Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 beauté d'instants éphémères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: beauté d'instants éphémères   7/2/2016, 18:15

D'un jour à l'autre

La brume sur Genève  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Premiers perce-neige

Au bord du lac, fin de promenade [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]reflets...quand la lumière rencontre l'eau du Rhône avant la nuit

Le petit phare veille sur le Léman [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Premiers frissons d'aurore

Merci à Haykel pour le beau partage!

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: beauté d'instants éphémères   7/2/2016, 20:36


   
Poète : Anna de Noailles (1876-1933)

Recueil : Le cœur innombrable (1901).


    Le temps de vivre

Déjà la vie ardente incline vers le soir,
Respire ta jeunesse,
Le temps est court qui va de la vigne au pressoir,
De l'aube au jour qui baisse,

Garde ton âme ouverte aux parfums d'alentour,
Aux mouvements de l'onde,
Aime l'effort, l'espoir, l'orgueil, aime l'amour,
C'est la chose profonde ;

Combien s'en sont allés de tous les cœurs vivants
Au séjour solitaire
Sans avoir bu le miel ni respiré le vent
Des matins de la terre,

Combien s'en sont allés qui ce soir sont pareils
Aux racines des ronces,
Et qui n'ont pas goûté la vie où le soleil
Se déploie et s'enfonce.

Ils n'ont pas répandu les essences et l'or
Dont leurs mains étaient pleines,
Les voici maintenant dans cette ombre où l'on dort
Sans rêve et sans haleine ;

— Toi, vis, sois innombrable à force de désirs
De frissons et d'extase,
Penche sur les chemins où l'homme doit servir
Ton âme comme un vase,

Mêlé aux jeux des jours, presse contre ton sein
La vie âpre et farouche ;
Que la joie et l'amour chantent comme un essaim
D'abeilles sur ta bouche.

Et puis regarde fuir, sans regret ni tourment
Les rives infidèles,
Ayant donné ton cœur et ton consentement
À la nuit éternelle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
beauté d'instants éphémères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» Quizz Beauté "mon premier, mon dernier"
» En beauté
» Réunion Beauté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: Philosophie - Sciences - Littérature et Art-
Sauter vers: