Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Répondre au sujet
Partagez | 
 

 En passant par Bel-Abbès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: En passant par Bel-Abbès   11/1/2016, 20:11

1943- EVADES DE France par L'ESPAGNE-Extrait du journal de marche du SGT/C LEMAIRE

"EVADES DE FRANCE"

Par L'ESPAGNE

***[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

EQUIPAGE DU COMMANDANT BREARD.

Pilote: Adjt SOUCILLE, Navigateur: Cdt BREARD, Bombardier: S/Lt FAUVET, Radio: Sgt/C LEMAIRE, Mécanicien: Adjt AQUAVIVA, Mitrailleur-supérieur: Sgt/C CHIERICCI, Mitrailleur-arrière: Sgt ZAVATERRO.

Dimanche 14 Mars 1943

Jour de départ pour le chemin de la Liberté. On avait projeté la veille au soir avec des camarades de partir rejoindre les FORCES FRANCAISES LIBRES qui se battent en Afrique du Nord auprès des troupes Anglo-Américaine...

Jeudi 30 Septembre 1943

Ce matin, en se réveillant l'on était en gare de CASABLANCA, l'on a pu sortir toute la journée en ville, car le départ est ce soir à 20h, je suis allé voir a la caserne MALAKOFF si la 2ième partie de TOTANA était arrivé, mais je n'ai trouvé que 700 rapatriés qui venaient de MIRANDA et GERONDE.

Mardi 12 Octobre 1943

Ce matin, je suis allé prendre mon service en piste comme travail se n'est pas fatigant, cela consiste à rester du matin 8 heures jusqu'au soir 17h30 à côté de la voiture des pompiers et à surveiller si les pilotes respectent les consignes et à changer ce qui leur indique la direction du vent.

Le soir, j'ai appris que le Commandant de l'Escadrille m'a désigné pour partir en Grande-Bretagne avec 8 de mes camarades on doit partir dans 48 heures pour Marrakech.

Samedi 16 Octobre 1943

Ce matin l'on recommence à refaire toutes les formalités d'usage quand l'on arrive dans une base, c'est -à-dire une quantité de bureaux ou l'on va quand on arrive et que l'on s'en va.

L'on apprend que nous faisons parti du stage 6 bis de l'école d'application du personnel navigant de bombardement. Il paraîtrait que le départ pour la Grande-Bretagne via Alger est pour le 1er Novembre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SIDI-BEL-ABBES  Le monument aux morts de la LEGION.

Lundi 8 Novembre 1943

Maintenant nous avons quitté le MAROC et nous roulons à travers les plaines de l'ALGERIE. Quelle différence avec les plaines du MAROC ou l'aspect est plutôt sauvage ici, on se rend compte du travail que les colons ont effectué.

Nous arrivons à SIDI-BEL-ABBES ou l'on s'arrête une heure environ, la Légion nous porte le café et l'on profite pour faire un peu de toilette, jusqu'à maintenant c'était des machines Américaines ainsi que le personnel.

Nous repartons de SIDI-BEL-ABBES vers onze heures en direction d'ORAN, mais nous n'allons pas à ORAN, à la gare de Sainte barbe-du TELAT nous attendons un express en direction d'ALGER pour y être accroché où l'on arrivera que le lendemain...

Mardi 26 Septembre 1944.

Le 26 septembre 1944, date à laquelle le Sergent/Chef LEMAIRE a arrêté l'écrit de son journal de marche.

Malheureusement  son équipage disparaîtra le 21/22. 02.1945 au cours de la mission sur WORMS.

Tous les membres de l'équipage  ont été inhumés au cimetière de KLEINBOCHENHEIM***

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: En passant par Bel-Abbès   12/1/2016, 08:41

C'est le genre de récits qu'on trouve dans la revue "L'Algérianiste", éditée par notre Cercle et dont je suis fier. Chaque trimestre, et ce depuis 1973, la revue publie des articles extrêmement riches sur l'Histoire de notre province et j'en possède une abondante collection dans les rayons de ma bibliothèque. Evidemment je pourrai en publier ici. Suffit de demander !
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: En passant par Bel-Abbès   12/1/2016, 10:47

Merci Largo!

C'est peut-être le genre de récit édité par ton cercle féru d'histoire, mais l'extrait que j'ai posté
appartient aux "Evadés de Miranda de Ebro", terrible camp de concentration espagnol, vers lequel étaient acheminés tous ceux qui se faisaient arrêter sur le sol espagnol,dont ceux appartenant aux Brigades internationales ou "évadés de France" occupée, sous le régime de Vichy.
L'influence de la Gestapo au camp de Miranda fut très importante de 1941 à 1944, particulièrement sous la direction du nazi Paul Winzer.

Klary

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: En passant par Bel-Abbès   12/1/2016, 15:38

Je connais l'existence de ce camp "réservé" surtout aux communistes des Brigades Internationales, car les évadés de France qui désiraient rejoindre Londres ou l'AFN n'eurent pas trop de difficultés à traverser l'Espagne franquiste !
Et il faut reconnaître que les FFL eurent beaucoup de mal à s'intégrer dans l'armée d'Afrique dont les officiers étaient restés plutôt sympathisants du régime de Vichy... Nombreux étaient ceux qui avaient refusé l'engagement gaulliste aprés l'affaire de Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En passant par Bel-Abbès   

Revenir en haut Aller en bas
 
En passant par Bel-Abbès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coucou en passant
» en passant par la portière
» un capitaine
» Bon Vendredi
» Un chien défenestré sauvé par un passant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Répondre au sujetSauter vers: