Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Affaire Kerviel, rebondissement," pourquoi je ne suis pas surpris?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guide Stone

avatar

Messages : 721
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: L'Affaire Kerviel... On en arrive enfin à la vérité !   18/5/2015, 07:34

 Selon Mediapart, la commandante de la brigade financière qui a mené les enquêtes dans l'affaire Kerviel en 2008 et 2012 a affirmé que la Société Générale savait ce que faisait son trader. Elle accuse la banque de l'avoir «instrumentalisée».

PUBLICITÉ


Chaussures Femmes[size=16]Trouvez chaussure à votre pied !

Je fonce
1/5[/size]
La commandante de police de la brigade financière en charge de l'enquête sur les pertes de la Société Générale début 2008 a livré un étonnant témoignage devant le juge Roger Le Loire, le 9 avril dernier, qui pourrait relancer l'affaire Kerviel, écrit le site Mediapart. Nathalie Le Roy était entendue dans le cadre d'une plainte contre X pour escroquerie au jugement déposée par Jérome Kerviel. «J'ai eu le sentiment puis la certitude que la hiérarchie de Jérome Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier», a-t-elle expliqué.

[size=30]Condamné à trois ans de prison ferme[/size]


Jérome Kerviel a été condamné à 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts et trois ans de prison ferme pour avoir fait perdre des sommes gigantesque en prenant des positions hasardeuses sur les marchés sans en informer sa hiérarchie et en ne respectant pas les procédures. Cette version des faits que la banque a, dès le début, défendue, n'a jamais été remise en cause par la justice.
La commandante de police de la brigade financière explique maintenant que son enquête a été prise en main par la Société Générale pour l'orienter vers la version officielle d'une banque victime d'un trader fou. «J'ai le sentiment d'avoir été instrumentalisée par la banque… C'est la Société Générale qui m'a dirigé tous les témoins».

[size=30]«Aucune connaissance boursière»[/size]


En 2008, Nathalie Le Roy n'avait pas d'expérience du monde financier: «J'ai été saisie de l'affaire le 24 janvier 2008. Ce dossier m'a été attribué alors que je n'avais aucune connaissance boursière». A ce manque d'expérience s'ajoute un manque de matériel qui place les inspecteurs sous la dépendance de la Société Générale: «L'ensemble des documents qui ont été requis dans cette enquête auprès de la Société Générale nous ont été fournis par cette dernière car nous n'avions pas le matériel informatique pour l'exploitation».
À plusieurs reprises, la banque n'aurait pas répondu aux réquisitions, notamment quand il s'est agi de retrouver les courriels d'un ex-salarié, Florent Gras, datant d'avril 2007, soit neuf mois avant que le scandale éclate. Celui-ci aurait prévenu sa hiérarchie des dangers que les agissements de Jérome Kerviel faisaient courir à la banque.


Citation :
[size=31]Nathalie Le Roy : «Je me suis très longtemps remise en question»[/size]


Si Nathalie Le Roy dit avoir été convaincue de la culpabilité du trader lors de son enquête en 2008, son opinion a totalement changé à l'issue de sa seconde enquête en 2012: «À l'occasion des différentes auditions et des différents documents que j'ai pu avoir entre les mains, j'ai eu le sentiment puis la certitude que la hiérarchie de Jérôme Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier.»

Elle n'avait pas, jusque-là, voulu faire part de ses doutes mais son audition par le juge Le Loire l'a libérée: «Je ne me suis jamais manifestée pour ne pas interférer dans le cours de la justice, mais j'avoue que ma convocation aujourd'hui m'apporte un soulagement. Je me suis très longtemps remise en question».

La justice a condamné deux fois Jérome Kerviel pour abus de confiance, faux et usage de faux, introduction frauduleuse dans les systèmes informatiques. Selon Mediapart, les témoins qui contestaient la ligne de défense de la banque n'ont jamais été pris en compte. Des salariés remettant en cause la «version officielle» ont été licenciés comme Philippe Houbé qui travaillait dans une filiale de la banque chargée d'opérations de compensations, Fimat.
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Affaire Kerviel, rebondissement," pourquoi je ne suis pas surpris?   18/5/2015, 11:37

Jérôme Kerviel et son avocat David Koubbi le 8 septembre 2014.

Reuters/Philippe Wojazer

Selon Mediapart, la commandante de police chargée de l'affaire Kerviel à la brigade financière a témoigné à visage découvert, faisant basculer le dossier vers un "scandale Société Générale".

Les nouvelles révélations de Médiapart sur l'affaire Kerviel sont une bombe. Il n'y a pas d'autres mots. Selon le site d'information en ligne, la commandante de police de la brigade financière au coeur du dossier, celle qui a mené toutes les investigations depuis 2008, a été convoquée le 9 avril dans le bureau du juge d'instruction Roger Le Loire. Le témoignage qu'elle a livré à visage découvert est accablant pour la Société Générale et l'appareil judiciaire.  
En 2008, lorsque l'enquêtrice de la brigade financière boucle son enquête et rédige son procès-verbal de synthèse, elle est convaincue de la culpabilité de Jérôme Kerviel. Elle n'a alors aucune raison de douter de la fiabilité des témoins, ni des documents que la banque a bien voulu lui fournir. C'est plus tard, bien plus tard, raconte Mediapart, lorsqu'elle sera saisie des plaintes déposées cette fois par Jérôme Kerviel contre la Société Générale, qu'elle aura accès à des éléments supplémentaires et de nouveaux témoignages, que le doute, lentement, s'immisce dans son esprit.

Les certitudes de l'enquêtrice vacillent

Le site d'information en ligne raconte comment, au fil des mois, les certitudes de cette enquêtrice pourtant chevronnée vont vaciller. Comment elle a eu "le sentiment d'avoir été instrumentalisée par la Société Générale", la manière dont la banque lui a "dirigé tous les témoins", le manque d'effectifs qui l'ont empêchée d'exploiter tous les scellés. Toujours selon Mediapart, l'enquêtrice relate au juge les témoignages qu'elle a reccueillis laissant entendre que la banque connaissait les agissement de Jérôme Kerviel. Enfin, elle évoque, détails à l'appui, l'attitude du parquet qui a tout fait pour enterrer l'affaire  
Lorsqu'on termine, stupéfait, la lecture de l'article de Médiapart, les images il y a un an de l'ancien trader au poste frontière de Menton reviennent brutalement à l'esprit. Souvenez-vous, quelques heures avant son interpellation par les policiers de Menton (à lire le récit exclusif des 100 jours de de prison), lorsque Jérôme Kerviel passe la frontière à Vintimille sous une nuée de caméras de télévision, il interpelle François Hollande. Il lui demande alors, non pas une grâce présidentielle comme certains ont bien voulu le dire, mais l'anonymat des personnes prêtes à témoigner. A ce moment, il sait que ces témoins s'ils étaient entendus et protégés feraient tomber l'accusation. Que l'affaire Kerviel se transformerait instantanément en affaire Société Générale. Une enquête fouillée de Médiapart - déjà !- ne venait-elle pas de révéler des dysfonctionnements graves dans son dossier ?  
On ose imaginer, les années de doutes, d'angoisses, de cauchemars, de culpabilité aussi qui ont dû broyer la vie de cette femme avant qu'elle ne se décide à briser le mur du silence. En sortant du pôle financier, il y a quelques semaines, cette femme a rejoint le cercle restreint des lanceurs d'alerte. Une espèce encore insuffisamment protégée dont on ne saluera jamais assez le courage. 
-20150518-[Voir_0031L8H]-[RB2D106H0014ZOTM]-20150518061900#comments_item]



+ Plus d'actualité sur : L'affaire Kerviel




Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/le-temoignage-qui-dynamite-l-affaire-kerviel_1680210.html#Y6GA9zhKSeHry6qd.99

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Affaire Kerviel, rebondissement," pourquoi je ne suis pas surpris?   18/5/2015, 12:57

Cher Guide Stone je me suis permis de ramener ton sujet ouvert dans le sous forum "économie "dans la présente partie politique ...où j'avais posté la m^me chose sans voir le tien!

Je pense que c'est plus une affaire de société et de politique nationale que d'économie proprement dite

Bien à toi

GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affaire Kerviel, rebondissement," pourquoi je ne suis pas surpris?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affaire Kerviel, rebondissement," pourquoi je ne suis pas surpris?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi suis-je alcoolique?
» super affaire: suis trop contente !!!!
» « Catastrophe, panique.. Je suis idiote. » LOGAN&LEANA |MiniRP|
» des fenetres du net s'ouvrent quand je suis sur le forum
» POURQUOI EST ON GUERISSEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: