Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briard
Admin
avatar

Messages : 5963
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   18/5/2015, 13:33

Entre des investissements industriels hasardeux, des projets de fusion territoriale avortés et des équipements publics démesurés, ces régions se retrouvent avec de sacrés boulets aux pieds.

Claude Gewert et Daniel Percheron : ils disent "non" à la réduction des dépenses de personnel

Réduire les effectifs des conseils régionaux une fois que ces derniers auront fusionné ? Vous n'y pensez pas ! Les actuels patrons des régions Picardie et Nord-Pas-de-Calais, Claude Gewert (PS) et Daniel Percheron (PS), affirment s'être déjà mis d'accord sur ce statu quo, avec le soutien tacite de Martine Aubry (PS), la maire de Lille, qui considère d'ailleurs cette fusion régionale comme une «aberration». «Ce n'est vraiment pas le moment de déclencher une grève chez nos agents», s'excuse-t-on chez les socialistes picards. Une vision à courte vue quand on sait les économies qui pourraient être réalisées. Surtout dans la région Nord-Pas-de-Calais, où les effectifs ont augmenté de 30% depuis 2007 (en partie par transfert d'agents de l'Etat) : 6.000 personnes environ. Du coup, les charges de personnel y sont particulièrement élevées : 58 euros par habitant, contre 37 euros en Rhône-Alpes. Pierre de Saintignon, future tête de liste PS aux régionales, s'est bien gardé de prendre position. Quant à son principal adversaire, l'UMP Xavier Bertrand, il se contente d'assurer qu'il ne remplacera pas tous les fonctionnaires partant à la retraite.



© REA
Claude Gewert, patron PS de la région Picardie, ne veut pas toucher à ses effectifs.

Michel Delebarre : son arena coûtera 50 millions d'euros... pour rien

Celui qui fut maire socialiste de Dunkerque pendant près de vingt ans laisse derrière lui une sacrée facture. Il avait notamment convaincu 68 des 81 conseillers de la Communauté urbaine de Dunkerque, dont les vice-présidents, Damien Carême (PS), Christian Hutin (MRC) et David Bailleul (divers gauche), de construire une salle de 10.000 places pour accueillir des matchs de hand et de basket. Un PPP (partenariat public privé) avait été signé avec Vinci en 2012 pour une inauguration lors du Championnat du monde de hand 2017. Mais le coût prohibitif de ce projet pour la ville - 6,7 millions d'euros de loyers pendant vingt-sept ans ! - a poussé Patrice Vergriete (sans étiquette), qui a ravi son siège à Delebarre en 2014, à abandonner l'affaire. Mais, même enterré, l'Arena va coûter cher. Entre les dépenses engagées et la résiliation du contrat, la note pourrait s'élever à 50 millions d'euros.

A croire que les élus du Nord adorent les équipements démesurés : voilà cinq ans, appuyée par son prédécesseur Jean-Louis Borloo (UDI), Valérie Létard (UDI), présidente de Valenciennes Métropole, avait dépensé 85 millions d'euros dans un stade de 25.000 places pour un club de foot, alors présidé par son père, Francis Decourrière, qui se traîne aujourd'hui en Ligue 2.



© REA
Michel Delebarre, sénateur PS du Nord, a laissé une sacrée ardoise à Dunkerque

Laurent Pinatel : il mène la charge contre la "ferme des mille vaches"

L'agriculture traditionnelle a de nombreuses vertus, mais ce sont parfois de drôles de combats qui sont menés en son nom. La Confédération paysanne, qui voit dans la ferme dite des «mille vaches» de Buigny-Saint-Maclou (Picardie) un symbole odieux de l'élevage industriel, a tenté de bloquer son démarrage par diverses actions coup-de-poing. Son porte- parole, Laurent Pinatel , et huit autres militants, ont dans la foulée été condamnés pour dégradations matérielles. Francis Chastagner, le président de Novissen, une association locale de défense de l'environnement totalement opposée au projet, a, lui, réussi à rallier de nombreux politiques - José Bové, Corinne Lepage, Barbara Pompili, JeanLuc Mélenchon, Pierre Laurent, Nicolas Dupont-Aignan - sans oublier Brigitte Bardot. Or la ferme, lancée par Michel Ramery, un patron du BTP nordiste, s'inspire de centaines d'exploitations laitières implantées en Europe du Nord, notamment en Allemagne et en Belgique. Des fermes-usines, comptant jusqu'à 4.000 têtes, dont la concurrence va s'intensifier avec la fin des quotas laitiers appliquée depuis mars dernier. Une sérieuse menace pour nos éleveurs de vaches laitières de moins en moins nombreux : ils ne sont plus que 70.000, soit 15.000 de moins qu'en 2008.



© REA
La «ferme des mille vaches» de Buigny-Saint-Maclou, en Picardie, est la bête noire de la Confédération paysanne.

Gilbert Meyer : il a bloqué la réforme territoriale en Alsace

Les Alsaciens auraient pu être les premiers, dès 2013, à tailler dans le mille-feuille territorial. Mais, à la surprise générale, ils ont voté non lors du référendum sur le projet de collectivité unique d'Alsace, qui devait regrouper les conseils généraux des Haut et Bas-Rhin. C'est une coalition hétéroclite qui avait appelé à voter contre ce qui aurait pu servir d'exemple aux autres collectivités. Au premier rang : Gilbert Meyer , maire (UMP) de Colmar depuis vingt ans, qui craignait que sa ville ne perde son rang de préfecture, et a fait campagne en assurant que la fusion n'apporterait ni économies ni simplification administrative. Egalement opposés à ce rapprochement, mais avec des arguments divers, on trouvait Raphaël Nisand (PS), Constant Goerg (DVD), Martine Binder (FN), Nicolas Chevalier-Roch (Debout la République) et encore Pierre Laurent (PC).



© Max PPP
Gilbert Meyer, maire UMP de Colmar, a fait capoter la fusion régionale en Alsace.

Jean-Pierre Masseret : son référendum fait dérailler la gare TGV de Lorraine

De gâchis en gâchis : les Lorrains n'en peuvent plus de la guerre des TGV. Les batailles d'ego d'élus avaient conduit il y a quinze ans à la construction d'une gare «provisoire» en pleins champs, accessible seulement par la route, à Louvigny, à 30 kilomètres de Metz. Coût : 30 millions d'euros. Pourtant, dès cette époque, il était prévu de construire ensuite une «vraie» gare, à 20 kilomètres de la première, à Vandières, qui aurait été, elle, logiquement interconnectée au réseau TER. Fin 2014, le projet semblait en bonne voie et son financement (120 millions) bouclé. Mais son principal défenseur, Jean-Pierre Masseret, président (PS) du conseil régional de Lorraine, s'est tiré une balle dans le pied en organisant une consultation publique, inédite sur un projet d'infrastructure de ce type. Mais coûteuse : 300.000 euros. Des élus qui avaient défendu cette gare autrefois comme Michel Heinrich, maire (UMP) d'Epinal, et Gérard Longuet, sénateur UMP, l'ont aussitôt dézingué, tout comme Laurent Hénart, maire UDI de Nancy, et surtout Patrick Weiten (UDI), le président du conseil général de la Meuse. Résultat de cette confusion : 9,6% seulement de participation, et 58,5% de votes contre.



© REA
Jean-Pierre Masseret (PS) s'est enlisé en Lorraine dans la guerre des gares TGV.

Charles Beigbeder : son usine à gaz lorraine a été débranchée

Voilà une belle usine à gaz. Au sens propre : la centrale électrique au gaz naturel de Toul, l'une des plus modernes de France, ne fonctionne plus. Inauguré il y a dix-huit mois à peine, le site a été «mis sous cocon» par son propriétaire, l'autrichien Verbund. Motif ? Pas assez compétitif. C'est l'entrepreneur Charles Beigbeder, alors à la tête de Poweo, qui avait vendu l'idée à la maire de Toul, Nicole Feidt (PS), et au patron de la communauté de communes, Dominique Potier (PS), trop heureux à l'époque d'accueillir un investissement de 350 millions sur une zone industrielle frappée par la crise. Séduit, le comité d'expansion du département, alors présidé par Michel Dinet (PS), avait poussé le projet qui devait fournir 350.000 personnes en électricité. Depuis, Poweo a été vendu à Verbund, qui a décidé de débrancher sa centrale et vient de la revendre à l'américain KKR pour 150 millions d'euros.



© REA
Charles Beigbeder, ex-Poweo, n'a pas vu venir le fiasco de sa centrale à gaz.

David Baré, Eric Vercoutre, Didier Cappelle : ils sont à l'origine des déboires de MyFerryLink

A Calais, on fait grise mine. Premier employeur de la ville - 600 personnes pour ses trois ferries qui font la navette transmanche MyFerryLink est menacé par une décision de l'autorité britannique de la concurrence (CMA). Eurotunnel, propriétaire des navires, contrôlerait une part trop importante du trafic, au détriment du britannique P & O Ferries. En fait, les Anglais avaient tiqué dès la création de MyFerryLink en 2012 après qu'Eurotunnel eut récupéré les navires de Sea France, une ex-filiale SNCF, liquidée à la suite de pertes de 400 millions. L'opération, encouragée par le socialiste Arnaud Montebourg, alors ministre à Bercy, devait éviter un désastre social. Problème, le naufrage de Sea France était largement dû à la gestion opaque de la compagnie par le syndicat CFDT maritime Nord, seul maître à bord, à l'origine de nombreuses fraudes et dérives de fonctionnement, comme l'a révélé un rapport de la Cour des comptes. Or les leaders locaux du syndicat, dont Eric Vercoutre, David Baré et Didier Cappelle, bien que désavoués par leur direction centrale, sont restés en place. Pis, ils bénéf cient toujours du soutien des conseillers généraux qui, de Daniel Percheron (PS) à Bertrand Péricaud (PC) et Philippe Emery (FN), se disent même prêts à injecter 100 millions d'euros pour renflouer ce bateau ivre.



© REA
Valérie Létard, sénatrice UDI du Nord, a dépensé 25 millions dans un stade.

Michel Gay
© Capital

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5963
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   18/5/2015, 13:34

Et tout ces parasites claquent le fric public se prenant pour des "rois négres" !!
Foutez moi toutes ces ordures dehors bordel de merde !!
On a coupé des têtes pour moins que ça !!

FRANCE REVEILLE TOI !!!!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   19/5/2015, 03:38

Il n'y a que des socialistes bien sûr qui méritent d'être rétrécis!!!

Citation :


Le maire FN de Hayange, Fabien Engelmann.

afp.com/Frederik Florin
Fabien Engelmann, 35 ans, maire d'Hayange en Moselle, a été condamné pour des manquements dans la tenue de ses comptes de campagne, dont 1575 euros de frais d'impression de tracts électoraux. Il a décidé de faire appel.

Le tribunal administratif de Strasbourg a déclaré vendredi le maire FN de Hayange, Fabien Engelmann, inéligible pour un an à la suite d'un "manquement d'une particulière gravité" dans ses comptes de campagne.

Le tribunal a estimé qu'il avait "commis un manquement d'une particulière gravité aux règles relatives au financement des campagnes électorales". En cause notamment: 1575 euros de frais de création et d'impression de tracts électoraux, que le candidat aurait omis d'intégrer à ses comptes de campagne, dont le total déclaré s'élevait à quelque 12 000 euros.

En octobre, Fabien Engelmann se félicitait qu'aucune fraude n'avait été retenue. Dans un communiqué, il se défendait d'avoir "fraudé, triché, ou falsifié" ses comptes.

Depuis des semaines, Fabien Engelmann est la cible d'accusations d'une adjointe qu'il a démis de ses fonctions depuis. Celle-ci affirme qu'à sa demande, elle a réglé personnellement environ 3000 euros de factures lors de la campagne des municipales, somme qui n'aurait ainsi pas été incluse dans le compte de campagne

Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/le-maire-fn-d-hayange-condamne-a-un-an-inegibilite_1634221.html#XsQrk5pRtQCPXl6t.99

Citation :


"On est en Provence, pas en Orient", a expliqué Marc-Etienne Lansade, au sujet de son refus concernant un spectacle de danse orientale dans sa commune.

AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET
Marc-Etienne Lansade, le maire frontiste de Cogolin, dans le Var, ne veut pas entendre parler de danse orientale dans sa commune. Une décision qui rappelle celle de Fabien Engelmann, le maire FN d'Hayange.

"On est en Provence, pas en Orient". Cette phrase choc, signée Marc-Etienne Lansade, le maire Front national de Cogolin, suscite la controverse. Cité mardi par le Huffington Post, l'opposant Michel Dallari explique que "lors du gala des associations, début septembre, consigne a été donnée pour qu'il n'y ait pas de spectacle de danse orientale".

Contacté par le site d'information, Marc-Etienne Lansade dit d'abord ignorer cette décision, sans pour autant la démentir, avant de l'assumer pleinement. "Si on a proposé comme seul spectacle des danses orientales, je signe et resigne mon opposition", affime-t-il, avant de poursuivre: "S'ils veulent vivre comme en Orient, les frontières sont ouvertes".
La danse orientale "incompatible avec le Front national"

Cette décision rappelle celle prise récemment par le maire frontiste d'Hayange, Fabien Engelmann. Selon Francetv info, une professeur de danse d'une association souhaitait organiser un atelier de danse orientale au sein de la commune. Réponse catégorique du maire de la ville: "La danse orientale est incompatible avec le Front national".

Depuis le mois de mars, de nombreuses décisions prises par des maires FN ont fait polémique. C'est notamment le cas de la fin de la cantine gratuite pour les enfants pauvres, le retrait du drapeau européen ou encore l'établissement d'un couvre-feu pour les moins de 13 ans.

Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/a-cogolin-le-maire-fn-s-oppose-a-un-spectacle-de-danse-orientale_1603417.html#Ufa2Z16G4Jdsm6XP.99
etc...etc...etc...

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5963
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   19/5/2015, 07:31

En attendant eux c'est pas du fric public qu'ils claquent juste pour se faire mousser.

On reproche au premier : En cause notamment: 1575 euros de frais

Et au second, de ne pas vouloir uniquement des danses orientales, ce qui ne coute absolument rien aux deniers publics.

Alors que de l'autre coté nous parlons de :

pour Claude Gewert (PS) et Daniel Percheron (PS)
- refus d'économie, alors que c'était le but de la reduction des regions
348000 € chacun

-Michel Delebarre : son arena coûtera 50 millions d'euros... pour rien

- guerre des gare TGV, une construite à 30 kilomètres de Metz. Coût : 30 millions d'euros

- Valérie Létard, sénatrice UDI du Nord, a dépensé 25 millions dans un stade.

C'est vrai qu'il ne jouent pazs dans la même cours !!

Entre 1575 €, un refus de "danses orientales" et quelques 110 millions d'euro il n'y a pas photo, les salaud ce sont bien les gens du FN !!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   19/5/2015, 17:15

Ben j'aime assez ta conclusion finalement rir2: rir2: rir2:

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   20/5/2015, 22:49

"Qui vole un œuf vole un bœuf"

Les politiques au pouvoir sont devenus des pourris. Ceux qui viennent au pouvoir suivent la même voie !!!
Dommage que vous n'ayez pas l'honnêteté de le reconnaître!

Si vous jugez que je suis "leur complice" aujourd'hui vous serez les leur demain!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5963
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   21/5/2015, 06:52

Gibet, tu ne peux comparer 1575 € avec 110 millions d'€, là c'est vraiment du n'importe nawak !!
Veux tu que nous cherchions bien, il y a surement des candidats socialistes ou de droite ou gauche, qui ont eux aussi "oublié" de déclarer certaines sommes ou certains avantages dans leurs frais de campagne. Mais de ceux là, les pisses copies "aux ordres" ne pareleront pas, ou alors 2 lignes noyées dans les "Faits divers" !!
Soit honnete et reconnait le !!
Je condamne ce procédé, d'ou qu'il vienne, mais là c'est comme comparer une Dacia avec une Ferrari !!

Là il en va tout autrement, c'est du fric foutu en l'air juste pour se faire mousser (et je ne parle même pas des dessous de table)

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5963
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   21/5/2015, 07:01

Je pourrai te parler de "frais de campagne" ré introduit dans les comptes de Mégret" ( frais de location d'une salle à Vitrolles, qu'il n'a jamais eu le Maire Danglade la lui ayant refusée, ce qui ne l'a pas empeché de déposer un recours contre Megret pour "dissimulation de frais de campagne", et le pire c'est que cela a été pris en compte et a permis l'invalidation de son election !!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/


Dernière édition par Briard le 21/5/2015, 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5963
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   21/5/2015, 12:10

Cela s'appelle du "copinage" !!
Mais étant de "gôche" elle est déjà toute pardonnée d'avoir "volé" l'argent public !!

Et là encore le rapport 1575 € contre 40 000 € est énorme, mais bon, de gôche alors.....

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   21/5/2015, 14:08

Briard a écrit:
Je pourrai te parler de "frais de campagne" ré introduit dans les comptes de Mégret" ( frais de location d'une salle à Vitrolles, qu'il n'a jamais eu le Maire Danglade la lui ayant refusée, ce qui ne l'a pas empeché de déposer un recours contre Megret pour "dissimulation de frais de campagne", et le pire c'est que cela a été pris en compte et a permis l'invalidation de son election !!
Pousser trop loin le bouchon nuit aux démonstrations!!
Allons tout ce qui existe est sans doute pourri ...mais trop c'est trop!
Tu as la faculté de croire trop facilement les politiciens que tu espères!
Les miens sont sans doute pourris...mais les tiens ne sont guère mieux! lol!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11643
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   21/5/2015, 14:11

Attention sir tu veux parler de comparaison met le fric volé par la famille Le Pen face aux 40000€ là cela sera honnête!!
Mais on ne mouille pas les amis n'est-ce pas!
Une famille si bien pour la France: le père , la mère, la fille , le gendre, la petite fille....bref tous ceux qui ont prospéré sur l'argent "familial" dérobé
C'est vraiment un jeu de famille
Au fait cela s'appelle commun le pouvoir familial!!!
Moi je dirai une oligarchie!!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces dirigeants hostiles aux réformes en régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne Ardenne, Lor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» portraits de nos dirigeants( force-Hyères)
» Economie du livre et des autres formes d’édition
» Les différentes formes de la monnaie
» Puzzle de formes géométriques
» Au Royaume des formes: Solides de Platon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: