Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Répondre au sujet
Partagez | 
 

 C'était Là-bas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: C'était Là-bas...   19/12/2015, 16:35

Désolé si doublon

Je suis en totale osmose avec ce Monsieur



BILLET D’HUMEUR D’UN ANCIEN D’A.F.N.
Depuis quelques années un vent mauvais souffle sur certaines associations d’anciens parachutistes. (1)
Cela se traduit par des querelles d’ego, des rivalités entre Armes d’origine, des luttes sournoises pour l'obtention d’une parcelle d'un pouvoir bien aléatoire .Comme si certains voulaient par le biais associatif compenser on ne sait quelle insatisfaction de leur parcours antérieur .Il ne serait pas déraisonnable de suspecter la recherche d'une forme de reconnaissance tardive avec à l’appui l'obtention de hochets y afférents.
Hélas il n’y a rien de bien nouveau dans ce constat.
On a pu assister également à une sourde opposition entre les générations ,les plus jeunes estimant visiblement que ceux "qui remontaient le MEKONG" et ceux qui "fouillaient les fonds d' oueds" seraient bien inspirés de passer la main .La première catégorie est en voie d' extinction et la seconde est fort occupée à déposer des gerbes sur la tombe des copains avec l' espoir secret qu'il en restera encore quelques-uns pour leur rendre cet ultime service le moment venu..
Querelles générationnelles la encore "Nihil sub sole novum "
Ce qui parait, aux yeux du rédacteur, beaucoup plus inquiétant est le regard porté sur les anciens d’ALGERIE.
"Tout ira mieux quand les anciens d’ALGERIE seront partis " !!! A-t-on pu entendre à PAU lors d'une réunion regroupant des membres de trois associations d’anciens en présence d'Officiers d' Active goguenards.
Cette proclamation s’accompagnant bien entendu des considérations habituelles sur la neutralité politique indispensable au bon fonctionnement associatif.
Peut-être conviendrait-il de s'interroger sur les aspects qui caractérisent la Guerre d' ALGERIE et les motifs qui incitent certains anciens de ce conflit à ne pas accepter le "silence dans les rangs " au prétexte de la bien trop commode neutralité politique associative .
La Guerre d' ALGERIE ne fut pas une OPEX de longue durée .Elle n’a pas concerné qu'une poignée de volontaires.
A l'époque l’Afrique du Nord Française était composée de départements Français .
Tous les hommes en état de porter les armes, selon les critères des Gouvernements de la IV° et V° République, ont été invités à y participer .Nombre d' entre nous se sont engagés, abandonnant leurs études, pour défendre la Patrie en danger .Tout comme les anciens de 1914 de 1940 l’avaient fait pour préserver l'intégrité du territoire national.
Nous avons participé à une guerre civile qui se cachait sous l'appellation de maintien de l'ordre, nous avons connu la trahison, le parjure, l’abandon des Français de souche européenne ou indigène au couteau des égorgeurs...
Tout cela nous l’avons accepté la mort dans l’âme et nous avons tenté de l'enfouir définitivement au plus profond de nous, notre mouchoir par-dessus.
Depuis 1962, que ce soit la période du désert des Tartares, celle des opérations sous commandement ONU ou OTAN, celle des OPEX, jamais plus un soldat Français ne s’est battu pour la PATRIE.
Soldats de la Paix, soldats des armes défensives, soldats de l’interposition, soldats de l’humanitaire, vous vous acquittez de votre mission avec abnégation, professionnalisme voire même panache .Nous vous en rendons bien volontiers acte. Vous remplissez des contrats en vrais professionnels au profit d'un certain arbitrage mondial. Gendarmes mondiaux vous l'êtes incontestablement, soldats de la Patrie cela serait bien difficile à démontrer.
Nous anciens d’A.F.N. revendiquons le combat pour la Patrie .
Nous avons livré ce combat et en avons été profondément marqués
A quel titre pourrait on empêcher ceux qui le désirent de réagir à l’actualité politique de la FRANCE ??
Ceci nous amène tout naturellement à la " neutralité politique " qui serait de mise au sein de la Défense.


En 1962 l'interlocuteur algérien choisi par le gouvernement de la V° République a exprimé sans ambiguïté son refus de toute intégration à la FRANCE et obtenu la totale autonomie de l’ALGERIE.
Ce fut, après le cessez le feu, un honteux exode massif des Français de toutes origines, exode accompagné de massacres épouvantables.
Avec le recul on peut admettre que l’ALGERIE avait vocation à jouir de son indépendance, soit ...mais comment expliquer que des centaines de milliers d' entre ceux qui avaient tellement souffert du système dit colonial, soient venus s'installer chez nous en FRANCE ?
Comment peut-on expliquer que l'on accorde à ceux qui continuent à nous haïr ouvertement l'opportunité de profiter des bienfaits de la FRANCE alors qu'ils ont unanimement refusé toute intégration en A.F.N. ??
Peut-on être silencieux quand nos frères d’armes ont été massacrés, et que l’on voit les enfants et petits-enfants de leurs assassins saccager la FRANCE ??
Faut-il accepter les crachats permanents des élus de presque tous les partis, de l’Education Nationale, des medias, des immigrés ???
Doit-on accepter de nous taire alors que les traitres, les porteurs de valise, ont pignon sur rue et s’expriment librement jusque sur les bancs de l’Assemblée??
Doit-on accepter de nous taire quand on glorifie les terroristes du FLN et la victoire de nos ennemis en leur dédiant places et rues de nos cités ??
Doit-on sinon applaudir, nous taire quand le drapeau du FLN maculé du sang des nôtres, parade sur les Champs Elysées avec en plus les Honneurs de l’Armée Française ??
Allez-vous enfin comprendre que nous avons vécu une guerre totalement différente de vos expéditions ??
Notre expérience peut ne pas retenir votre approbation ni même votre attention mais vous ne pouvez pas nous nier le droit sinon le devoir de réagir selon notre conscience face à ce qui nous concerne et concerne l’actualité et le devenir de la FRANCE.
Quant à cette neutralité politique totalement anachronique mais imposée à la Défense alors qu’elle ne s’applique pas aux autres grands corps de l’Etat (Justice, Education Nationale ..) parlons en un peu...
Jusqu' à la Présidence POMPIDOU être neutre signifiait être gaulliste.
Lors des Présidences MITTERRAND la neutralité ne pouvait qu'être de sensibilité socialiste .
Pendant les Présidences CHIRAC et SARKOZY neutralité politique impliquait la stricte observance du politiquement correct y compris l'intégration à tout prix de nos ennemis d'hier alors qu’eux-mêmes démontrent encore au quotidien qu'ils ne veulent pas de cette intégration.
Cette neutralité factice s’accompagnant dans tous les cas d'une sévère mise à l’index de la moindre fibre nationale.
Quant à ceux qui aspirent à notre disparition, à défaut de nous contraindre au "Silence dans les rangs" qu'ils se rassurent, ces temps se rapprochent inexorablement.
Ils pourront bientôt ,sans aucune opposition ,en référence aux bienfaits de la neutralité politique inaugurer de nouvelles plaques à la mémoire des ennemis de la FRANCE cependant que l'on fera soigneusement disparaitre tout souvenir nous concernant pour ne pas heurter les populations issues de l'immigration .. .
Ils pourront saboter les rares associations qui auraient la moindre velléité de sursaut nationaliste et plébisciter les associations politiquement correctes.
Ils pourront en toute quiétude célébrer le 19 mars en y associant, pourquoi pas ?, les " martyrs de la révolution algérienne" .....
Oui " Tout ira mieux quand les anciens d’ALGERIE auront disparu " !!!
Gérard de BADTS
. (1) Ne parler que des associations parachutistes ne constitue pas de ma part une sélection partisane mais tout simplement ce sont les seules que je connaisse.
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11620
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: C'était Là-bas...   20/12/2015, 00:11

Cher Guy61 ne t'excuses pas de t'exprimer ici...c'est le choix que nous avons fait ensemble

Ce forum est dédié à cette sensibilité des personnes qui ont vécu ces horreurs et dont leur cris  de douleur ne sont pas prêts de s'éteindre

Cher Guy il est des domaines où l'écho est éternel. Il y aura toujours une voix pour s'élever et rappeler ce que ces combattants nous dirent.

Ici nous témoignons et donc la liberté des témoins d'y  exprimer leur opinion est tout le sens que nous donnons à ce forum. Sa lecture est ouverte.

Depuis des années ce dossier est humainement compliqué...Mais ta voix ici cher Guy61 est simple comme quelqu'un qui est chez lui

Amicalement et bonnes fêtes de Noël , pour toi et pour toute ta famille

GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était Là-bas...   21/12/2015, 09:10

Coucou les amis...entre ciel et terre comme il doit faire bon se sentir libre!...Journal d'un chef-pilote.
L'aviation en Algérie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Couleurs de Là-bas   8/1/2016, 20:22

Med Mansourah à Tlemcen [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Les ombres matinales couchées sur les blés

TIPAZA [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Largo Winch

avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 11/01/2016

MessageSujet: Re: C'était Là-bas...   11/1/2016, 16:20

En tant que (futur) Président du Cercle Algérianiste du Grand Avignon (je l'ai été pendant 6 années), et compte tenu du vieillissement de nos adhérents, dont certains nous quittent hélas années aprés années, j'envisage de renouveler la composition de notre Cercle en l'ouvrant d'avantage vers nos amis métropolitains qui s'interessent un peu à l'Histoire des 132 années de l'Algérie française dont nous sommes les derniers témoins.
Il s'agit, non pas de l'histoire coloniale de la France dont personne ne veut plus entendre parler, sauf pour se repentir à plat-ventre, mais tout simplement de l'Histoire de France des XIXème et XXème siècle, l'Algérie ayant été une province française constituée de 13 départments.
J'envisage donc d'animer notre site national internet, et d'orienter mon action vers les Lycées et l'Université d'Avignon en plus des conférences données tous les deux mois sur le territoire vauclusien. Conférences qui sont d'ailleurs ouvertes gratuitement à toutes et à tous.
Le Cercle National dont nous sommes une composante, compte plus de 10.000 adhérents répartis sur 40 Cercles couvrant tout l'espace national, et est actuellement la première association de Français d'Algérie dont l'orientation première est l'Histoire et la Culture de notre province perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'était Là-bas...   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était Là-bas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si la Normandie était plus Viking que la Scandinavie ?
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier
» Et si c'était vrai ...
» Le petit épicier était un gros trafiquant
» il était propre il ne l'ai plus

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Répondre au sujetSauter vers: