Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Répondre au sujet
Partagez | 
 

 1er massacre de masse d'européens en Algérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: 1er massacre de masse d'européens en Algérie   22/4/2015, 20:04

MASSACRE DE 1881

.En 1881 au sud de Saida, la tribu de Bou Amama fait une razzia dans les chantiers d'Alfa et massacrent environ 300 alfatiers espagnols avec femmes et enfants, l'armée française était absente ! Suite aux protestations de l 'Espagne, la Légion s'installe à SAÏDA , les responsables militaires du secteur sont limogés.



Claude Jacquemay a écrit l'histoire de sa famille dont le titre est "De Babel à l'Exil"
Voici un extrait qui rapporte le témoignage de "La roja" (la rousse) de la calle del sol (la rue du soleil) de Sidi-bel-Abbès.

Louise Pinot veuve Sempere habitant dans le patio situé à l'arrière de la boulangerie Gil de la rue du soleil de Sidi-Bel-Abbès s'est éteinte en 1956 à l'âge de 81 ans. Elle était la dernière rescapée survivante de l'horrible massacre de Kralfallah, et je suis probablement le dernier témoin privilégié vivant à avoir entendu de sa bouche son récit et ceux que m'en avaient fait ma grand-mère maternelle Ramona Crespo Anton.

Louise Pinot que l'on nommait habituellement dans la famille « la Roja », veuve depuis l'époque de la première guerre mondiale avait été très longtemps employée de service à l'EPS devenue par la suite le collège de jeunes filles de la ville.
Sa mère originaire de la région d'Aspe près d'Alicante était venue très jeune travailler dans l'auberge (posada) que tenait à Ali-Sidi-Ben-Youb (Chanzy) Baptista Hernandez l'aïeul de ma grand-mère.
De son mariage avec un certain Pinot, solide bûcheron belge et ancien légionnaire était née cette petite fille rousse aux yeux bleus :
« la Roja ».
En 1881, alors que la petite Louise n'avait que six ans elle avait séjourné avec sa mère enceinte d'un deuxième enfant à la ferme Mallol située sur la route d'Oran à la sortie de la ville de Sidi-Bel-Abbès où le père de Ramona était fermier.
Ayant trouvé du travail à Kralfallah dans la Compagnie Algérienne il vint un jour rechercher son épouse et sa fille pour s'installer dans une petite maison proche de ce village.



Ici la Compagnie Algérienne employait toute une population de journaliers espagnols du sud de la péninsule pour cueillir sur 300 000 hectares l'alfa destiné entre autres surtout à l'exportation vers les industries européennes de papier. Ces ouvriers très résistants aux conditions climatiques avaient pour la plupart l'expérience des « atochales » d'Andalousie et fournissaient des rendements très supérieurs à ceux que les rares candidats indigènes n'avaient jamais pu atteindre.
Le 11 juin 1881 les milliers de cavaliers de la tribu des Ouled-Sidi-Cheikh dirigés par Bouamama surprennent et encerclent les chantiers où travaillent des milliers d'ouvriers pacifiques et désarmés qui ne peuvent se défendre, tandis que les casernements de l'armée régulière se trouvent à plusieurs heures de marche de ces lieux. A dix contre un, ils massacrent au sabre ou avec des armes à feu les pauvres alfatiers. Au cours de leur avancée les djihadistes transpercent égorgent ou décapitent les civils qu'ils rencontrent.

Prévenu par des fuyards Pinot récupère précipitamment sa femme et sa fille et s'enfuit avec sa voiture à cheval en direction d'Aïn-El-Hadjar à une vingtaine de kilomètres dans l'intention de mettre sa famille à l'abri dans une agglomération mieux protégée. Après une course folle, à mi-distance de son objectif il se rend compte qu'un groupe de cavaliers armés de fusils le poursuit de loin et risque de bientôt le rattraper. Profitant d'une courbe du chemin qui le place hors de vue des poursuivants, il cache sa femme et sa fille sous un pont de bois enjambant un petit oued et leur demande de ne pas bouger et se faire découvrir. Après les avoir dissimulées sous un amas de broussailles, il prend un peu de distance, se fait ostensiblement voir par ceux qui le suivent de loin et repart au grand galop.
Le lendemain matin les renforts de troupes arrivant sur les lieux découvrent la petite fille tremblante tandis que sa malheureuse mère gît auprès d'elle décédée probablement d'une crise cardiaque provoquée par la terreur.

Le corps horriblement mutilé de Pinot sera découvert plus tard, mais le pauvre garçon qui avait dans sa voiture sa hache de bûcheron s'était défendu de toutes ses forces et avait même tué l'un de ses adversaires. La « Roja » orpheline avait alors été adoptée par la famille Anton, et fut élevée comme leur cinquième fille.

Lorsqu'elle me racontait son histoire, le regard fixe, au début des années de 1940 évoquant le martèlement de sabots des chevaliers de l'apocalypse au dessus de sa tête, j'en avais la chair de poule.
copié-collé de Mekerra

additif de guy :

Principaux massacres de masse en Algérie (civils)


1845 Monts du Dahra, 500 indigènes (hommes, femmes et enfants) enfumés par les troupes du Général de St Arnaud.

1881 300 Alfatiers espagnols (hommes, femmes et enfants) massacrés au sud de SAÏDA par la tribu de Bou Amama.

1945 102 européens et musulmans francophiles massacrés par les émeutiers du MTLD, répression par l'armée française 1165 indigènes tués (officiel) FLN dit 45000, historiens 5 à 10000.

1955 132 européens et musulmans (21) dont le neveu de Ferhat Abbas, pharmacien . à El Halia, Philippeville et Constantine, répression 1273 émeutiers tués, le FLN dit 12000.

1957 315 habitants musulmans, hommes femmes enfants de Melouza (messalistes) massacrés par le FLN sur ordre de Mohamed Saïd.

1962 à ORAN, massacre de 453 civils européens par des musulmans excités par le FLN.
Revenir en haut Aller en bas
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: Re: 1er massacre de masse d'européens en Algérie   23/4/2015, 12:31

la dernière étude sérieuse donne un maximum de 700 tués ou disparus à Oran (livre de Guillaume Zeller

DOC 27
BILAN GUERRE D'ALGERIE
Note secrète des autorités militaires françaises du 09.03.1963
Du 01.11.1954 au 19 mars 1962 :
victimes du FLN : 2788 Européens tués et 875 disparus.
16378 Musulmans tués et 12396 disparus.
16166 Militaires Européens tués.*
3500 Militaires Musulmans tués (dont 1168 harkis ou supplétifs).
5000 combattants du FLN, victimes des purges internes, notamment par Amirouche.
6 à 9000 musulmans du MNA, tués par le FLN, en France.
victimes de l'Armée française : 143.600 combattants du FLN tués
environ 80.000 civils victimes des dégâts co-latéraux. (armée française ou FLN)
après le 19 mars:
3018 Européens tués ou disparus (1282 retrouvés).
535 soldats français tués ou disparus par le FLN (jusqu'en fin 64)
Entre 45 et 150.000 harkis ou militaires musulmans tués ou disparus.
( l'OAS a tué 300 Européens et 2400 Musulmans de mai 61 à juin 62)







* dont environ 7000 appelés
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11620
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: 1er massacre de masse d'européens en Algérie   24/4/2015, 12:24

Y a-t-il une contradiction entre tes chiffres et ceux de Guy  cher Hannibal ?... je ne l'ai pas trouvé dans vos posts respectifs

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: Re: 1er massacre de masse d'européens en Algérie   24/4/2015, 13:00

à GIBET, si tu veux en savoir plus sur les événements de SETIF en mai 45 ?  je possède 2 docs en PDF, une synthèse de Roger Benmebarek, ancien préfet en Algérie et un petit livre de Eugène Vallet écrit en 1946 qui détaille heure par heure les événements.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

le Pn Hannibal doit connaître Very Happy

comme c'est du PDF, mettre sur le Forum : ouallou maccache ! e-mail only

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11620
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: 1er massacre de masse d'européens en Algérie   24/4/2015, 14:34

Pour le livre j'ai trouvé l'adresse où on peut le lire sur internet

En voici l'adresse:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11620
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: 1er massacre de masse d'européens en Algérie   24/4/2015, 14:40

Quand au Préfet Roger Benmebarek son mémoire est disponible en lecture sur son site:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Point lui a consacré une page dont je suis incapable de dire si elle est objective ou non.

Je te laisse le soin de te faire ton avis:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien à toi Guy et merci pour toutes tes info ainsi qu'à Hannibal. Je crois que grâce à vous deux et aux apports de Briard nous avons un forum particulièrement riche sur le sujet
Merci
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er massacre de masse d'européens en Algérie   

Revenir en haut Aller en bas
 
1er massacre de masse d'européens en Algérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er massacre de masse d'européens en Algérie
» nos députés Européens ( activités)
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» L'IABD et la numérisation du patrimoine culturel européen
» Le Grand Perche de nouveau éligible aux fonds européens

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Répondre au sujetSauter vers: