Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 La vraie laïcité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: La vraie laïcité    20/11/2015, 20:08

Pas de technocratie

Des mots simples et que tout le monde peut comprendre

C'est cela la vraie laïcité

Portez là autour de vous


_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La vraie laïcité    22/11/2015, 11:29

La vraie laïcité c'est cela aussi en Bretagne:

Citation :
La défense de la loi de 1905 de séparation des églises et de l’Etat,
Le combat pour l’abrogation de la loi Debré de financement de l’enseignement catholique :
Sur le Morbihan, c’est quoi concrètement ?
 La construction immédiate du Lycée de Ploërmel, que les lycées catholiques veulent faire interdire
 L’abandon de toute tentative de fermeture du collège public Montaigne, les mesures de carte scolaire et l’attribution des crédits nécessaires, contre ceux qui veulent le monopole du collège « du Sacré-Coeur »
 S’attaquer aux déserts scolaires publics, comme dans le canton de Josselin, où la loi Debré permet à l’enseignement catholique de faire interdire l’ouverture des écoles publiques obligatoires : 63 communes sur 261 dans le Morbihan
 S’attaquer au pillage des finances publiques par l’église catholique : les seules subventions de fonctionnement du Conseil Départemental aux collèges privés s'élèvent à 12.633.205€ en 2014, plus du double des mêmes subventions versées aux collèges publics (5.526.648€) : 42 collègues publics contre 46 catholique en 2008
 Faire arrêter la prise en charge du bâtiment d’un collège privé Diwan à Vannes par le Conseil Départemental, ce qui serait précédent acquis pour l’enseignement catholique
 S’adresser aux élus et représentants de l’État pour qu’ils cessent d’assister, comme élus et représentants de la République laïque, aux manifestations catholiques et religieuses
 La fin des crèches catholiques installées récemment dans des bâtiments publics, comme dans le hall de la mairie de Pleucadeuc
 Le déplacement hors d’un emplacement public du monument catholique « Jean-Paul II » à Ploërmel, avec son immense croix catholique de 8 m de haut, signe catholique ostentatoire interdit par l’article 28 de la loi de 1905, et déjà condamnée deux fois au Tribunal Administratif
(...)
Pour la défense de la loi de 1905 de séparation des églises et de l’Etat,
Pour l’abrogation de la loi Debré de financement de l’enseignement catholique
Manifestation nationale à Paris, samedi 5 décembre, 15h, place de la République
Dans son rapport en 1791, Condorcet écrivait en considérant les institutions républicaines et la constitution :
« Il était donc nécessaire de séparer de la morale les principes de toute religion particulière, et de n'admettre
dans l'instruction publique l'enseignement d'aucun culte religieux. »
Jean Zay, hébergé au Panthéon depuis le 27 mai 2015, qui incarne les valeurs non seulement de la
République, mais, mieux encore, de notre République émancipatrice, sociale et humaniste, a écrit sur l'école
de la république qu'elle doit être « l'asile inviolable où ne pénètrent pas les querelles des hommes ».
Jean Zay incarne une République d'émancipation sociale et de patriotisme humaniste, une République laïque
exemplaire. Il fut arrêté par les miliciens le 20 juin 1944 pour l’assassiner et tenter de faire disparaître son
corps qui ne sera retrouvé qu'en 1948. Jean Zay était un adepte farouche de la loi de 1905, loi de tolérance
dite « loi de séparation des églises et de l'état. » Il n'a pu connaître ce que l'on appelle la loi Debré de 1959.
La loi Debré de 1959, la loi du coup d'état, la première et décisive loi antilaïque promulguée après la
Libération. Toutes les autres en découlent, du moins en ce qui concerne l'école. C'est le principe du contrat
d'établissement qui permet à l'État, à qui c'est légalement interdit par la loi de 1905, de financer les écoles
privées, à 90% confessionnelles, sur fonds publics tout en reconnaissant leur caractère propre.
Cette décision gouvernementale a amené au serment de Vincennes du 19 juin 1960. « Nous sommes 10 813
697 faisant le serment solennel : de manifester en toutes circonstances et en tous lieux leur irréductible
opposition à cette loi contraire à l'évolution historique de la Nation : de lutter sans trêve et sans défaillance
jusqu'à son abrogation et d'obtenir que l'effort scolaire de la République soit uniquement réservé à l'école de
la nation, espoir de notre jeunesse. »
La Libre Pensée a manifesté en 1995, elle a manifesté en 2005, elle manifestera le 5 décembre 2015. La Libre
pensée a pris cette initiative comme une nécessité évidente. Elle rejoindra tous ceux qui partagent ce point
de vue et, ce faisant elle restera tout simplement fidèle au serment de Vincennes.
Depuis la loi Debré tous les gouvernements financent une école privée concurrente de l'école publique et
laïque, une école missionnaire.
La Laïcité est en danger. La loi de 1905 est en danger. L'école publique laïque est en danger. L'heure est à
la mobilisation. La Libre Pensée a pris ses responsabilités et elle a lancé un appel à l'occasion du 110ème
anniversaire de la loi de 1905 pour :
 Une manifestation nationale à Paris le 5 décembre 2015
 Pour la défense et l'application de la loi de 1905 sur tout le territoire
 Pour l'abrogation de la loi Debré : fonds publics exclusivement à l'école publique.

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3873
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: La vraie laïcité    23/11/2015, 11:41

POUR OU CONTRE...

PROJECTEUR SUR LE POINT DE VUE DE JN CUENOD

***Attentats de Paris : union à la base, désunion au sommet

Après les attentats de Paris, la caste[1] politique semble plus déconnectée que jamais des «autres» qu’elle censée administrer. A la base, les initiatives se multiplient pour rendre hommage aux  victimes, se réconforter mutuellement, élever des petits autels laïques place de la République, déposer des souvenirs, des marques de fraternité sur les lieux des crimes islamoterroristes. Malgré la peur, malgré l’interdiction de rassemblement décrétée par l’état d’urgence, des milliers de Parisiens ont ressenti dimanche l’urgente nécessité de se regrouper en déambulant place de la République, ne serait-ce que pour faire peuple.

Car un peuple, ça ne se fait pas d’un claquement de doigts. Les assemblages collectifs ont de multiples visages souvent contradictoires. Lorsque la masse d’individus prend forme, qu’elle partage un but généreux qui devient une évidence pour tous, cette alchimie collective transcende les individus. La masse devient un être. Le peuple est né. Bien entendu, si le but n’est pas généreux mais haineux, nous n’avons pas de peuple, mais une populace. Dimanche, place de la République, c’était le peuple qui a voulu être présent. C’est un beau mot, peuple. Dommage qu’ils soient souillés par les démagogues.

A la base, c’est donc l’union nationale qui est réclamée et pratiquée. Mais le sommet n’en a cure et préfère la désunion. Le temps de décence a fondu sous la chaleur des projecteurs. Nicolas Sarkozy s’est aussitôt posé en président-bis, le regard fixé sur la ligne bleue de 2017. Estrosi en remet une couche contre les réfugiés syriens «infiltrés par Daech», dans ses efforts constants pour se situer encore plus à l’extrême droite que sa rivale aux régionales Marion Maréchal-Le Pen. Et l’on en passe, des pires et des moins bonnes. Grand Ballet des hypocrites. Chaque parti clame qu’il suspend la campagne électorale mais la fait vibrer de plus belle sur les réseaux sociaux. On calcule sa posture. Jusqu’où aller trop loin dans le discours clivant ? D’autres n’ont même pas ce souci et y vont gaiement dans la provoc, sachant que sur Twitter, celui qui gueule le plus fort et le plus vite a gagné. Les larmes de crocodile sèchent vite.***

Jean-Noël Cuénod

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3873
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Etat d'urgence   23/11/2015, 11:49


***ETAT D'URGENCE

Les barbes de sang ont distribué la nuit

A la volée semailles de néant pillé


Le serpent des cris et des larmes est lâché

Ses anneaux se contorsionnent dans les rues

Roulent sur les chairs digèrent les boulevards

Et suivent la course des barbes de sang



En un éclair nous ne sommes plus des humains

Nous n’avons ni nom ni visage ni amour

Passé trépassé, présent absent, avenir ?

A venir dans les viseurs des barbes de sang



Rien n’est apaisé mais le bruit s’éteint

Des écharpes de douleur traînent dans Paris

La fureur s’est choisie un autre horizon

Il règne un silence à écorcher les oreilles



Sous le soleil de novembre les pavés luisent

Sur leur dos un bout de papier virevolte

D’un saut dans la flaque le moineau rétablit

Bon ordre des choses juste place des êtres


La France est toujours une chanson de Trénet***

Jean-Noël Cuénod

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vraie laïcité    

Revenir en haut Aller en bas
 
La vraie laïcité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» Vraie fausse manif de droite
» Et la littérature eut enfin droit de cité au Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: