’est d’ailleurs déjà le cas en Libye, qui est une « proie idéale » dans la mesure où c’est un « pays sans État, déjà infecté par le terrorisme jihadiste et riche en ressources naturelles ». En outre, le « Yémen, le Sinaï pourraient être également visés », a ajouté le général Castres. « Il faut donc s’attendre à la fois à un déplacement du centre de gravité de Daech et au retour des combattants étrangers dans leurs pays d’origine », a-t-il poursuivi.
Par ailleurs, un autre problème restera à régler : celui de la propagande jihadistes, qui fait l’objet du second volet de la stratégie globale de la coalition. Il y aurait en effet 2.370 sites francophones favorables à l’organisation jihadiste qui génèrent 41.000 messages par jour sur les réseaux sociaux et qui « drainent 2,8 millions de followers », selon les chiffres avancés par le général Castres. « Ce califat ‘immatériel’ sera peut-être plus difficile à combattre que le pseudo califat physique qui s’étend de Mossoul à Raqqa », a-t-il estimé

En savoir plus sur http://www.opex360.com/2016/01/06/quelles-perspectives-pour-daesh-dans-les-mois-venir/#bXu4yOO7l6gZiJ1T.99

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

Guide Stone

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Re: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty20/1/2016, 08:04

La solde des soldats de Daesch a été diminuée de moitié suite à des difficultés financières ....

Je suppose que les bombardements sur les routes d'approvisionnement en pétrole de contre bande ont du faire des dégats...
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
GIBET

Messages : 11710
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 72
Localisation : Finistère

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Re: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty20/1/2016, 12:44

Oui éliminer des soldats quand le "monde" s'y met est facile

Éliminer les fortunes financières qui ont misé provisoirement sur cette vitrine...ne sera pas chose facile!!

Ah moins qu'un jour le pétrole ne soit plus ....une fatalité!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

Guide Stone

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Re: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty20/1/2016, 17:12

Oui,mais cette idée élémentaire,...
Il semblerait que les américains ne l'aie pas eu ...
Tandis que les russes,c'est la première cible qu'ils ont eu ...

Peut-ëtre qu'on ne sait pas "tout" ...
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
Briard

Messages : 5983
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 62
Localisation : CHAMPAGNE

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Re: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty20/1/2016, 18:48

Dans les mois à venir DAESH va être renforcé, les USA, ISRAEL et la FRANCE, vont tout faire pour maintenir la merde au Moyen Orient. Et comme c'est eux les créateurs de DAESH/EI/AL QUAEDA, il n'y a pas de danger qu'ils abandonnent leur cheval de troie !!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? 110112061334801151  Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? LOGO-TVLibertes11http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

Guide Stone

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Re: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty20/1/2016, 20:20

Me demande si ils ne vont pas changer de cheval,
prcq le cheval actuel devient un peu trop voyant ....
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
GIBET

Messages : 11710
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 72
Localisation : Finistère

Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Re: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty21/1/2016, 03:14

L'avenir le dira !!
Pour l'instant Daesh recule en Syrie et en Irak!!!
Il lorgne le Liban on verra si les Ayatollah supporteront Daesh longtemps

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty
MessageSujet: Re: Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?   Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelles perspectives pour Daesh dans les mois à venir?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: