Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Au fil des saisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Au fil des saisons   24/5/2016, 14:01

Poète : Victor Hugo (1802-1885)

Recueil : Dernière Gerbe (Posthume, 1902).

Mai

Une sorte de verve étrange, point muette,
Point sourde, éclate et fait du printemps un poète ;
Tout parle et tout écoute et tout aime à la fois ;
Et l'antre est une bouche et la source une voix ;
L'oiseau regarde ému l'oiselle intimidée,
Et dit : Si je faisais un nid ? c'est une idée !
Comme rêve un songeur le front sur l'oreiller,
La nature se sent en train de travailler,
Bégaie un idéal dans ses noirs dialogues,
Fait des strophes qui sont les chênes, des églogues
Qui sont les amandiers et les lilas en fleur,
Et se laisse railler par le merle siffleur ;
Il lui vient à l'esprit des nouveautés superbes ;
Elle mêle la folle avoine aux grandes herbes ;
Son poème est la plaine où paissent les troupeaux ;
Savante, elle n'a pas de trêve et de repos
Jusqu'à ce qu'elle accouple et combine et confonde
L'encens et le poison dans la sève profonde ;
De la nuit monstrueuse elle tire le jour ;
Souvent avec la haine elle fait de l'amour ;
Elle a la fièvre et crée, ainsi qu'un sombre artiste ;
Tout ce que la broussaille a d'hostile et de triste,
Le buisson hérissé, le steppe, le maquis,
Se condense, ô mystère, en un chef-d'oeuvre exquis
Que l'épine complète et que le ciel arrose ;
Et l'inspiration des ronces, c'est la rose.

Victor Hugo.  

QUE J'AIME à RENCONTRER...COQUELICOTS ET FOLLE AVOINE, LORS D'UN VAGABONDAGE à TRAVERS CHAMPS!

Ephémères, ils sont si sensibles aux présents de Dame Nature...la caresse du zéphyr, les berceuses de la brise,
les perles de rosée rafraîchissante, le doux réveil de l'aurore dorée ou le chuchotement du rayon de lune apaisant...
Ils aiment tant être accompagnés du joyeux cliquetis des insectes ou du bavardage feutré des papillons...
C'est tout cela qu'ils me racontent lors de nos rencontres, magiques instants!

Klary sunny

Gentils coquelicots[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Folle avoine échevelée

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par klary le 19/6/2016, 08:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Au fil des saisons   24/5/2016, 19:38

Superbe, Klary!!! Et superbe Klary!
Une simple virgule et tout bascule!!
Bisous
Joêl

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Au fil des saisons   30/5/2016, 11:33

Toujours en escapade en Valais, je confie mes bises au foehn...

«Valais, tu n’as pas d’Océan

Mais quand le foehn s’élance en toi,

Il fait plus de bruit

Que la chevauchée des vagues…

Il te rend plus vaste et plus émouvant

Que la mer.

Il souffle à nos oreilles

L’angoisse des grands départs;

Il arrache nos âmes

De nos corps restés sur la terre;

Et nos âmes ballottées

Se déchiquètent aux flancs rugueux

De tes montagnes.

Tes éboulements sont les falaises

Où viennent battre les flots verts

De tes forêts de pins;

Tes villages amarrés sur les côtes

Sont des barques;

Et dans le ciel, s’ouvre immense

L’Etoile des Vents.»

Corinna Bille

Extrait de «Printemps» (recueil de poèmes publié en 1939)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Au fil des saisons   30/5/2016, 14:49

Superbe poème

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Au fil des saisons   8/6/2016, 10:34

...Mais, cher Joël, les arbres sont mes amis!

Victor Hugo

***Aux arbres.

Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme!

Au gré des envieux, la foule loue et blâme

Vous me connaissez, vous! – Vous m’avez vu souvent,

Seul dans vos profondeurs, regardant et rêvant.

Vous le savez, la pierre où court un scarabée,

Une humble goutte d’eau de fleur en fleur tombée,

Un nuage, un oiseau, m’occupent tout un jour.

La contemplation m’emplit le coeur d’amour.

Vous m’avez vu cent fois, dans la vallée obscure,

Avec ces mots que dit l’esprit à la nature,

Questionner tout bas vos rameaux palpitants,

Et du même regard poursuivre en même temps,

Pensif, le front baissé, l’œil dans l’herbe profonde,

L’étude d’un atome et l’étude du monde. Attentif à vos bruits qui parlent tous un peu,

Arbres, vous m’avez vu fuir l’homme et chercher Dieu!

Feuilles qui tressaillez à la pointe des branches,

Nids ddont le vent au loin sème les plumes blanches,

Clairières, vallons verts, déserts sombres et doux,



Vous savez que je suis calme et pur comme vous.

Comme au ciel vos parfums, mon culte à Dieu s’élance,

Et je suis plein d’oubli comme vous de silence!

La haine sur mon nom répand en vain son fiel ;

Toujours – je vous atteste, ô bois aimés du ciel! –

J’ai chassé loin de moi toute pensée amère,

Et mon coeur est encor tel que le fit ma mère

Arbres de ces grands bois qui frissonnez toujours,

Je vous aime, et vous, lierre au seuil des antres sourds,

Ravins où l’on entend filtrer les sources vives,

Buissons que les oiseaux pillent, joyeux convives

Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois,

Dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois,

Dans votre solitude où je rentre en moi-même,

Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime!
                                 
Aussi, taillis sacrés où Dieu même apparaît,

Arbres religieux, chênes, mousses, forêt, Forêts! c’est dans votre ombre et dans votre mystère,

C’est sous votre branchage auguste et solitaire,Que je veux abriter mon sépulcre ignoré,Et que je veux dormir quand je m’endormirai.***

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand je m'endormirai sous l'arbre de l'amour...
Klary sunny

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Au fil des saisons   17/6/2016, 15:01

Klary

Ce poème est superbe. Je l'aime beaucoup car c'est une merveilleuse ode à l'amour

Mais non ma belle Klary , ne t'endors pas ...l'arbre de l'amour est là éternellement, alors que ceux qui t'aiment ne le seront pas jusqu'à l'éternité du temps. Même si , promis, ils s'y essaient !
Joël
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Au fil des saisons   19/6/2016, 08:36

Très émouvant...Merci, ami Gibet!



JUIN

J’aime bien le mois de juin

C’est celui des cerises

Des longues journées sans fin

Aux douces soirées exquises


Très tôt dès le matin

Tous les oiseaux devisent

Et tard quand la nuit vient

Certains encore s’avisent


C’est temps des examens

Où les sérieux révisent

Et leurs moments malsains

Des attentes indécises


C’est tendres gazons coussins

Où la rosée irise

Les beaux serments divins

Des amants qui se bisent


Et puis au mois de juin

On pense à ses valises

Car très bientôt revient

L’heure des vacances promises

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au fil des saisons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au fil des saisons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a pus d' saisons.
» Les Longues saisons, d'Annie Plait
» vos avis sur cape de portage mam 4 saisons
» Quizz saisons : printemps
» Saisons en Ukraine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: ARTS ET BEAUTE :: La Main des poètes-
Sauter vers: