Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Répondre au sujet
Partagez | 
 

 « Au Forgeron de Batna »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11636
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: « Au Forgeron de Batna »   16/3/2016, 16:49

De notre ami GUY ce superbe témoignage:

Citation :
[ALGERIE Témoignage

La famille MARIN a quitté la Provence vers 1860, pour s'établir à BATNA en Algérie,Jean-Pierre MARIN a écrit un
excellent livre sur le quotidien des Pieds-noirs dans le Constantinois et en particulier l'histoire de son père
Aimé MARIN, forgeron à BATNA. Les MARIN sont rentrés en Provence,d'où ils étaient partis 100 ans plus tôt,en
1964.
Aimé est dcd en 1989 à l'âge de 84 ans.Jean-Pierre MARIN  a reçu cette lettre de reconnaissance avant la sortie de son livre en 2005.

« Monsieur et Madame MARIN,leurs enfants,qui habitaient BATNA m'ont accueilli chez eux pendant la Guerre d'Algérie.
Je faisais mon Service Militaire,c'était dans les années 1954 1955 et 1956.Après 18 mois d'armée, j'ai obtenu une permission pour rentrer chez moi et me marier.

Un mois plus tard,malgré le danger,ma femme est venue me rejoindre en Algérie et de la même manière,Monsieur et Madame MARIN l'ont reçue pour qu'elle ne se sente pas seule et la sécuriser.Combien de fois avons nous partagé leurs repas ? Je ne saurais le dire,c'était par amitié,pour eux quelque chose de normal.

Nous étions éloignés de nos parents avec une toute petite solde de l'Armée pour vivre et nous loger.

Monsieur et Madame MARIN,des Pieds-noirs....des Rapatriés d'Algérie,sont pour moi synonymes de gentillesse et de partage.

Claude LAFORGE 62400 BETHUNE et ANNICK sa femme.JUILLET 2002 »
« Au Forgeron de Batna » de Jean-Pierre MARIN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce récit historique, qui a fait l'objet d'un scrupuleux travail de mémoire et d'une importante recherche documentaire, tente d'expliquer pourquoi l'insurrection de la Toussaint 1954 ne pouvait se fomenter que dans les Aurès-Nemencha. Ce livre est à la fois l'hommage d'un homme à son père et un témoignage sur la vie réelle des "petits pieds-noirs".
Site: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
 
« Au Forgeron de Batna »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Forge Normande.
» Deces de Mr MENNI Mohamed
» cherche forge
» Camp de transit de Marseille 1957
» Madeleine Martin et ses zouaves, d'un mot et d'une rose.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Répondre au sujetSauter vers: