Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Intro-Djihad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Intro-Djihad   6/3/2016, 17:32

J'ai fait pour une correspondante qui invite à une Conférence sur le Djihad un militaire,
un petit topo d'introduction de l'auteur ...

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Revue critique de la question .

Le sujet est extrêmement complexe, et sa complexité elle-même fait qu’il n’est pas possible de tenter de le résoudre de façon « classique » ,avec des raisonnements « classiques » .
Ce n’est pas pour autant qu’il faut perdre de vue le sens logique ,bien au contraire .

Les questions à se poser sont :

a) Sommes-nous « en guerre » ?
b) Quels sont les buts de l’ennemi ?
c) Peut-on gagner ?
d) Avec quelles armes ?
e) Dans combien de temps ?
f) A quel coût militaire économique, politique, médiatique ?
g) Quel est « LE » grand risque ?

Ces questions , il faut se les poser « objectivement ».
Pour commencer ,il faut oublier l’univers des Bisounours qui fausse complètement notre vision des choses  .


Sommes-nous « en guerre » ?

Tout dépend de ce qu’on appelle une « guerre » ...
Parce que des guerres...il y en a de toutes les formes , de toutes les durées, de toutes les intensités ,
de toutes les variétés .
Est-ce que l’homme blanc a déclaré la guerre aux Papous ?
Non...pourtant il l’extermine aussi sûrement que si on utilisait un camp d’extermination ...

Pour le conflit islamique, prenons pour critère les destructions et les morts .

Quel est le bilan « destructions et morts »  ?
Si on met de côté le 11 septembre, un évènement extraordinaire qui a peu de chance de se reproduire... il y a très peu de destructions... et très peu de morts .
Même en reprenant le 11 septembre dans le bilan et en dispatchant ce nombre sur pratiquement « 20 ans » de conflits, c’est négligeable .
Nous sommes largement en dessous du nombre de morts annuels susceptibles de survenir lors d’un accident « usuel » : accident d’avion, de train, etc ....  

Quelles conclusions peut-on en tirer ?

Dans un premier temps d’analyse :

• C’est très désagréable.
• C’est « insultant » .
• C’est intolérable.

Dans un deuxième temps d’analyse :

• Les pertes humaines et financières sont faibles .
• Le coût direct et indirect du combat est disproportionné à la menace réelle .
• Quel que soit l’effort fourni, nous n’arriverons jamais au risque « 0 ».



Une première conclusion à tirer est assez particulière « eux » veulent être en guerre, et « nous » on est bien obligé de suivre .
Mais il n’y a rien qui nous oblige à suivre. Rien de « réel » en tous les cas  ; si on ne suit pas on ne sera pas mort pour autant .

La question qui vient à l’esprit est donc maintenant : est ce que ça vaut la peine de « suivre » et quels buts faut-il viser ?

Quels buts faut-il viser ?


Il faut viser « la victoire » évidemment .
Mais c’est quoi la victoire ?
Ici on ne discute pas d’état à état ,mais d’état avec un groupe terroriste qui s’apparente plus à une secte qu’à un groupe politique .
Il n’est pas question de reddition sans condition comme en 14 ou en 40.
Il est question d’être débarrassé de la « menace » .
Mais il est impossible de se débarrasser de cette menace ,tout au plus peut on la réduire .
Un seul dingue avec une seule grenade peut faire un massacre à tout moment, et « çà » c’est impossible d’arrêter .
Il faudra donc se contenter d’une déclaration de victoire ....

Mais ça ne veut rien dire ...
L’histoire abonde de conneries du genre ...

• Jules César c’est déclaré « vainqueur » des bretons.
Mais il ne les avait absolument pas vaincus ...
• Jules César c’est déclaré « vainqueur » des germains.
Mais il ne les avait absolument pas vaincus...
• Bush s’est déclaré « vainqueur » en Irak,
mais c’est à ce moment que la « vraie » guerre » a commencé ...

Le but à viser, c’est de rendre les attaques « tolérables »,sans pour autant « perdre la face » .
Ce n’est pas un but militaire, c’est un but politique et médiatique (en fait, si personne ne parle des attentats, personne ne le saura et la situation sera équivalente à celle prévalant lors d’une absence d’attentats...alors que si il y a une guerre il va être difficile de camoufler les bombardements des villes ....).


Quelle est la nature de l’ennemi ?

L’ennemi, ce n’est pas :

• Les musulmans ...encore heureux ; ils sont plus d’un milliard ....
• Les sunnites .......encore heureux, ils sont de l’ordre de 900 millions...
• Les salafistes .... encore heureux, ils sont plusieurs millions , dont 15.000 en France ...


L’ennemi c’est une secte salafiste .

Comme toute secte, elle a ses cadres qui SEMBLENT dingues.
Et ses adeptes, qui SONT dingues.

Il faut raisonner comme si on avait à faire à une secte .
C’est la nature intrinsèque du mouvement .
Se battre contre eux comme si on combattait un mouvement terroriste ou un  état est totalement contre productif .

Bon ... C’est une secte ... et alors ?.....

Et bien ,on a déjà grandement avancé ....
D’abord on voit se dessiner une gigantesque faille dans la structure :les cadres d’une part et les adeptes d’autre part .... et ces deux groupes ne sont pas du tout sur la même planète .
Plutôt que de détruire de fond en comble l’organisation et ses membres (ce qui est matériellement « impossible »), on peut très bien « casser » la seule tête de la secte .


Comment marche la Secte ?

Il y a les cadres et la piétaille .
Les cadres semblent dingues, mais en général ils ne le sont pas du tout (au sens médical du moins).
La piétaille est réellement dingue .

Comme dans toutes les armées, les cadres sont très difficiles à dénicher, tandis que la piétaille, on la trouve à tous les coins de rue  ...

Les cadres :
Les cadres marchent au pognon ou équivalent .
Parmi les équivalents , il y a les titres ronflants... mais généralement ,c’est quand même le Paradis sur Terre qui est envisagé en premier ... ; et « le Paradis » sur Terre...ça coûte cher ...
Plus d’argent, c’est plus de cadres ....ils se font la malle...
Si vous voulez les gardez , il n’y a plus qu’une seule solution : la terreur ... vous allez les garder...mais ce sera difficile d’en recruter de nouveaux ....
Si à une perte de revenus, on ajoute une perte de cadres (par assassinats ciblés par exemple) ... Ca va devenir très difficile ...

La piétaille :
La piétaille est plutôt axée sur le Paradis ... et les rares distractions autorisées ici bas  (les viols et les tortures) ne coutent pas cher .
Ce sont de véritables asociaux, des dingues « dangereux »...ils auraient d’ailleurs été tout aussi dangereux si ils n’étaient pas partis « là bas »...il se fait que maintenant ils sont « dangereux » uniquement pour une petite catégorie de personnes (dont « nous »,malheureusement....),alors que sinon ils auraient été dangereux pour tout le monde  (entrainement militaire et armes en moins) .

Le pognon :

Sans pognon, plus de cadres, nous l’avons vu plus haut, sauf répression interne.
Sans pognon, il y aura toujours la piétaille.

Avec la piétaille, il est toujours possible de faire des « actions  bêtes, mais spectaculaires » .
Donc on ne saura jamais éradiquer complètement le problème, tout au plus pourra-on le réduire .




Comment avance la Secte ?

La Secte à son rythme ; un rythme « pénard tranquille » et « sans risque majeur »  qui donne l’illusion d’une avancée foudroyante .

Le scénario est toujours le même ; recherche d’une situation instable où l’état a pratiquement disparu, suivi d’une terrorisation préalable de tout ce qui pourrait faire office de noyau de résistance »,puis alors, mais alors seulement, une avance « foudroyante » en présence des caméras de l’« EI » ...

Ensuite, c’est du « cas par cas » ...

• on massacre la population qui reste,
• on l’expulse,
• on en garde une partie en otage...

Par ailleurs,

• Soit on s’installe « à la va vite » dans la ville.
• Soit on s’enterre profondément sous la ville (cahes,galleries,etc...).

.
Quel est le gros danger ?

Actuellement, nous avons sur le dos quelques dizaines de milliers de combattants tout au plus .

Ils ont très peu de « supporters » ; leurs « supporters » sont en fait des gens terrorisés pour la plupart qui les quitteraient avec bonheur et empressement si ils étaient sur de ne plus les voir revenir ....

Les cadres sont très réduits, mais particulièrement bien spécialisés :
• Point de vue militaire ils ont les cadres de l’armée irakienne dissoute par les USA...
• Point de vue média, ils ont les techniques et moyens des séries américaines .
• Point de vue scénario, ils ont des psychologues formés en occident ...


Le gros danger est de transformer les musulmans « pénards tranquilles » en « supporters » voire en « combattants » ...et là, on passe de quelques milliers à quelques millions d’adversaires ...

Et c’est extrêmement facile de tout perdre  :
• Abou Grahib
• Guantanamo
• Etc ...

Non seulement, ça excite les musulmans, mais « en plus » ça démobilise complètement les combattants occidentaux ...

Quels sont les moyens à employer ?

Il faut distinguer les moyens à employer « ici » et ceux à employer « là bas » .

Les moyens à employer « là bas » c’est :

• Liquidation continue des cadres par les drones  : des cadres c’est difficile à trouver, plus il en meurt, et moins ils seront regardant pour l’incorporation, donc plus on peut leur envoyer des « infiltrés » .
• Réduction de leurs moyens financiers (en particulier la contrebande de pétrole : 9000 camions par jour pour près de 300.000 tonnes de brut qui va se faire raffiner en Turquie chaque jour ....
• Réduction de leurs choix et quantité d’armes de contrebandes en terrorisant les contrebandiers (qui par ailleurs vont « en plus » augmenter leurs prix)...

Les moyens à employer « ici » c’est :
Essentiellement le désarmement « moral » ce qui implique la participation et l’aide sans limite des imams reconnus, chargés de prêcher l’islam «pénard tranquille » .
Accessoirement renforcer les services de renseignements policier (et non les services de répression policière).
Accessoirement c’est aussi le contrôle des flux d’argent de la drogue et des vols qui finance en sous main le terrorisme ,et là on fait d’une pierre deux, si pas trois coups :
• Réduction de l’argent dirigé vers le terrorisme
• Tranquillisation des cités .
• On redonne dignité et espoir aux habitants des cités : l’état reprend le contrôle de la situation ...
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   8/3/2016, 13:58

Ridicule ! Réduire l'ennemi à "une Secte", c'est avouer sa méconnaissance totale du Coran et de l'Islam !
Méconnaissance du Coran et de ses interprétations médinoise et mecquoise. Ne pas savoir que le Coran de Médine est le plus violent, mais comme il a succédé au Coran mecquois, et comme la particularité de l'Islam est de ne pas revenir sur la version "précédente", on aura compris que c'est le Coran de Médine qui l'emporte ainsi que les haddiths qu'on aurait tort de négliger car ils sont les faits et dires du prophète Mahomet qui est désigné comme "Le beau modèle".
Alors une secte ? Oui, mais c'est l'Islam qu'il faut désigner comme tel. Pour ma part, je pense que l'Islam n'est pas qu'une réligion monothéiste, mais qu'il est une idéologie politico-religieuse, comme le communisme. Et il faut se souvenir que c'est la version la plus violente du communisme qui a triomphé dans les pays où il a fini par s'imposer...
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   8/3/2016, 15:28

L'Islam existe depuis plus de 1000 ans .
Ces quelques centaines de derniers années ,on ne peut pas dire qu'il nous a fort enmerdé.
Brutalement il fout le bordel .
Juste pile poil après que le danger communiste ait disparu ....
IL a été gentil d'attendre jusque là ...
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   8/3/2016, 22:08

Erreur ! L'Islam n'a jamais cessé de progresser ! Souviens toi du grand mufti de Jérusalem s'alliant avec Hitler pour l'aider dans sa "solution finale", aprés l'alliance des Turcs avec l'empire austro-hongrois en 14/18... Souviens toi des Frères Musulmans en Egypte, puis en Afrique du Nord pour liquider les "Roumis"...
Le "danger communiste" ayant disparu, on se rend compte qu'il y a un autre danger dont il faut bien dire que l'inconséquence des Américains a contribué à relancer... Car ce sont les Américains et leur stupide volonté de vouloir implanter la "démocratie" là où il ne pouvait pas y avoir de démoncratie comme nous l'entendons, qui ont donné à l'Islam des motivations de relancer le djihad !
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   8/3/2016, 22:23

Je ne suis absolument pas d'accord .

a) Le Grand Mufti,c'est la tarte à la crème sioniste .
C'est bon à tous les coups .
Qu'est ce qu'ils voyaient les arabes ?
Des juifs arriver par millier !

Qu'est ce qu'on fait nous avec les réfugiés syriens ?
Et ils sont loin de représenter un % significatif de la population residente !

b) les USA font l'actualité .
L'ennemi russe a disparu,il en fallait un autre .
Soit on le laissait naître,soit on favorisait sa naissance,soit on le créait de toutes pièces .
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   9/3/2016, 15:26

Guide Stone a écrit:
Je ne suis absolument pas d'accord .

a) Le Grand Mufti,c'est la tarte à la crème sioniste .
C'est bon à tous les coups .
Qu'est ce qu'ils voyaient les arabes ?
Des juifs arriver par millier !


La "tarte à la crême" ? Mais tu oublies que suite à l'accord passé avec le grand mufti, la SS se vit augmentée de deux divisions... musulmanes européennes. Cet accord existe vraiment et les Arabes ne voyaient pas "arriver des Juifs par milliers", puisque Hitler les auraient exterminés... avant !
Par ailleurs, je te signale que des exemplaires de Mein Kampf traduits en arabe, circulent dans les états majors du Hezbollah et à Gaza. Alors s'il te plait. avant de faire de l'anti-sionisme primaire, renseigne-toi un peu !


Qu'est ce qu'on fait nous avec les réfugiés syriens ?
Et ils sont loin de représenter un % significatif de la population residente !

Oui, mais ils sont tout de même des centaines de milliers et peut-être plus d'un million à débarquer en Europe actuellement. Que sur ce million, il y a peut-être "seulement" 4 ou 5.000 djihadistes déterminés... Alors % significatif ? Combien de Bataclans celà peut représenter ? Tu t'es posé la question ? Même pas !b)

les USA font l'actualité .
L'ennemi russe a disparu,il en fallait un autre .
Soit on le laissait naître,soit on favorisait sa naissance,soit on le créait de toutes pièces .

Ben voyons ! Le problème c'est que les USA ont favorisé l'implantation de l'Islam partout dans le monde à commencer par l'Iran où ils ont "aidé" Khomeiny à virer le Shah. Ensuite il fallait "aider" les talibans à chasser les soviétiques d'Afghanistan, aider la démolition de Saddam Hussein et celle de Khadafi... Et j'en passe ! Maintenant, il faut "aider" les "Musulmans modérés" (sic) à chasser El Assad... Et demain "aider" la Turquie à entrer dans l'UE... Why not ?
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   9/3/2016, 16:30

Pas faux sur la Turquie, mais les anti-européens à la vision nombriliste, ne peuvent s'en prendre qu'à eux mêmes !

Citation :

Turquie: l’Europe se réveille trop tard
le 8 mars 2016 18H53 | par
Jean-Michel Demetz
Finasser n’est jamais une politique féconde.
Après avoir tergiversé et gelé, dans la décennie précédente,  notamment sous la pression de la France alors présidée par Nicolas Sarkozy,  les négociation en vue de l’adhésion à l’Union européenne, les Européens rouvrent le processus dans les pires conditions.
Sous la pression, en position de faiblesse et au moment où la Turquie d’Erdogan bafoue quasiment chaque jour – les médias turcs en font la douloureuse expérience – les valeurs de cette Union qu’Ankara prétend partager.
Les marchandages de bazar qui ont abouti au plan « 1 Syrien pour 1 Syrien » constituent une défaite pour les Européens.
L’idée  en soi n’est pas mauvaise, quoique hasardeuse. Annoncer à tous les vents aux candidats à l’immigration illégale en Europe qu’ils seront renvoyés, à peine débarqués en Grèce dans les camps en Turquie, mais que ceux qui seront dans les camps auront un passage sûr ( et gratuit) vers l’Europe: si la dissuasion fonctionne, l’appel d’air déclenché l’an dernier par Angela Merkel peut se dissiper
La vraie erreur tient au calendrier dicté par l’urgence.
Transformer la Turquie en partenaire stratégique, via à terme l’adhésion, ce choix politique, il fallait l’assumer en pesant dans les négociations lorsque l’Europe était en position de force au tournant des années 2000.  Dès cette époque, y compris dans les colonnes de L’Express, les experts soulignaient comment très vite le pays, à cheval sur deux continents et au carrefour des routes, serait vital  pour le destin des Européens  face aux pressions migratoires à venir.
En outre, Ankara n’avait de cesse, à l’époque, de donner des gages de démocratisation des institutions.
Aujourd’hui, le contexte est radicalement différent.
La Turquie exige et obtient (pour l’instant, il est vrai, sur le papier) 6 milliards d’euros, la promesse d’un nouveau régime de visas et la relance des négociations, tout en glissant vers un régime autoritaire de plus en plus hostile aux contre-pouvoirs.
Et l’Europe, fascinée comme un lapin par les phares d’une voiture qui fonce vers lui, se demande avec une angoisse sourde comment résister au choc des millions de migrants potentiels, chassés par la guerre en Syrie, le chaos en Libye, l’anarchie en Irak et en Afghanistan, la misère au Soudan et en Somalie. Quitte à s’asseoir sur ses principes.
La géographie  donne de bonnes raisons aux Européens de faire des Turcs les garde-frontières de leur espace commun.
Mais il aurait été moins coûteux, plus simple, moins déshonorant pour une certaine idée de l’Europe de conclure ce deal-là, il y a quinze ans.
L’Histoire punit toujours ceux qui arrivent trop tard.

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   9/3/2016, 19:21

Bonjour Largo,une petite mise au point s'impose :

a) Je n'ai pas pour vocation d'être ton souffre douleur .
b) ce n'est pas à moi que tu vas expliquer la 2° guerre mondiale .
La Division Handschar a effectivement été une division SS avec effectif de division .
Seulement... ce n'était en gros qu'une unité de police ...
En gros c'était la LVF ...
c) Je crois que question juive,tu oublies ou méconnais le Haavara Agreement ... ce qui peut être "regrettable" vu que c'est un des noeuds de la question .
d) si "nous" estimons qu'un relativement faible nombre d'immigrés syriens (et autres) est déjà "intolérable (alors que ce nombre est un nombre "fini) ,que devaient penser les arabes qui voyaient arriver des dizaines de milliers de juifs (alors que ce nombre était "infini" par nature,puisqu'il devait "au final" reprendre les 10 millions de juifs européens susceptibles d'immigrer) . Tu sembles oublier ou méconnaître aussi les allias (ou alyas suivant l'orthographe choisi)successives et le Livre Blanc,lequel n'a eu d'effets que fort tardivement,et un effet fort relatif par ailleurs vu les allias clandestines qui persistaient .

Donc , je te conseille de te documenter quelque peu,puis de revenir discuter .

Merci .
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   10/3/2016, 08:12

J'ai toujours dit que la création de l'Etat d'Israël, dans les conditions où il a été créé, a été une énorme erreur des anglo-américains aprés la deuxième guerre mondiale, en "repentance" de leur immobilisme lorsque Hitler persécutait les Juifs d'Europe...
Et mon père, Maronite libanais naturalisé français n'aurait pas dit le contraire !
Les alliés n'ont pensé qu'aux Juifs, en écartant les Palestiniens de la mise en place de frontières... politiques.
Celà dit, il est incontestable que l'Islam de Médine qui a abrogé celui de La Mecque, a toujours fixé comme objectif, l'établissement impérialiste de l'Islam sur toute la planète, par la persuasion ou la force du sabre (B'sif) et que s'il s'est tenu "au calme" pendant quelques périodes, il s'est réveillé souvent pour continuer le Djihad.
L'insurrection de Sétif/Guelma en Algérie du 8 mai 1945 s'est bien faite en son nom en ciblant Chrétiens et Juifs.
Maintenant on peu toujours penser que ce sont les "Occidentaux" qui ont réveillé le monstre et sont donc les premiers responsables de Daesch. Oui, on peut. Mais il n'en demeure pas moins que nous sommes placés dans une situation de choc de civilisations et de guerre. Voulons nous défendre nos démocraties laïques ? Oui ou non ? Voilà la question !
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   10/3/2016, 10:57

Citation :
J'ai toujours dit que la création de l'Etat d'Israël, dans les conditions où il a été créé, a été une énorme erreur des anglo-américains aprés la deuxième guerre mondiale, en "repentance" de leur immobilisme lorsque Hitler persécutait les Juifs d'Europe...
Et mon père, Maronite libanais naturalisé français n'aurait pas dit le contraire !
Ce que tu dis là , sans doute avec clairvoyance pour la création de l’État d'Israël, je le dis avec la même force pour le ratage occidental de la mise en place de l'Europe.
Les erreurs de compréhension dont on mesure l'impact des années plus tard sont nombreuses.
Il est alors patent que l'on passe plus de temps à s'invectiver sur des raisons de l'échec qu'à le corriger.
Aujourd'hui il est trop tard pour changer quoi que ce soit à la situation d'une création de l'état hébreu et nous en sommes au niveau de l'addition.

Mais notre génération prend le même chemin pour l'Europe !!!

Daesh est un épiphénomène circonstanciel et en aucun cas une cause...mais c'est tellement plus facile de parler de l'épiphénomène que de la cause réelle.

Le choc des civilisations dont tu parles n'aura pas lieu avec quelques terroristes et quelques milliers de migrants. En revanche les enjeux financiers changent de main et cela dans l'aveuglement général de l'opinion publique.

Mais notre opinion publique en est encore à discutailler des mérites respectifs des du libéralisme contre le communisme...c'est dire la hauteur et le délai des prises de conscience intellectuelles!!

GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   10/3/2016, 13:40

Le enjeux financiers changent de mains ?
Tu peux préciser dans quelles mains elles étaient même si j'en ai une vague idées , et dans quelles mains nouvelles ils se dirigent ?
Perso je me fiche bien des mérites des uns ou des autres si le résultat final est toujours le même le petit peuple sacrifié aux intérêts de quels qu'ils soient .

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Intro-Djihad   10/3/2016, 18:52

Moi je pense plutôt que les enjeux financier ne changent pas de main .
Ils suivent la main .
Mais la main se déplace .

C'est comme avec les chalutiers...
Quand ils ont bien travaillé....il faut changer de coin de pèche ...pour un bon bout de temps ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intro-Djihad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intro-Djihad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet de mon TPE : intro
» Mathilde,17 ans,a suivi son petit ami parti faire le djihad en Syrie
» Le djihad 3.0 des Français partis en Syrie
» Ce que dit le Coran sur le djihad.
» introduction à la psychologie sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: