Une étude démontre que la grande décharge marine est 16 fois plus grande que les précédentes estimations.