Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Le drapeau bleu-blanc-rouge de la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Le drapeau bleu-blanc-rouge de la France   1/12/2015, 18:33

Alors qu’un vent de patriotisme souffle sur la France après les attentats de Paris, découvrez la petite histoire des couleurs de l’étendard français.

Le drapeau tricolore est le seul emblème national de la France, défini par l’article 2 de la Constitution de la Ve République.

Pour retrouver son origine, il faut remonter à la Révolution française de 1789, et plus précisément aux premiers jours des troubles révolutionnaires. Une chose est sûre : une cocarde bleu et rouge – les couleurs de la ville de Paris – a fait son apparition début juillet au sein d’une milice parisienne, comme signe distinctif des autres révolutionnaires. Mais c’est sur l’apparition de la couleur blanche que le mythe reste entier.

Le symbole de la réconciliation du roi et de Paris

L’histoire communément acceptée veut que le 17 juillet, le roi Louis XVI, qui s’est rendu à l’Hôtel de Ville, ait pris ladite cocarde et l’ait attachée à son chapeau… sur sa propre cocarde blanche. Il n’en fallait pas plus pour voir dans ce trio de couleurs le symbole de la réconciliation entre la royauté (blanc) et la ville de Paris (bleu et rouge).

A lire aussi - Drapeau, Marseillaise... : connaissez-vous bien les symboles nationaux ?

Le marquis de La Fayette, qui était présent lors de cette scène, écrira dans ses mémoires ceci : "La cocarde fut d'abord bleue et rouge ; ce n'étaient pas seulement les couleurs de la ville, mais par un singulier hasard, celles de la livrée d'Orléans. La Fayette [il écrit à la troisième personne, NDLR], frappé de cette circonstance et voulant nationaliser l'ancienne couleur française, en la mêlant aux couleurs de la révolution, proposa à l'Hôtel-de-Ville et fit adopter la cocarde tricolore."

Il faut dire également que les couleurs choisies renvoient directement à ceux de la jeune république américaine – qui elle-même s’était inspirée des trois couleurs du drapeau britannique – dont La Fayette a permis l’émancipation.

La disposition et l’ordre des couleurs

Reste à transformer cette cocarde tricolore en drapeau. Un évènement va tout accélérer. En 1790 a lieu une révolte de marins qui refusent d’aller mater une révolte de Noirs à Saint-Domingue, allant jusqu’à contester leur pavillon blanc accroché à leur mât. Saisie de cette fronde, l’Assemblée nationale fait un compromis en remplaçant le pavillon blanc par un tricolore "au couleurs nationales". Mais sa disposition horizontale rappelle trop celui des Pays-Bas. Qu’à cela ne tienne, on fera donc des bandes verticales. Le drapeau tricolore que l’on connaît actuellement était donc né, enfin pas totalement…

Car si les trois couleurs ont été choisies, de même que la segmentation verticale, restait encore à déterminer l’ordre des couleurs : bleu-blanc-rouge ou rouge-blanc-bleu ? Selon la légende, c’est au peintre Jacques-Louis David, chargé de peindre le drapeau français, que l’on doit ce choix de disposition des couleurs.

Lamartine sauve le drapeau tricolore en 1848
Publicité
L’histoire du drapeau bleu-blanc-rouge n’est donc pas un long fleuve tranquille. Remanié plusieurs fois, il a failli être à ses débuts soit vert, soit bleu-blanc-rose, voire rouge ! Même après les troubles révolutionnaires, son autorité n’était pas encore bien établie. Il faudra attendre la révolution de 1848 et le discours devenu célèbre du poète Lamartine, au pied de l’Hôtel de Ville de Paris, devant une foule d’insurgés arborant le drapeau rouge, leur déclamant : "Jamais ma main ne signera ce décret [instaurant le drapeau rouge, NDLR]. Je repousserai jusqu'à la mort ce drapeau de sang, et vous devez le répudier plus que moi, car le drapeau rouge que vous rapportez n'a jamais fait que le tour du Champ-de-Mars, traîné dans le sang du peuple en 91 et en 93, et le drapeau tricolore a fait le tour du monde, avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie."

Vidéo sur le même thème : Les ventes de drapeaux français s’envolent

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
 
Le drapeau bleu-blanc-rouge de la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: LE PASSE-
Sauter vers: