Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Transports, santé, sécurité… l'industrie du futur version Macron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briard
Admin
avatar

Messages : 5949
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Transports, santé, sécurité… l'industrie du futur version Macron   20/5/2015, 07:10

Créer une nouvelle dynamique. C'est le mot d'ordre affiché par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron qui vient de présenter la deuxième phase du vaste programme de la "Nouvelle France Industrielle" lancé en 2013 par son prédécesseur Arnaud Montebourg.

Au passage, les 34 plans qui avaient été détaillés à l'époque par l'ex-trublion du gouvernement ont été refondus en 10 grandes thématiques. Un moyen de les "rendre plus lisibles, plus en phase avec les attentes des consommateurs et de les tourner vers l'international", explique le ministère.

Dans le détail, le schéma de cette "Nouvelle France Industrielle" n'est pourtant pas des plus simples. Le programme est désormais composé d'un point central, une "matrice", baptisée "Industrie du futur", autour de laquelle gravitent 9 "Solutions industrielles" : mobilité écologique, médecine de demain, objets connectés…

Pour savoir concrètement de quoi il en retourne, voici le détail de ces 10 thématiques phares auxquelles seront consacrés quelque 3,4 milliards d'euros de fonds publics supplémentaires.

> Une industrie du futur tournée vers le numérique

L'objectif de ce projet est d'aider les entreprises à moderniser leur outil industriel et à migrer vers le numérique. Pour ce faire, il sera notamment proposé un "accompagnement personnalisé" à 2.000 entreprises et une "sensibilisation" pour 15.000 autres au cours des 2 prochaines années. Le gouvernement souhaite aussi lancer d'ici 2016, quinze "projets vitrines" de cette nouvelle industrie et mieux former les salariés en développant des formations dédiées à ce sujet.

> Une utilisation des ressources plus écologique

"À long terme, l’accroissement mondial de la consommation des ressources n’est pas soutenable", s'inquiète le gouvernement. D'où la nécessité de produire des ressources de manière plus écologique. Concrètement, le gouvernement se fixe notamment pour objectif, d'ici 2020, de doubler le volume de matières premières d'origine végétale dans l'industrie chimique, de créer 5.000 emplois dans les domaines de la chimie verte et des biocarburants, ou encore 20.000 autres postes grâce au développement de nouvelles capacités de tri et de valorisation des déchets.

> Des villes plus économes en eau et en énergie

Il s'agit de rendre les villes plus "durables", c'est-à-dire plus sobres dans leur consommation des ressources. Cela passe notamment par une amélioration de la gestion des réseaux d'eau et d'énergie, mais aussi par l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments. L'exécutif espère que le développement de nouvelles techniques dans ces domaines permettra de créer de nouveaux emplois : 110.000 au total, dont 75.000 concernant la rénovation énergétique des bâtiments.

> Le développement de véhicules moins polluants, moins chers et plus sûrs

Permettre aux Français de "se déplacer rapidement, en toute sécurité, à moindre coût et avec un impact le plus limité possible sur l’environnement" : tel est le défi à relever dans ce domaine. Pour y parvenir, le gouvernement parie notamment sur le véhicule électrique, qu'il espère démocratiser grâce au déploiement massif d'un réseau de bornes (20.000 points de charges supplémentaires ouverts au public prévu d'ici fin 2016). Il voit aussi de l'avenir dans le développement des systèmes de pilotage automatiques, qui permettront à terme de réduire drastiquement les accidents.

> Des transports plus écologiques et compétitifs

Train, navires, avions … l'idée est d'impliquer toute la filière pour développer des moyens de transport moins gourmands en énergie et plus compétitifs côté coûts. Le gouvernement cite notamment le projet de "TGV du futur", qui consommerait 2 fois moins de carburant et dont les coûts de maintenance seraient réduits de 25%.

> Développer la médecine du futur pour répondre aux défis en matière de santé

"Soigner mieux à moindre coût" : c'est le défi qui attend les acteurs du secteur de la santé. Pour le relever, Bercy mise notamment sur les biotechnologies médicales, un marché attendu en croissance de 20% par an d'ici 2020. De quoi répondre aux grands enjeux de demain de la médecine, en particulier le vieillissement de la population et l'accroissement des maladies chroniques.

> Ne pas rater le virage du "big data"

Ordinateurs, tablettes, smartphones… autant de nouveaux outils qui engendrent une quantité incroyable de données. Le tout est maintenant de disposer des bonnes compétences pour les exploiter. Le gouvernement souhaite donc créer un environnement favorable au développement de cet écosystème, en créant par exemple des formations adaptées.

> Des objects connectés "Made in France"

Là encore, il s'agit d'un marché amené à exploser : le nombre d'objets connectés devrait être multiplié par 4 d'ici 2020 et sont amenés à révolutionner notre quotidien. Le gouvernement compte donc notamment valoriser cette offre française en la matière en créant des événements mondiaux s'y rapportant. Il table aussi sur le développement des services sans contact, en particulier pour le paiement.

> Une sécurité numérique sans faille

"La crainte d’être piraté lorsque l’on paye en ligne, le risque d’espionnage industriel à l’encontre de nos entreprises ou les attaques dématérialisées contre nos intérêts nationaux sont autant de menaces qu’il nous faut anticiper et neutraliser", rappelle Bercy. D'où la nécessité de renforcer la sécurité des infrastructures et services numériques. Le gouvernement vise pour cela une croissance de 20% du marché français de la cybersécurité, ainsi que le développement à l'horizon 2020 de la 5G, qui multiplierait par mille la capacité des réseaux mobiles.

> Une alimentation plus saine et plus durable

Le gouvernement a déjà lancé l'an dernier un plan pour moderniser l'agro-alimentaire, et compte encore le renforcer. Les défis sont nombreux : il s'agit, notamment, de booster la compétivité des métiers de la viande ou encore d'imaginer les emballages du futur. Parmi les objectifs fixés pour 2017: recruter 90.000 personnes dans la filière ou encore moderniser 30% des abattoirs industriels.

Thomas Le Bars
© Capital.fr

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11606
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Transports, santé, sécurité… l'industrie du futur version Macron   20/5/2015, 23:33

Je trouve pas cela si con?!!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
 
Transports, santé, sécurité… l'industrie du futur version Macron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au travail, sur la route, je suis 100% sécurité !
» Protège carnet de santé
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé
» CRS - Compagnies Républicaines de Sécurité
» Fettucini Alfredo santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: