Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 En partage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: En partage   13/2/2016, 19:11

Pierre de MARBEUF   (1596-1645)


Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
Et la mer est amère, et l'amour est amer,
L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux qu'il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,
Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: En partage   15/2/2016, 11:57

MER
 
Écoute ces clapotis, murmurant au rivage
le message arraché aux entrailles du temps.
Elle l'écrit, imprégnant le sable de la plage
d'une dentelle d'écume, qu'elle fait naître en chantant.
 
Elle est douce la mer, quand elle offre au soleil
son beau miroir blanc où brillent les rayons,
étincelant parfois en flammèches vermeilles
qui la relie au ciel, par autant de maillons.
 
Cependant, chaque jour mise en accusation,
elle subit le reproche des marins, des pêcheurs
qu'elle happe, au milieu de leur navigation,
entretenant chez eux, la souffrance et la peur.
 
Aurais-tu oublié que tu naquis un jour
du fond de ses entrailles. En perdant tes branchies,
tu marquas dans la vase tes empreintes pour toujours,
quand, du poisson à l'Homme, la frontière fut franchie
 
Matrice de l'amour, elle réchauffe en son sein
la douleur des corps, meurtris par la folie
des coups de tous les hommes qui aspirent au divin,
mais qui meurent, chichement, des excès de leur vie.
 
Et pourtant ces colères, forces de la nature,
qu'en vagues gigantesques, par delà la raison,
tu transportes et déferles vers nous tes créatures
à genoux, impuissantes devant cette explosion,
 
Est-ce à toi, ma mer que nous devons ces maux,
toi si calme souvent? N'est-ce pas plutôt Eole
qui d'un souffle pervers, t'oblige à ces rouleaux
meurtriers comme le feu qu'on promet à l'alcool.
 
Moi je sais qu'en zéphyr, ton calme, ta douceur,
offrent à l'étoile du soir, reflet du firmament,
des vagues qui ondoient au rythme de ton cœur
qui font que d'une mer, tu devient une maman.
 
Moi je t'aime ma mer, ni marin ni pêcheur
j'affectionne la vie lorsqu'elle est excessive
et ton excès à toi n'est fait que de vigueur.
Laissons aux inutiles l'activité poussive.
 
Et toi, mer, continue à graver le rocher
infiltre toi partout comme un doux sentiment,
soit forte et respectée sans jamais te fâcher;
hors le vent continue à vivre intensément.
 
N'envie pas l'apparence des lacs et des étangs
dont le poète chante et le calme et le beau,
qu'il oppose souvent au cri des océans;
car pour tous ceux qui t'aiment, eux ne sont que de l'eau!


GIBET


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Dark Lord

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: En partage   22/2/2016, 00:53

Formidable poème... Merci Gibet ! Very Happy

_________________
"La morale ça n'existe qu'en nous échappant."


Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: En partage   22/2/2016, 03:19

Merci Dark Lord

Et quelqu'un que tu connais surement l'a mis en musique récemment : il s'appelle Michel Bonnassiès (le crayon du parolier)

Il y a encore du travail mais cette musique et cette voix m'ont rendu vraiment heureux ...30 ans après l'écriture de ce poème!!

Amitiés

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: En partage   8/3/2016, 16:51

Et revoici Najat-la-casse-tout qui a décidé que le latin ne servait à rien...elle souhaite sa suppression!

Un professeur du lycée Janson de Sailly a répondu spirituellement aux contempteurs des études classiques.
Voici son discours prononcé à la distribution solennelle des prix.
SUPERBE !
Je regrette de ne pouvoir reprendre l’antique coutume de prononcer le discours en latin ……
mais, que voulez-vous, la mode est passée et il n’est personne, à l’heure actuelle, qui aurait le téméraire courage de le ressusciter.

Primo, comme disait un latiniste de mes amis, cela pourrait passer pour un ultimatum aux humanités modernes ….. Et ce serait ipso facto un véritable outrage au statuquo que de faire ex cathedra un pareil lapsus.
Secundo, il faut de plus en plus s’exprimer en français, c’est la condition sine qua non pour être persona grata.
Tertio, il ne faut pas ajourner sine die la remise de l’exeat que vous attendez, soit dit en a parte, comme nec plus ultra.
Finis les pensums, finis les vétos ; l’heure est aux accessits, aux ex æquo, et cætera.
Dans un instant vous serez récompensés au prorata de vos efforts.
On proclamera orbi et urbi vos résultats, non point grosso modo, mais in extenso, et vous emporterez un palmarès que vous conserverez jalousement en duplicata, comme mémento, première ébauche au sein de l’alma mater** alias l’universalité de votre curriculum vitae.
Vous partirez ad libitum les uns par l’omnibus, les autres pedibus cum jambis ou vice et versa.
Aussi ne veux-je plus retarder votre sortie d’un seul alinéa ou d’un seul post-scriptum et parvenu à mon terminus, je me contente de vous dire simplement, in extrémis : mes chers amis, au revoir...

ALEA JACTA EST !...Nota bene:*Errare humanum est, perseverare diabolicum *


_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: En partage   9/3/2016, 16:43

Pas si sotte cette jeunette !!! j'ai bien ri!!!


_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En partage   

Revenir en haut Aller en bas
 
En partage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partage de locaux avec autre profession
» partage des jouets au sein de la fratrie
» Partage d'un burau à mi-temps avec un autre professionnel paramédical
» Partage attente
» Partage de bureau 92 (ASNIERES)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: Philosophie - Sciences - Littérature et Art-
Sauter vers: