Nos Mains vous souhaitent un joyeux Noël

Nos Mains vous souhaitent un joyeux Noël

Forum de discussion entre amis pour se donner du plaisir et se rencontrer peut-être un jour. JOYEUSES FETES ET BONHEUR A TOUS
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion






Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 Islam et Christianisme: un préjugé de moins

Aller en bas 
AuteurMessage
GIBET
Admin
GIBET

Messages : 11743
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 72
Localisation : Finistère

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime31/12/2011, 14:45

Christianisme
et islam ?


Par Jean-Marie Guénois Publié le 23/12/2011

DÉCRYPTAGE - Les statistiques de Pewforum permettent de relativiser l'idée reçue que l'islam serait la religion définitivement dominante et conquérante dans le monde.
Islam et Christianisme: un préjugé de moins Download.html?IDMSG=42183&PJRANG=3&NAME=image002

Il est toujours périlleux de travailler sur des statistiques religieuses car elles se heurtent souvent à des problèmes de fiabilité. De ce point de vue, l'enquête réalisée par le think-tank américain Pewforum est sérieuse: elle est fondée sur une compilation de résultats issus de 2400 instituts statistiques dans le monde qui travaillent en réseau. Tout est consultable et vérifiable.

Réfléchir en ce jour de Noël - toujours pas célébré en commun par ces deux milliards de chrétiens, en raison d'une différence de calendrier chez les orthodoxes - permet de saisir le poids réel, religieux, culturel, social et politique de cette religion dans le monde.

Et peut-être de relativiser l'idée reçue et l'impression - fausse - que l'islam serait la religion définitivement dominante et conquérante dans le monde. Il ne s'agit pas de nourrir la dialectique du choc inéluctable entre ces deux civilisations mais de voir précisément où sont les vrais enjeux.

Car ces chiffres sont très éclairants sur la comparaison christianisme-islam. Il apparaît en effet que la confrontation annoncée est déjà jouée, à la défaveur du christianisme, au Proche-Orient et dans le nord de l'Afrique. Même si le développement des évangéliques protestants est remarquable en Algérie et plus souterrainement en certains pays comme l'Iran. Souvent au prix d'un héroïsme inouï puisque les lois d'État, inspirées de près ou de loin par l'islam, interdisent au prix du bannissement et de la mort la conversion au christianisme.

Confrontation en Afrique

Il apparaît aussi que cette confrontation est en partie jouée en Europe occidentale où l'islam est durablement installé, à hauteur de 6% de la population européenne, et où il devrait croître de seulement 2% dans les 20 années qui viennent (selon une autre étude publiée par ce même institut en janvier dernier). En partie jouée parce que le rapport de forces entre la civilisation d'inspiration chrétienne européenne et le mode de vie musulman est déjà nettement visible et, somme toute, assez prévisible. Il ne pourra pas remettre en cause un équilibre général
établi sur une double culture, chrétienne et issue des Lumières.


En revanche, c'est en Afrique subsaharienne et en partie en Asie que cette confrontation va se produire, sur une base essentiellement démographique. Mais là, rien n'est joué, tant le dynamisme des chrétiens évangéliques n'a pas fini de réserver des surprises.

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
emc2

emc2

Messages : 84
Date d'inscription : 04/11/2011

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime3/1/2012, 00:18

Effectivement, régulièrement au temple viennent témoigner des pasteurs de toutes mouvances évangéliques. Ils prêchent et nous instruisent du renouveau chrétien qui né en Afrique subsaharienne. Des témoignages d'anciens musulmans gagnant la cause évangéliques sont légions.
En Europe, je vois l'évolution différente. Ce qui va causer la perte de l'Islam, c'est "l'embougeoisement" des musulmans. A l'instar des catholiques de notre pays, ils vont disparaître par la perte de leur culture et se noyer dans les traditions européennes. Les biens de consommations, la vie de stress et l'éternel "métro, boulot, dodo" va mettre un terme d'ici deux ou trois générations aux plus vindicatifs d'entre eux quand à leur prétentions concernant l'exception culturelle de laquelle ils se réclament. Bientôt, comme les catholiques par héritage, ils deviendront musulmans par héritage mais n'iront plus guère à la mosquée le vendredi.
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
GIBET

Messages : 11743
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 72
Localisation : Finistère

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime3/1/2012, 03:50

emc2 a écrit:
Effectivement, régulièrement au temple viennent témoigner des pasteurs de toutes mouvances évangéliques. Ils prêchent et nous instruisent du renouveau chrétien qui né en Afrique subsaharienne. Des témoignages d'anciens musulmans gagnant la cause évangéliques sont légions.
En Europe, je vois l'évolution différente. Ce qui va causer la perte de l'Islam, c'est "l'embougeoisement" des musulmans. A l'instar des catholiques de notre pays, ils vont disparaître par la perte de leur culture et se noyer dans les traditions européennes. Les biens de consommations, la vie de stress et l'éternel "métro, boulot, dodo" va mettre un terme d'ici deux ou trois générations aux plus vindicatifs d'entre eux quand à leur prétentions concernant l'exception culturelle de laquelle ils se réclament. Bientôt, comme les catholiques par héritage, ils deviendront musulmans par héritage mais n'iront plus guère à la mosquée le vendredi.
Avis partagé et proclamé sur ce forum depuis longtemps

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Quantat

Quantat

Messages : 1846
Date d'inscription : 25/01/2010
Localisation : Métropole lilloise

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime3/1/2012, 13:09

Bon ben mais c'est pas tout ça... qui est-ce qu'on brule finalement ? Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
emc2

emc2

Messages : 84
Date d'inscription : 04/11/2011

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime10/1/2012, 00:25

Le chanvre indien pardi !

Sur un forum, j'ai lu une ceci: "Les débats sur la religion, ça sert à savoir qui a le meilleur ami imaginaire"
Je trouve ça drôle, même en tant que croyant !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
GIBET

Messages : 11743
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 72
Localisation : Finistère

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime10/1/2012, 03:37

Very Happy

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
GIBET

Messages : 11743
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 72
Localisation : Finistère

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime10/1/2012, 12:35

Citation :
Posté par Corentin Léotard • 19
décembre 2011 à 7:13 •

Un grand nombre de municipalités lourdement endettées ont abandonné leur école aux Églises ces derniers mois.

Islam et Christianisme: un préjugé de moins ADFI&STREAM_TYPE=IMAGE&EMBEDDED=true

Crédit photo : ujkatolikus.hu

C’est la grande braderie ! Ces derniers mois, près de 70 établissements scolaires publics ont été cédés à des institutions religieuses, la plupart à l’Église catholique, mais aussi à l’Église réformée et à l’église évangélique luthérienne. La seule école de la commune de Sáta, dans le nord-est du pays proche de la frontière slovaque, a même été abandonnée par la municipalité en faillite à une communauté bouddhiste locale. Elle n’avait plus les moyens de la chauffer en hiver. Dettes importantes, subventions de l'État en baisse, diminution du nombre d’élèves, beaucoup de municipalités ne sont plus en mesure d’entretenir leurs écoles et se débarrassent du fardeau financier qu’est devenue pour elles l’éducation primaire et secondaire.

Le phénomène n’est pas nouveau mais il s’est considérablement accéléré avec l’adoption en juin d’une loi assouplissant les conditions de transfert des établissements publics vers les institutions religieuses privées : les municipalités ne sont plus tenues de co-financer l’établissement pendant une période de cinq ans comme auparavant. Une aubaine pour les communes endettées.
Conséquence : à la rentrée de septembre, le nombre d’écoles gérées par des institutions religieuses a bondi de 25%. Ces écoles transférées - qui jusque là
étaient financées conjointement par l'État et les municipalités – fonctionnent désormais avec l’argent public des subventions octroyées aux institutions religieuses. Sauf que l'État n'a plus aucun droit de regard sur leur utilisation. Une école paroissiale reçoit aujourd'hui plus d'argent par étudiant qu’une école publique.

Les évangéliques de Pestszentlörinc

Islam et Christianisme: un préjugé de moins ADFI&STREAM_TYPE=IMAGE&EMBEDDED=true

Capture d'écran du site de Hunyadi Mátyás Gimnázium

Depuis la rentrée de septembre, ce sont les évangéliques qui imposent leurs valeurs aux écoliers de Pestszentlörinc, dans la banlieue de Budapest. Trop endettée, la municipalité a décidée de céder ses écoles primaire et secondaire à l’Église évangélique luthérienne. La nouvelle direction attend de ses élèves
comme de ses employés « le respect des valeurs chrétiennes et un mode de vie exemplaire ». Piercings et colorations de cheveux outrancières ne sont plus les bienvenus, précise le règlement intérieur qui indique surtout que « le baptême et l'appartenance religieuse ne sont pas des conditions, mais ce sont des avantages ». Priée par la nouvelle direction d’évaluer son degré de religiosité sur une échelle de 1 à 5, l’enseignante d’anglais Krisztina Agoston a répondu "0", ce qui lui a valu de ne pas être reconduite à son poste à la rentrée de septembre.

Dans les faits, au mépris de la loi qui interdit le recrutement sur des critères religieux, la discrimination existe déjà. Pour preuve, cette jeune enseignante qui s’est vu refuser un emploi proposée par l’école protestante de Szentendre (à 20 km au Nord de Budapest) en raison de sa confession catholique : "Il est important pour nous que le candidat soit protestant, surtout pour des postes clés comme l’enseignement de la littérature et de l’histoire".

Enseignants, parents…et Église

Islam et Christianisme: un préjugé de moins ADFI&STREAM_TYPE=IMAGE&EMBEDDED=true

Crédit photo : ujkatolikus.hu

Dans les établissements passés sous administration religieuse, les enseignants ont perdu leur statut de fonctionnaire. Pourtant, la transition s’est déroulée sans conflit, comme en témoigne Laszlo Mendrey, le président du syndicat enseignant PDSZ. Selon lui, beaucoup d’entre eux désapprouvent cette évolution mais la précarité économique a eu facilement raison des réticences idéologiques. Pour son syndicat, la priorité, c’est de sauver les postes menacés par les projets gouvernementaux qui prévoient une baisse des budgets alloués à l’éducation, des suppressions de postes et des fermetures d’école. "C’est le premier gouvernement depuis le changement de système qui ne prend même pas la peine de consulter les organisations syndicales",déplore-t-il, comme le fait que "les syndicats sont faibles et peu de personnes osent se syndiquer par peur de perdre leur travail, surtout depuis un an".

Des protestations se sont élevées ça et là de la part de parents d’élèves, des pétitions en faveur d’« une éducation idéologiquement neutre » ont été
adressées au ministre de l’éducation, mais sans résultats. Ágnes Simonné Toldi, porte-parole d’une des principales associations de parents d’élèves regrette
qu’au niveau local, "la voix des associations de parents d’élèves n’a pas été prise en compte" au moment des tractations entre l’institution religieuse et la municipalité. Mais pour le reste, chez la majorité des parents d’élèves, le soulagement de voir l’école locale « sauvée » a largement prédominé sur les considérations d’ordre idéologique.

Islam et Christianisme: un préjugé de moins ADFI&STREAM_TYPE=IMAGE&EMBEDDED=true

La ministre de l'éducation Rozsa Hoffmann (Crédit photo : mindennapi.hu)

Les nouvelles directions d’école ont assuré qu’elles n’imposeraient pas de programmes religieux indistinctement à tous les élèves au-delà des fêtes religieuses principales et que des cours d’éthique seraient proposés comme alternative aux cours de religion. Les réactions face à ce transfert des écoles publiques varient d’une Eglise et d’un diocèse à l’autre. L’évêché de Szeged-Csanád est par exemple enthousiaste et tente de mettre la main sur le plus grand nombre d’écoles possible, tandis qu’à l’opposé, le synode de l’Eglise calviniste souhaite en reprendre un nombre limité car elle estime que cette situation transitoire n’offre pas toutes les garanties juridiques et financières nécessaires.

Une nouvelle loi sur l’éducation qui entrera en vigueur à la rentrée 2012 est en préparation et pourrait être votée avant la fin de l’année par le parlement
hongrois. Son contenu final n’est pas encore connu précisément mais son côté réactionnaire, autoritaire et clérical – la ministre de l’éducation Rozsa
Hoffmann appartient au parti chrétien-démocrate KDNP - provoque des tensions au sein même de la majorité de droite. Couplée à une future loi sur la
centralisation, cette nouvelle législation pourrait prévoir la reprise en main de toutes les écoles publiques primaires et secondaires par l’Etat, ce qui pourrait mettre un terme à l’expansion des Eglises dans le domaine de l’éducation. Mais parallèlement, une nouvelle étape pourrait être franchie car elle donnerait le droit aux écoles paroissiales d’exiger un engagement idéologique de leur personnel et de leurs élèves ainsi que leur participation à la vie religieuse. "C’est très grave car cela posera un véritable problème de conscience aux professeurs qui veulent conserver leur poste. Cela posera notamment de gros problèmes dans les communes où il n’y a qu’une seule école", commente Laszlo Mendrey qui entrevoit "un retour au système éducatif qui prévalait pendant l’entre-deux guerres".

Vous avez eu peur?
Non ce n'est pas en France mais en Hongrie ... très loin !
A 1250 Km!!!
Finalement parler de religion sur un forum est un réel sujet politique majeur
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
emc2

emc2

Messages : 84
Date d'inscription : 04/11/2011

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime11/1/2012, 00:46

GIBET a écrit:
emc2 a écrit:
Effectivement, régulièrement au temple viennent...//...
Avis partagé et proclamé sur ce forum depuis longtemps
Je ne retrouve pas cet avis proclamé sur ce forum. je voudrais le lire. merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
Briard

Messages : 5985
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 63
Localisation : CHAMPAGNE

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime11/1/2012, 08:36

<< la vie de stress et l'éternel "métro, boulot, dodo" >>
Encore faudrait il qu'ils bossent pour ça !! lhw:

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
Islam et Christianisme: un préjugé de moins 110112061334801151  Islam et Christianisme: un préjugé de moins LOGO-TVLibertes11http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
emc2

emc2

Messages : 84
Date d'inscription : 04/11/2011

Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime15/1/2012, 00:17

évidement, on peut systématiquement envisager le verre à moitié vide. Mais ce n'est pas bon pour votre moral.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Islam et Christianisme: un préjugé de moins Empty
MessageSujet: Re: Islam et Christianisme: un préjugé de moins   Islam et Christianisme: un préjugé de moins Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Islam et Christianisme: un préjugé de moins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains vous souhaitent un joyeux Noël :: CINEMA - LITTTERATURE - PHILOSOPHIE :: Philosophie - Sciences - Littérature et Art-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: