Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   6/6/2015, 22:31

Vu la misère des pensions d' Etat,l'Etat a fort cyniquement incité les gens (qui le pouvaient)
à souscrire une pension complémentaire auprès de compagnies d'assurances privées .

Ces compagnies ont garanties un "return" basé sur des taux d'intérêts planchers fort raisonnables en temps normaux, mais tout à fait inaccessibles "actuellement" et sans doute pour longtemps .

Deux possibilités : 


  • soit dire la vérité et se casser la gueule .
  • soit garantir le taux en investissant dans les tickets de lotto en espérant de décrocher le ticket gagnant ...


Ce bazar va nous péter à la gueule sans long courir ... affraid
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   9/6/2015, 01:49

Citation :
Ce bazar va nous péter à la gueule sans long courir ...
Oui et je me demande même jusqu'à quel point ce serait souhaitable!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5954
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   9/6/2015, 06:20

C'est du Maddox bis !!!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   15/6/2015, 11:21

Oui mais étatisé!!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   15/6/2015, 19:37

Soyez cool nous ne sommes pas encore au niveau de la Grèce , et il semble que l'UE demande au nouveau dirigeant de baisser encore les retraites , j'espère que pour les grecs il na va pas le faire .
Et je ne sais pas si chez eux ya des retraites complémentaires .
De toute façon en France l'Etat devrait se porter garant , je ne sais pas si les gens vont supporter longtemps d'être spolier de ce qui leur revient , j'espère qu'il y'a un seuil à ne pas franchir .
C'est un engrenage sans fin moins de pouvoir d'achat , ect ect

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   16/6/2015, 00:47

Lysli@ne a écrit:
Soyez cool nous ne sommes pas encore au niveau de la Grèce , et il semble que l'UE demande au nouveau dirigeant de baisser encore les retraites , j'espère que pour les grecs il na va pas le faire .
Et je ne sais pas si chez eux ya des retraites complémentaires .
De toute façon en France l'Etat devrait se porter garant , je ne sais pas si les gens vont supporter longtemps d'être spolier de ce qui leur revient , j'espère qu'il y'a un seuil à ne pas franchir .
C'est un engrenage sans fin moins de pouvoir d'achat , ect ect
Je partage totalement

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   16/6/2015, 07:35

Euhhhhh.....
Chaque pays européen a une part de la dette Grecque .
La Belgique en a 3 % .
En cas de défaut total de la dette grecque le bouillon sera de 609 euros par habitant en Belgique ....

Maintenant quand on remonte les causes de la dette grecque ...
Effectivement il y a des questions à se poser ...

Je vous passe ce lien ...

http://auvoleur.e-monsite.com/pages/humour/page-1.html
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   16/6/2015, 09:29

Que font les banques commerciales qui reçoivent de l'argent de l'Etat , elles investissent mais ne prêtent pas ou si peu aux entreprises , corrigez si je me trompe .
Et c'est bien en partie aussi parce que les organismes de pensions complémentaire investissent , et parfois très mal , quelles se retrouvent dans cette situation , elles ont joué " à la roulette " avec l'argent qui leur était confié
Alors oui l'Etat qui dispatche l'argent de tout le monde "au mauvais endroit " devrait se porter garant .
Quant à la dette Grecque l'heure n'est plus de savoir qui ou quoi il ya un peuple dans sa majorité qui souffre et qui n'a pas demandé d'en arriver la .

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   16/6/2015, 10:11

Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   17/6/2015, 02:40

Lysli@ne a écrit:
Que font les banques commerciales qui reçoivent de l'argent de l'Etat , elles investissent mais ne prêtent pas ou si peu aux entreprises , corrigez si je me trompe .
Et c'est bien en partie aussi parce que les organismes de pensions complémentaire investissent , et parfois très mal , quelles se retrouvent dans cette situation , elles ont joué " à la roulette " avec l'argent qui leur était confié
Alors oui l'Etat qui dispatche l'argent de tout le monde "au mauvais endroit " devrait se porter garant .
Quant à la dette Grecque l'heure n'est plus de savoir qui ou quoi il ya un peuple dans sa majorité qui souffre et qui n'a pas demandé d'en arriver la .
Les banques reçoivent de l'argent de la BCE à taux zéro (on a failli voir naître des taux négatifs!!!) et prêtent à l'Etat et aux entreprises à des taux supérieurs à zéro (1 à 2%)
Quand les banques prêtent de l'argent elles ne couvrent par des garanties bancaires que 1/10è (France) à 1/1000è (USA) ce  de cde qu'elles crénet comme argent sur le marché. Donc si elle prêtent à des débiteurs insolvables le montant de cet argent créé sur le marché et garanti par rien, crée évidement une crise monétaire...et t alors tout le monde cherche des garanties chez le voisin. Solution créer des portefeuilles de titres échangeables où il u y a un mélange de bons titres et de titres pourris.
C'est ainsi que toutes les banques (voire les trésoreries d'Etat)  ont encore des titres pourris
Il ne faut pas confondre avec les prêts qui sont donnés par la BCE à la Grèce . Chaque Etat est "subventionneur " via la BCE et à ce titre est titulaire d'une partie des subventions
Enfin dans un cadre spéculatif chaque État peut prêter à son voisin. Ainsi la France qui a reçu de la BCE des crédits  à 0,50% prêtent à 5 ou 6% (voire plus) à la Grèce. Cela peut rapporter gros ...ou rien si le débiteur ne rembourse pas!!!

La Grèce est dans cette situation parce qu'elle a admis:
* que l'immobilier n'était pas imposé (les plus gros détenteurs étant l’Église ...et le tourisme!!)
* que les armateurs n'était pas assujetti à l'impôt
* que les fonctionnaires étaient surpayés

3 voies qui ont plongé tout le monde dans la misère. Mais la Grèce persiste pourtant sur l'immobilier de l’Église et sur les armateurs...

L'extrême droite appelée au secours s'est plantée. Les voies qui restent à la Grèce sont très étroites. SI elle sort de l'Europe (où elle est entrée par fausse déclaration elle est mortecar dans l'impossibilité d'éviter une spéculatioin suyr sa future monnaie)
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   17/6/2015, 07:07

Pour les armateurs c'est pas dans la Loi,mais dans la Constitution !!!!!
Ca va pas être facile à changer .....
Revenir en haut Aller en bas
Mara-des-bois

avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   17/6/2015, 07:48

Gibet a dit l'essentiel; la Grece est entrée dans le club parce que ses comptes ont été truqués.
Elle peut se demener autant qu'elle veut, revenir dessus est impossible.

Les grecs n'ont evidement pas merité ça, on leur a menti aussi en leur faisant croire que leur pays etait frico-compatible avec l'Europe.
Et ce n'est pas le parti qu'il ont elu (et qui s'enivre de pouvoir, comme les autres) qui va y changer grand chose. Faire evoluer les mentalités, c'est vachement plus long que bidouiller un traité.


Mab
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   17/6/2015, 08:56

En même temps on le savait que ses comptes étaient trafiqués  non ? Et l'UE a fermé les yeux , du moins c'est ce que j'avais cru comprendre .
Alors pourquoi maintenant on fait tout pour quelle reste dans l'Europe vous pouvez m'expliquer ?
Je ne crois pas que ce soit par bonté d'âme envers le petit peuple Grec .

Lysli@ne a écrit:
Que font les banques commerciales qui reçoivent de l'argent de l'Etat , elles investissent mais ne prêtent pas ou si peu aux entreprises , corrigez si je me trompe .
Et c'est bien en partie aussi parce que les organismes de pensions complémentaire investissent , et parfois très mal , quelles se retrouvent dans cette situation , elles ont joué " à la roulette " avec l'argent qui leur était confié
Alors oui l'Etat qui dispatche l'argent de tout le monde "au mauvais endroit " devrait se porter garant .
.
Restons français de temps en temps ....
Il me semble qu'il devait y avoir deux sortes de banques d'investissement et banques d'affaires
C'est à ça que je faisais référence qu'en est-il aujourd'hui .

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   18/6/2015, 02:50

Citation :
En même temps on le savait que ses comptes étaient trafiqués  non ?
Honnêtement non puisqu'ils avaient été trafiqués par les contrôleurs chargés de garantir que les comptes de la Grèce étaient corrects.
Il n'est pas aussi simple que cela d'appréhender les comptes d'un pays voisin alors que l'on est incapable de produire des comptes de charges précis dans son propre pays.
Ainsi plusieurs pays ont dû recourir à des audits complexes pour expliquer comment leurs propres dettes ont pu atteindre le niveau actuel. A ma connaissance c'est le cas de l'Argentine , du Venezuela ...et de l'Islande!!
Chez nous on est pas plus renseigné sur les décisions réelles qui ont produits cette dette!!

Citation :
Il me semble qu'il devait y avoir deux sortes de banques d'investissement et banques d'affaires
C'est à ça que je faisais référence qu'en est-il aujourd'hui .
Ce dossier qui devait être l'un des plus déterminé de Hollande est tombé aux oubliettes parce que les banquiers allemands sont contre.
On ne va pas faire de la peine aux Banques non!!! Il faut bien qu'ils jouent sur les marchés financiers avec nos sous non??? C'est ce qu'ils font, et c'est à eux que cela rapporte ...et à nous d'assumer les risques en cas d'échec!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   18/6/2015, 07:18

Un article intéressant du journal "Le Soir" de hier dit que ce n'est pas tellement les dettes d'Etat qui ont gonflé en Grèce,mais les dettes des particuliers qui ont explosé par le jeu des emprunts à la consommation (emprunt des clients à long terme et emprunt des banques à court terme pour couvrir l'emprunt des clients ) .Les banques grecques se sont rendues comptes qu'elles ne sauraient plus refinancer les emprunts long terme de cette façon et ont fait paniquer l'état .
L'état a donc fait des dettes pour refinancer le privé .
Au final,la dette privée est devenue une dette publique qui elle dépend de l'Europe et du FMI et accessoirement de chacun de nous ...
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   18/6/2015, 08:37

C'étaient des contrôleurs grecs Gibet ?

"..et à nous d'assumer les risques en cas d'échec"

et il faut en passer par la!!!

amen

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   18/6/2015, 18:14

Lysli@ne a écrit:
C'étaient des contrôleurs grecs Gibet ?

"..et à nous d'assumer les risques en cas d'échec"

et il faut en passer par la!!!

amen
Non c'était des salariés de Goldman Sachs...les pirates du monde bancaire qui dirige le monde tout court!

Pour mémoire comment tout cela s'est passé

Une journée de la femme et un nom «magique», des comptes enjolivés et des rapports codés... Récit du feu vert obtenu il y a dix ans par Athènes pour entrer dans la monnaie unique, que Nicolas Sarkozy reproche aujourd'hui à ses prédécesseurs.
Costas Simitis est un homme galant: quand il officialise la candidature de son pays à l’euro, le 9 mars 2000, le Premier ministre grec sait depuis quarante-huit heures qu’il remplit les critères, mais a préféré attendre pour ne pas éclipser la journée internationale des droits de la femme.
Un peu de retard donc, mais un «jour historique» pour l'économie grecque, admise dans le «peloton de tête» de l’Europe et qui se voit offrir «une perspective de stabilité à long terme». Trois mois plus tard, les chefs d’Etat et de gouvernement —dont Jacques Chirac et Lionel Jospin— réunis dans la ville portugaise de Santa Maria da Feira donnent leur feu vert, assorti de félicitations pour les politiques «saines» menées en Grèce.
Une décision aujourd’hui contestée par Nicolas Sarkozy qui, en marge du sommet de Bruxelles du 23 octobre dernier, a déploré avoir à «gérer les conséquences de ceux qui ont fait entrer dans la zone euro» des pays qui «ne répondaient à aucun des critères». Avant de récidiver le 27 à la télévision:
Citation :
«Ni Mme Merkel ni moi n'étions en fonction lorsqu'on a décidé de faire rentrer la Grèce dans l'euro. […] Ce fut une erreur.»


La critique n’est pas nouvelle: fin septembre, alors que Dominique Strauss-Kahn proposait un défaut partiel sur la dette grecque, le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer rappelait que le gouvernement Jospin avait «soutenu l'entrée de la Grèce dans la zone euro en 2001, alors que déjà des voix se faisaient entendre sur des problèmes spécifiques posés par cette entrée». Et elle trouve un écho à gauche, par exemple chez Jacques Delors, fin septembre, dans une interview à L’Express:
Citation :
«Si j'avais été en situation, je ne sais pas si j'aurais laissé entrer la Grèce dans la zone euro.»

Des caractères grecs sur les billets

Comment cette entrée a-t-elle été validée? Flash-back en janvier 1996: Simitis, surnommé le «Rocard grec», succède alors au vieil Andréas Papandréou, père de l'actuel Premier ministre, à la tête du gouvernement Pasok (socialistes). Trois mois plus tard, le ministre des Finances Yannis Papantoniou réclame, lors d’un sommet européen à Vérone, que des caractères grecs figurent aux côtés des caractères latins sur les futurs billets en euros. Son homologue allemand Theo Waigel lui réplique alors qu’il a «assez de problèmes pour vendre à l’Allemagne l’idée d’abandonner le mark» pour mettre sur les billets de «drôles de lettres», [url=http://books.google.fr/books?id=yfeDMsIY00oC&lpg=PA34&dq=papantoniou waigel&hl=fr&pg=PA34#v=onepage&q=papantoniou waigel&f=false]puis l'interroge:[/url]
Citation :
«Qu'est-ce qui vous fait penser que vous serez un jour dans l'euro?»
Quand la Commission européenne annonce deux ans plus tard, le 25 mars 1998, le nom des onze pays admis dans l’euro au 1er janvier 1999, la Grèce en est effectivement absente, sans surprise. Elle manque le coche sur la plupart des «critères de convergence» définis par le traité de Maastricht, notamment le plafonnement du déficit à 3% du PIB: le sien dépasse les 4%.
A l’époque pourtant, DSK vante déjà «la crédibilité du processus d'ajustement» grec. Le gouvernement Simitis a choisi d’amarrer la drachme à l’euro et administre au pays une cure d’austérité: privatisations (banques, télécoms, énergie…), gel du traitement des fonctionnaires, hausses d’impôts…
Dès décembre 1999, l'Union lève la procédure engagée cinq ans plus tôt pour déficit excessif, et en janvier 2000, la Grèce réévalue sa monnaie pour la première fois depuis 1945. Alors que plus des deux tiers de la population manifeste le souhait de rejoindre l'euro, le gouvernement donne des gages politiques à ses partenaires en convoquant, en avril de cette même année, des élections anticipées, gagnées de justesse.
La presse parle alors d’un «miracle grec» qui se reflète dans les chiffres de sa candidature à l’euro: depuis l'arrivée du nouveau gouvernement, l’inflation est tombée de 8% à 2% et le déficit de 10% à moins de 2%. La Bourse d’Athènes a vu sa capitalisation doubler en un an et l’agence de notation Moody’s a relevé de quatre crans la note du pays (de Baa3 à A2).

Jamais en dessous de 3%

Au printemps 2000, la Commission, la Banque centrale européenne et l’eurodéputé luxembourgeois Robert Goebbels publient des rapports positifs sur la «convergence» de l’économie grecque avec ses voisines. Mais quelques bémols se glissent dans le concert de louanges: une dette encore élevée et diminuant trop lentement, une évolution de l’inflation incertaine en raison de la dépendance énergétique du pays
«Il y avait beaucoup de messages codés. Personne ne voulait ouvertement dire non, mais tout le monde voulait avoir lancé de légers avertissements au cas où», expliquera sous couvert d’anonymat un diplomate allemand au quotidien Bild en novembre 2010.
Ce que l’on apprendra que bien plus tard, c’est que les chiffres grecs étaient en fait… faux: entre 1997 et 1999, le déficit n’était pas passé de 4% à 1,8%, mais de 6,6% à 3,4%. La faute à une comptabilisation inventive des commandes d’armement et à des excédents surestimés des caisses d’assurance sociale. Et cela avant même que le pays ne décide en 2001 d’utiliser les techniques —légales à l’époque— de la banque américaine Goldman Sachs pour limiter le montant de sa dette…

PS: non chère Lysli@ne il ne faut pas en passer obligatoirement par là. Certains états (Islande) ont foutu à la porte leurs banquiers !! Mais je ne pense pas qu'ils seront copiés par ceux qui nous dirigent!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   18/6/2015, 18:22

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prochaine explosion nucléaire : les pensions complémentaires ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séisme et centrale nucléaire...
» TRICASTIN : "Sortir du nucléaire" réclame une date d'intervention à EDF pour la barre "suspendue"
» DCNS Cherbourg va construire une centrale nucléaire immergée
» Le réacteur nucléaire de Flamanville.
» Le pic de consommation et le nucléaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: