Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Répondre au sujet
Partagez | 
 

 LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   22/10/2016, 14:27

LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES




« La mémoire n'est pas seulement un devoir, c'est aussi une quête »
(Commandant Hélie de Saint-Marc - " Les champs de braises ")



… 12 Novembre 1960



Une nouvelle consternante parvient dans les unités parachutistes. Dans les Aurès, les fells ont surpris un groupe de combat du 1er REP à sa descente d’hélicoptères, faisant 11 morts et 6 blessés graves.



15 Novembre 1960



Dans la chapelle de l’hôpital Maillot à Alger, eut lieu la cérémonie militaire et religieuse en l’honneur des légionnaires tombés le 12. Ils allaient maintenant reposer -comme tant d’autres- dans cette terre d’Algérie qu’ils avaient défendue jusqu’à l’ultime sacrifice et qui était la leur désormais.

Au cimetière de Zéralda –qui gardera à jamais, dans son « carré légionnaire » les dépouilles mortelles de ces soldats morts pour la France- l’aumônier de la 10ème Division Parachutiste, le Père Delarue, bien qu’habitué à conduire des légionnaires à leur dernière demeure, se sentait, devant tous ces cercueils, bouleversé. Ce qui le mettait en rage, lui, prêtre, c’était l’absurdité de cette mort si elle ne correspondait plus à un sacrifice exigé par la Nation. Onze cadavres inutiles et scandaleux… Onze cadavres de plus dans cette longue liste… Et sa détresse, sa lassitude étaient immenses, de cette guerre où des hommes valeureux payaient de ce qu’ils avaient de plus cher pour racheter l’incompétence, la veulerie, les fautes et les palinodies de leurs gouvernants.

Tous écoutaient, muets et bouleversés, les dernières prières douloureuses de l’aumônier. Des paroles simples lui venaient aux lèvres. Il disait :

« Vous étiez venus de tous les pays d’Europe où l’on aime encore la liberté pour donner la liberté à ce pays… La mort vous a frappés en pleine poitrine, en pleine face, comme des hommes, au moment où vous vous réjouissiez d’avoir enfin découvert un ennemi insaisissable jusque-là… »

Et, d’une voix forte, il ponctua en criant presque :

« Vous êtes tombés au moment où, s’il faut en croire les discours, nous ne savons plus, ici, pourquoi nous mourons ! »

Puis le clairon, gonflant ses joues et les veines de son cou, lança vers les airs cette courte sonnerie saccadée : la sonnerie aux morts.

« Notre Père, qui êtes aux Cieux… » commença le prêtre, de sa voix qui tremblait et qui n’avait pas son impassibilité habituelle. Et tandis que se continuait le Pater, chez ces grands enfants qui écoutaient, recueillis, se reflétait un immense chagrin au souvenir de leurs camarades de combat. Chez certains, les yeux devenaient troubles comme sous un voile et, à la gorge, quelque chose s’étranglait. Sur toutes ces têtes alignées, flottait pour la dernière fois, l’ombre de ceux qui étaient morts, parce que la France, une dernière fois, le leur avait demandé. Et quand le prêtre, après un arrêt, et la voix plus grave encore, prononça les derniers mots de l’Ave Maria, d’une simplicité sublime : « Sainte Marie mère de Dieu… priez pour nous, pauvres pécheurs… maintenant… et à l’heure de notre mort », tout à coup, sur les joues de ces hommes rudes que l’on qualifiait « d’inhumains », de brusques larmes coulèrent, qui jaillissaient rapides et pressées comme une pluie…

L’émotion avait atteint un degré douloureux. La foule pleurait en silence communiant dans la douleur avec « ses soldats », « ses légionnaires ». Puis le nouveau chef du 1er REP, le Colonel Dufour, s’avança à son tour pour dire adieu à ses hommes. Il énuméra les noms de ceux qui ne feraient plus le chemin, tant rêvé, du retour dans leur foyer. Ces noms qui, bientôt ne vivraient plus que dans le cœur des mères, émurent le silence, cognèrent aux poitrines, bâillonnèrent les gorges et mouillèrent de nouveau les yeux. Puis il termina par ces mots :

« Il n’est pas possible que votre sacrifice demeure vain. Il n’est pas possible que nos compatriotes de la Métropole n’entendent pas nos cris d’angoisse ».

Il salua ; les clairons sonnèrent : « Au drapeau ». Les détachements présentèrent les armes et défilèrent, les yeux tournés vers les tombes. Les visages graves, bronzés et maigres, recelaient toutes les tristesses cachées, toutes les tares et tous les deuils qui les avaient amenés là.

« Nous ne savons plus ici pourquoi nous mourrons… » Ces paroles du père Delarue allaient avoir un écho immédiat : il allait, sur le champ, être banni d’Algérie et exclu des unités parachutistes.

Trois semaines plus tard, le Colonel Dufour fut relevé de son commandement pour avoir exprimé en public ses sentiments « Algérie française » et fut prié de quitter le sol algérien avant le 9 décembre 1960, date d’arrivée de de Gaulle à Oran. Ecarté de la Légion, affecté aux Forces Françaises en Allemagne (Offenburg), le Colonel Dufour choisira un peu plus tard la clandestinité et rejoindra, en Algérie, les rangs de l’OAS.



8 Janvier 1961



Un événement tout à fait extraordinaire venait de se dérouler au 1er REP. Pour la première fois depuis le début des guerres d’Indochine et d’Algérie, des officiers de cette prestigieuse unité refusaient de partir en opération. Ils se mettaient en grève ! Unanimement hostiles à la politique algérienne du général de Gaulle, ils n’acceptaient plus de voir mourir leurs légionnaires alors que l’indépendance de l’Algérie semblait inéluctable. A quoi pouvaient désormais rimer ces opérations incessantes et meurtrières à l’heure où le chef de l’état clamait qu’il voulait en finir à n’importe quel prix avec le « boulet algérien ». L’absurdité dépassait les bornes. Ils avaient donc décidé de faire la « grève de la mort ».

Un vent de panique souffla à tous les échelons de la hiérarchie. Quoi ? La « grève de la mort » ? Impensable pour des hommes qui étaient « soldats pour mourir » ! (1)

Une pluie de sanctions s’abattit sur les révoltés qui furent mis aux arrêts et mutés immédiatement en Métropole. L’un d’eux, le Lieutenant Roger Degueldre fut affecté au 4ème Régiment Etranger d’Infanterie mais il refusa de rejoindre son nouveau corps. Le 25 janvier 1961, il entra dans la clandestinité. Les dés de son destin étaient jetés. Une légende naissait…

A Zéralda, fief du 1er REP, le cœur n’y était plus et les questions que posaient les cadres rescapés de la purge n’obtenaient aucune réponse de la hiérarchie : le drapeau du FLN va-t-il flotter sur Alger ? Après avoir été vaincu sur le terrain, le FLN y sortira-t-il vainqueur ? Que vont devenir les Européens ? Et les Musulmans ralliés au drapeau français, eux qui ont cru aux promesses de l’armée ? Après l’Indochine, l’Algérie… L’armée sera-t-elle donc éternellement vaincue, éternellement parjure ?

Et de mains en mains l’on se passait une lettre. C’était une missive vieille de 2000 ans. Le texte, rapporté par Suétone, était de Marcus Flavinius, centurion à la 2ème cohorte de la légion Augusta. Destiné à son cousin Tertullus, il avait été écrit en Numidie, ainsi que s’appelait l’Algérie à l’époque romaine : « Si nous devions laisser nos os blanchis en vain sur les pistes du désert, alors que l’on prenne garde à la colère des légions ! »

La colère des légions ! Elle se concrétisa le 22 avril 1961 avec le soulèvement des plus belles unités de légion et de parachutistes… et se termina par la dissolution du 1er REP (2).



José CASTANO

e-mail : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



(1) - En janvier 1885, lors des préparatifs de l’attaque de Bac Ninh, au Tonkin, le général de Négrier s’était adressé aux légionnaires des 1er et 2ème Bataillon en ces termes : « Vous, légionnaires, vous êtes soldats pour mourir et je vous envoie où l’on meurt ! »



(2) … ainsi que les 14ème et 18ème Régiments de Chasseurs Parachutistes, le Groupement des Commandos Parachutistes, les Commandos de l’Air.

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   29/10/2016, 11:01

Hello Briard!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   29/10/2016, 16:16

On devrait passer par les armes l'auteur (les auteurs) de tels propos:
: « Vous, légionnaires, vous êtes soldats pour mourir et je vous envoie où l’on meurt ! » dis en janvier 1885, par le général de Négrier, adressés aux légionnaires des 1er et 2ème Bataillon

Pour moi un général qui fait la honte de l'uniforme qu'il portait!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)


Dernière édition par GIBET le 6/11/2016, 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   30/10/2016, 07:56

Non Gibet ! Lorsqu'on cite quelqu'un on se reporte au moment où il a prononcé ces paroles ! Il faut savoir de quoi était composée la Légion Etrangère en 1885, et où elle se trouvait ! C'était à Tuyen-Quang au Tonkin, en mars 1885 et le général Négrier fut lui même blessé au cours de la bataille. défaite qui allait d'ailleurs entrainer la chute de Jules Ferry !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   6/11/2016, 20:12

Oui et alors! Cette référence exacte que tu cites ne justifie aucunement le propos adressé à des soldats
Ils ne sont pas faits pour mourir mais pour tuer ceux qui sont en face et pour vivre pour la patrie qu'ils défendent!!
Ils peuvent accepter de mourir pour atteindre cet objectif...mais leur vocation n'est pas de mourir !!
Ce Général n'a pas compris grand chose aux grandes stratégies militaires ...fut-il blessé lors d'une opération!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   6/11/2016, 22:05

Il savait, ce général, qu'aucune chance de survie ne serait laissée à ses légionnaires qui avaient décidé de "faire Camerone" face à des milliers d'adversaires, les pavillons noirs si mes souvenirs sont exacts. Placées dans le contexte où cette affaire se tenait, ces paroles sont parfaitement respectables, en 1885 !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   7/11/2016, 01:01

Personne n'est fait pour mourir pas même un Légionnaire.
Je suis surpris que tu ne partages pas cela
Si une catégorie humaine est "faite pour mourir" alors il n'y aurait aucun héroïsme à mourir...ce serait un simple déterminisme!!
Et ceci que ce soit à la fin du 19è ou au 21è siècle!!
C'est un peu comme si je disais qu'un Général est pus fait pour mourir que pour parler !! Wink
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   7/11/2016, 18:52

C'est tout simplement que tu ne sais rien de la Légion étrangère ! Demande à Briard, il va pouvoir t'éclairer, lui !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   8/11/2016, 14:53

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy  tu veux dire que les hommes qui étaient destinés à mourir mais qui ne sont pas morts peuvent avoir des regrets?
Désolé de te dire que ta présente réponse ...à ma réponse est totalement dénuée de sens!
J'ai un très grand respect pour Briard en plus d'une très grande amitié. De plus j'ai beaucoup de respect pour la Légion.
Mais je n'ai aucun respect pour les officiers supérieurs qui considèrent que leurs hommes ont signé pour mourir!
Et tant pis si tu penses autrement...je revendique le droit d'avoir cet avis sans être traité d'ignorant de la Légion!
Pour moi fin de cette discussion qui prend un tour qui n'est pas ce que je souhaite.
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   8/11/2016, 16:36

Non Gibet ! Excuse moi mais "Faire Camerone" pour un Légionnaire, ça veut dire se battre jusqu'à la mort ! Et en 1885, la "tradition" des Officiers "Légion", c'était de demander à leurs hommes le sacrifice suprême ! Il faut connaître parfaitement l'Histoire de la Légion pour comprendre çà, d'où mon conseil de t'adresser à Briard, ancien du 2ème REP qui a sauté sur Kolwezi...
Au Tonkin, en 1885, les faibles effectifs de la Légion et de la coloniale, leur faisaient combattre un ennemi à 1 contre 10, voir à 1 contre 100. Un ennemi qui était connu pour ne pas faire de prisonniers, les survivants des vaincus étant décapités et mutilés...
Par ailleurs, et compte tenu des hommes qui constituaient les effectifs de la Légion au Tonkin, il est tout à fait compréhensible que leurs officiers aient tenu un langage pareil.
Tu sais, lorsque le commandant Segrétain commandait à ses hommes du 1er BEP d'ouvrir le passage dans la gorge de Xosah, tous savaient qu'ils y laisseraient leur peau !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   8/11/2016, 22:07

Pour ma part je n'ajouterai rien à ce que tu as dit sauf ça: "son sens de la formule est passé dans la « postérité » légionnaire. En 1884, il lance la célèbre apostrophe : « Vous autres légionnaires, vous êtes soldats pour mourir et je vous envoie où l’on meurt ! ».

Et voila une simple formule pour passer dans le postérité!!!

Vive la Légion...elle, elle est passée dans la postérité par Camerone! A chacun son truc Wink

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   9/11/2016, 07:43

Et oui, c'est comme çà ! Et c'est parce que la Légion a eu des Chefs comme celui-là, qu'elle est la première troupe d'élite de l'armée française !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   10/11/2016, 00:47

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy  tu as encore tout compris!!!
Tu es impayable!
clown

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   11/11/2016, 07:09

On accepte cet état de fait en signant notre engagement !!
Vous réagissez avec votre esprit de "pekin" !!
Je ne connais aucun Légionnaire qui n'agrée ces paroles !!
A l'époque ils se battaient contre les Pavillons Noirs, ils savaient ce qui les attendaient si ils tombaient vivants entre leurs mains !!
Et n'oublie pas qu'un Legionnaire s'engage en sachant que sa vie ne lui appartient plus, qu'un Légionnaire qui meurt, c'est une mère Française qui ne pleurera pas !!


LEGIO PATRIA NOSTRA

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   12/11/2016, 01:08

Et bien cher Briard , moi qui ne voyait en eux que des Héros , j'aurai du mal dorénavant à ne voir en eux que des candidats au suicide !
Je suis déçu par cette révélation de leur état d'esprit!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   12/11/2016, 08:31

Non Gibet, tu te trompes, nous ne sommes pas des "candidats au suicide", mais en nous engageons, nous savons que notre vie, nous pouvons la perdre lors d'un combat, HONNEUR & FIDELITE.

Tel et le Contrat :

La Mission est sacrée,
tu l'executes jusqu'au bout.
Et si besoin au péril de ta vie




_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   13/11/2016, 10:07

Mais Gibet ne peut pas comprendre çà ! Lui, il en est resté au "quillard" du contingent qui pointe aujourd'hui à la FNACA... Et dont le seul code, c'était "je me planque, vivement la quille !"
Merci Briard !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   15/11/2016, 00:12

Briard a écrit:
Non Gibet, tu te trompes, nous ne sommes pas des "candidats au suicide", mais en nous engageons, nous savons que notre vie, nous pouvons la perdre lors d'un combat, HONNEUR & FIDELITE.
Merci ami Briard et c'est exactement ce que j'ai dit!

Le Légionnaire est fait pour combattre et vaincre. Il n'a pas peur de la mort mais ce n'est pas sa vocation
Cela confirme que cette phrase "« Vous, légionnaires, vous êtes soldats pour mourir" est fausse !!

Un Légionnaire n'est pas un soldat fait pour mourir!

Mais bref je ne discute plus avec le 1ère classe Largo Winch dont le niveau intellectuel reste trop souvent au niveau de son paquetage! rir2:


Amitiés cher Briard

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   15/11/2016, 09:14

D'abord le "1ère classe" Largo Winch, était sergent à la fin de son service militaire (commandos de chasse en Algérie)
Ensuite, le sergent Largo Winch, en sait plus que toi, non seulement sur l'Histoire de la Légion, mais sur la chronologie historique !
Je ne vois pas où Briard te donne raison, lorsqu'il parle des généralités d'un engagement au sein de la Légion étrangère !
Ensuite, il dit bien que en 1885 au Tonkin, les légionnaires n'avaient aucun chance de s'en sortir vivants lorsqu'ils étaient confrontés à un ennemi 100 fois plus nombreux qu'eux, et qu'à l'époque, un tel ordre d'un officier "Légion" n'avait rien de surprenant et qu'il signifiait dans l'esprit des hommes envoyés au combat, qu'ils devraient se battre jusqu'à la mort!
Lorsque tu auras compris çà, je pourrai, peut-être, te donner ta solde de deuxième classe !
(Tu sais Briard, une brêle, c'est une brêle !)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   15/11/2016, 17:23

Sergent Largo Winch apprenez à lire, ensuite essayez de comprendre (C'est vrai qu'on ne demande pas ça aux subalternes dans l'armée on leur demande seulement d'obéir) et peut-être vous arriverez à comprendre où nous sommes d'accords Briard et moi.
Je parle français et j'écris français ...alors relis!
Quand à tes connaissances historiques (pardon les connaissances historiques de tes documents) je ne crois pas les avoir contestées.
Petit sergent j'ai été reversé dans la réserve comme commandant, correspondant à mon grade dans la fonction publique . Alors ta solde de 2è classe, petit sergent , tu peux te la garder pour t'offrir des cigarettes! rir2: rir2: rir2:
Décidément tu n'as pas changé en vieillissant toujours fidèle à l'esprit Forum France . C'est vrai qu"il vole à ton niveau.
Allez rompez!!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   15/11/2016, 23:24

Chien et chat !!

Moi j'en connais ils sont comme ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   16/11/2016, 09:30

Je suis désolé Briard. Mais Gibet n'arrive pas du tout à se remettre dans "l'esprit" Légion de... 1884 ! Pour lui, humainement, il est intolérable qu'un officier Légion ordonne à ses hommes d'aller se faire tuer pour le drapeau... C'est peut-être vrai en 2016, mais çà ne l'était pas au XIXème siècle, au Tonkin !
Alors je regrette, mais... J'ai raison !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   16/11/2016, 18:45

Briard a écrit:
Chien et chat !!

Moi j'en connais ils sont comme ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est notre cas cher "Briard" ...pour peu que tu me considères comme un chat!

Pour cela il suffit de se méfier de ses mots ce que visiblement certain n'arrive pas à comprendre! Wink I love you

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   16/11/2016, 18:51

Largo Winch a écrit:
Je suis désolé Briard. Mais Gibet n'arrive pas du tout à se remettre dans "l'esprit" Légion de... 1884 ! Pour lui, humainement, il est intolérable qu'un officier Légion ordonne à ses hommes d'aller se faire tuer pour le drapeau... C'est peut-être vrai en 2016, mais çà ne l'était pas au XIXème siècle, au Tonkin !
Alors je regrette, mais... J'ai raison !
Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit et je t'invite pour la 2è fois à me relire.
Je ne conteste ni l'héroïsme des Légionnaire , ni leur engagement.
Je conteste qu'un officier utilise une formule pour se faire mousser en disant que des soldats sont faits pour mourir; et je continue à affirmer que les légionnaires, comme tout autre soldat, ne sont pas faits pour mourir !!!
Ils meurent par courage et non par destination à mourir!
Et c'est vrai au 19è siècle comme au 21è siècle
Largo Winch tu es dure de la "comprenette" !!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   16/11/2016, 19:08

C'était un ORDRE qu'il leur donnait, Gibet ! Ce n'était pas une interview dans Libération !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   18/11/2016, 00:44

Ça un ordre????!!! « Vous, légionnaires, vous êtes soldats pour mourir et je vous envoie où l’on meurt ! »
C'est une simple figure de style!! "Une formule" !!!
Tu ne cherches même pas à comprendre mon propos tant tu veux avoir raison!
Donc pour moi fin de ce débat totalement inutile !

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   19/11/2016, 08:44

Et oui ! Cela s'appelle un "Ordre du Jour" et il s'agit d'un ordre général adressé aux troupes avant une opération de guerre.
Aucun des Légionnaires et aucun de leurs officiers qui ont reçu cet ordre là car il s'agit bien d'un ordre, n'a certainement trouvé à redire, considérant que c'était un honneur qui leur était fait.
Mais çà, bien sur, tu ne peux le comprendre, toi qui en est a reconnaître qu'un soldat doit discuter les ordres de ses supérieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   19/11/2016, 09:51

Je confirme et suis solidaire des declarations de Largo.

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   19/11/2016, 11:18

Merci mon grand ! Je n'étais pas Légionnaire, mais je le suis par le cœur et l'esprit ! Vive la Légion !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   19/11/2016, 17:42

Deux contre un ne me fait pas peur ...surtout quand c'est une joute d'esprit!!
Messieurs je vous laisse à votre gloire militaire.
Elle présente un avantage certain c'est qu'elle ne demande aucune réflexion...Largo, que tu soutiens vient de le dire, il n'y a qu'à obéir ...héroïquement !
rir2: rir2: rir2:

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   20/11/2016, 09:42

Exactement ! Et en 1884, il n'y avait aucun "état d'âme" opposé à cet aspect de l'action des Légionnaires ! "Faire Camerone", çà veut dire exactement la même chose: "On se bat jusqu'à la mort, pour la Légion, pour le Drapeau !"
Est-ce si difficile que çà que d'essayer de comprendre çà ?
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   20/11/2016, 11:32

rir2: rir2: rir2:  tu vois je n'ai pas le bon niveau pour comprendre les militaires rir2: rir2:

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   20/11/2016, 11:39

GIBET a écrit:
rir2: rir2: rir2:  tu vois je n'ai pas le bon niveau pour comprendre les militaires. J'ai mis trop de temps à me convaincre que ce n'était pas de la chair à canon. Finalement je ne les comprends pas parce que je les respecte ...plus qu'eux-mêmes !!!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 440
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   20/11/2016, 19:15

Tu ne comprends pas "l'esprit Légion"... C'est différent !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA RÉVOLTE DU 1er REGIMENT ETRANGER DE PARACHUTISTES
» RAPPORT PADRE 2 REP
» 200 Légionnaires du 2°REP au Mali
» Son nom
» 30ème ANNIVERSAIRE DU GOLE

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Répondre au sujetSauter vers: