Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?   28/4/2015, 07:46

Oublier ses clés, chercher sa voiture sur un parking, rater un rendez-vous professionnel, la mémoire nous joue parfois des tours. A quel moment ces oublis doivent-ils nous alerter ?


Oublier. C’est justement la principale tâche d’une mémoire qui fonctionne bien. Impossible évidemment d’emmagasiner le flux d’informations qui nous arrive tous les jours. « Le principe même de la mémoire, c’est d’évacuer, de modifier en les simplifiant toutes les représentations mnésiques que l’on forme au fil du temps. C’est ce qui nous permet de conserver une signification, de construire un sentiment d’identité et de continuité, à l’ensemble de ce que l’on vit. », explique le Pr Francis Eustache, neuropsychologue, président du conseil scientifique de l’observatoire B2V des Mémoires.

Simple distraction ou mémoire vacillante ?
Mais quand la mémoire dérape, cela donne des bugs, qui nous mettent dans des positions fâcheuses. Impossible de remettre la main sur nos clés de maison, de retrouver la voiture garée sur un parking de supermarché, sans compter cette soirée chez des amis qu’on a zappée. Pourtant, ces petits oublis n’ont rien de pathologique. « C’est d’ailleurs plus souvent des problèmes d’attention que de mémoire », souligne le Pr Eustache. Quand vous rentrez chez vous et que vous posez vos clés, votre esprit est ailleurs : encore au travail (mon chef a été odieux aujourd’hui) ou déjà à la maison (on mange quoi ce soir ?). « C’est l’exemple typique : l’esprit n’a pas dit à la mémoire de retenir l’information », précise le spécialiste. Normal qu’il n’en reste aucun souvenir. Fatigue, distraction, de multiples facteurs peuvent gêner le processus d’encodage de la mémoire.

Les indices à repérer
Là où ça coince, c’est quand on reproduit les mêmes erreurs. Oublier sa voiture une fois ou deux, passe encore. Mais quand ça se répète, cela doit mettre la puce à l’oreille. Autre signe d’alerte : si malgré des indices, on ne se souvient de rien. Par exemple, on zappe un appel important. Et quand les membres de la famille nous disent : « mais si, rappelle-toi, ton neveu a appelé pour organiser un brunch dominical ? », c’est toujours le trou noir. Autres indices qui doivent alerter : quand ces bugs de la mémoire sont accompagnés de troubles du langage (on oublie un mot), de troubles du raisonnement (impossible de gérer plusieurs infos en même temps), de troubles spatio-temporels (se perdre dans un lieu qui n’est pas très familier, une villégiature de vacances par exemple). Ou encore à l’apparition de fautes d’orthographe chez des férus de la dictée de Pivot.

La bonne réaction
Il existe des consultations mémoire partout en France. C’est bien souvent le médecin généraliste qui oriente vers ce dispositif. L’entourage a un rôle important car c’est un comportement inhabituel qui lui fait tirer la sonnette d’alarme. Entretien avec un médecin, examen neuropsychologique à base de tests, IRM du cerveau permettent de poser un diagnostic. Plus les troubles sont repérés en amont, plus il est possible de ralentir l’évolution d’une maladie neurodégénérative, type Alzheimer.

Entretenir sa mémoire, c’est possible
Tout ce qui est bon pour le cœur préserve la mémoire. Il est prouvé qu’il existe des interactions fortes entre les mécanismes vasculaires et les mécanismes neuro-dégénératifs. Ne pas manger trop salé, trop sucré, trop gras, pratiquer une activité physique d’endurance (marche rapide….), ce ne sont pas juste de simples conseils de bon sens, ils ont de véritables effets sur notre cerveau. « C’est encore au stade d’hypothèse : l’hippocampe étant en fin de territoire vasculaire, le fait de pratiquer un sport pourrait permettre de vasculariser davantage cette région du cerveau en lien avec la mémoire », note le Pr Eustache. Effectuer plusieurs tâches à la fois, exercer des responsabilités, avoir un bon niveau d’éducation permettrait également d’entretenir la réserve cognitive. C’est cette réserve qui nous permet de résister aux effets de l’âge et de conserver le plus longtemps possible une bonne santé mentale.

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?   28/4/2015, 13:45

Un test réconfortant: quel est l'âge de votre cerveau?...ce test m'a effacé 50 ans !!! je sens que je vais m'aggripper à mon cerveau, de toutes mes forces! nvx:

L'âge de ton cerveau reflète ta personnalité et ton intelligence. Toi tu es plutôt Nabila ou Einstein ? PASSE le test !


http://age-cerebral.fr/test.php

http://www.quizz.biz/quizz-19474.html

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 487
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?   28/4/2015, 14:33

un post très bien pour Gibet qui a la mémoire qui flanche à propos de Georges rir2:

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?   28/4/2015, 15:53

rir2: rir2: rir2:  c'est vrai que j'ai du mal à me souvenir des noms , nondenon!!!
Mais j'ai une mémoire d'éléphant pour les faits

Quoi qu'en ce moment j'ai un peu de mal. Je ne dors pas assez selon Hélène !!!

Tant que je saurai écrire Alzheimer (sans correcteur) et que je me rappellerai de son prénom (1) je ne m'inquiéterai pas trop!!!  kolr:

(1) et vous vous vous en rappelez? rir2:
Spoiler:
 

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?   28/4/2015, 16:13

RESULTATS

Citation :
Résultat

Nombre de réponses correctes : 20/30
L'âge de votre cerveau est : 28 ans (...au lieu de 68!!!! cheers)
Tu es plutôt Einstein !

Quand même 33% d'erreurs!! Embarassed Embarassed Sad

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
J’ai la mémoire qui flanche, dois-je m'inquiéter ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Herpanginie et allaitement
» Trou de mémoire !
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» Mémoire des enfants de la SHOAH
» Le dépistage de maladies génétiques rares : sujet de mémoire orthophonique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: L'expert santé: P... comme Plantes-
Sauter vers: