Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion







Partagez | 
 

 Adieu PADRE

Aller en bas 
AuteurMessage
klary
Admin
avatar

Messages : 3894
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Adieu PADRE   15/3/2018, 16:36

MEMOIRE PARACHUTISTE

Le père Lallemand est parti rejoindre son dernier bivouac sous les ailes de Saint Michel...RIP

*Tu n’abandonnes jamais ni tes morts, ni tes blessés...*
Le dernier article du Code d’honneur du légionnaire est le thème choisi par la Légion étrangère pour l’année 2018. Par ce choix, en ce centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, la Légion veut se souvenir de ses morts, soutenir ses blessés, et être digne de l’héritage légué.
La Légion ne pleure pas ses morts, elle les honore...

Au revoir Padre ! "60 ans au service de la France, 55 ans au service de l'Eglise ! 23 ans au service de la Légion ! Soldat et prêtre"... le Père Lallemand, est fait Légionnaire d'honneur avant de nous faire ses adieux empreints d'humilité.
60 ans au service de la France, 55 ans au service de l’Eglise, 23 ans au service de la Légion. Soldat et prêtre. Padre, vous êtes un homme de courage et un homme de foi, qui avez mis en pratique chaque jour cette citation du curé d’Ars, qu’aimait tant rappeler le Père Hirlemann, au point qu’il la fit graver dans l’église de Puyloubier : “on n’a rien fait tant qu’on n’a pas tout donné.”
Il est difficile de dissocier chez vous le soldat du prêtre, tant dans votre vie les vertus de l’un se sont nourries de celles de l’autre. C’est d’ailleurs ce qu’écrivit si bien l’un de vos chefs de corps, recevant un jour la redoutable mission de vous noter, et qui trouva cette phrase salvatrice, mais sonnant ô combien juste : « la sainteté est entrée dans la Légion. »

Il est difficile de dissocier chez vous le soldat du prêtre

Soldat, vous l’avez été, d’abord par le service des armes puisque comme chef de commando de chasse en Algérie, vous avez été cité à deux reprises. Soldat, vous le resterez comme aumônier militaire, en ayant troqué votre arme pour votre service quotidien des plus humbles, par votre présence rassurante et par le gain de deux autres citations. A cette bravoure du soldat, vous avez joint à maintes reprises le courage de l’engagement, physique et moral. En accueillant sur le port de Marseille sous la huée des dockers, une quarantaine de harkis et leurs familles, de la section de l’un de vos frères qu’il réussit, malgré tous les barrages, à envoyer en France, et donc, à sauver de l’assassinat par le FLN. Cela vous valut, par la pleutrerie d’un préfet et d’un évêque, d’être ordonné avec six mois de retard, non pas traditionnellement dans la cathédrale du diocèse comme vos amis séminaristes, mais en catimini dans votre village du Poitou.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda


Dernière édition par klary le 10/4/2018, 09:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3894
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Le poids des mots   15/3/2018, 16:57


Ce poids qui pèse encore sur mon cœur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]klary

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11685
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 71
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Adieu PADRE   19/3/2018, 22:22

Oui ma chère Klary le poids des mots qui ne définissent jamais assez précisément la grandeur d'une mémoire où se retrouve le reflet de soi-même aux côtés de ceux qu'on aime.
Mais ta transmission ne sera jamais remplacée par autre chose car c'est une vie que tu partages et non comme tous ceux qui nous succéderont, une simple histoire
Alors merci de tout cœur de trouver force et ressource pour nos prendre par la main et nous mener sur ton chemin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5974
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 62
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Adieu PADRE   1/4/2018, 18:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11685
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 71
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Adieu PADRE   3/4/2018, 17:11

Merci pour ta fidélité mon ami Briard !

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3894
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Camerone    10/4/2018, 09:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adieu PADRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adieu PADRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salutation et au revoir ( pas adieu hein !:p)
» Adieu les kilos et les complexes!!!
» RAPPORT PADRE 2 REP
» Nos PADRE
» Jean Ferrat est mort... Adieu l'artiste.................

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Sauter vers: