Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion





Partagez | 
 

 La Face cachée du Che

Aller en bas 
AuteurMessage
Briard
Admin
avatar

Messages : 5976
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 62
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: La Face cachée du Che   17/4/2015, 09:10


Dans son livre, «La Face cachée du Che», Jacobo Machover, un exilé cubain, brise l'image héroïque et humaniste du révolutionnaire argentin. Interview...


Dans votre livre, vous détruisez le mythe de Che Guevera, décrit comme un «bourreau implacable», qui fume le cigare en regardant les exécutions. D'où vient son statut d'icône?

C'est une construction post-mortem. Deux types de personnes y ont contribué. Castro lui-même, qui en a fait un héros presque surhumain, un grand penseur et un humaniste, et les intellectuels du monde entier, en particulier français, qui le considèrent, comme l'a affirmé Sartre, comme «l'homme le plus complet de notre temps».

Il a été assassiné jeune. Cela y a-t-il aussi contribué?

Oui. Et c'était le moyen, pour Castro, de donner une image éternellement jeune à la révolution cubaine, alors que Castro vieillissait, et que la révolution elle-même devenait obsolète.

Comment expliquer l'engouement des intellectuels français pour le Che à l'époque?

C'était comme un souvenir des premières années de l'internationale communiste. Le Che incarnait l'internationaliste mort au combat, avec des réminiscences de la guerre d'Espagne. Les intellectuels français avaient besoin de croire à un demi-dieu, et le Che convenait tout à fait pour trois raisons. Parce qu'il a fait des études de médecine -sans être médecin -, parce qu'il avait une certaine culture, et parce qu'il parlait un peu français - très mal, mais cela donnait d'illusion qu'il était polyglotte. Le tout donnait l'image d'un humaniste prenant les armes malgré lui, ce qui est faux. Sa légende est une entreprise de mystification collective.

Cette image a-t-elle évolué aujourd'hui dans ces milieux?

Quand j'ai parlé du projet de mon livre, certains intellectuels m'ont dit «il ne fait pas casser tous nos rêves». Regis Debray, qui a frayé avec lui, est revenu sur ses positions et a décrit le Che comme un fanatique extrémiste. Mais Régine Deforges, par exemple, vient d'écrire un article dans l'Humanité où elle parle du «poète de la Cabana», la prison où il participait aux exécutions des anti-révolutionnaires... Dans le registre politique, Olivier Besancenot se réclame de lui.


Comment l'expliquez-vous?

J'hésite entre l'ignorance et la complicité. On a du mal à comprendre, surtout pour les familles des victimes. Mais je penche plutôt pour la complicité.

Que vous inspire le marketing autour de la figure du Che?

J'espère faire faire faillite à toutes les boîtes qui la reproduisent à la chaîne sur des posters, drapeaux, sacs, ou sur des maillot de bains, comme j'ai pu le voir dans un article du Sunday Times ce week-end.

Vous dites au début du livre que vous étiez vous-même un «admirateur de Che Guevara». Quand et comment en êtes-vous revenu?
Mon père travaillait avec lui comme interprète. Puis on a dû s'exiler en 1963, et nous n’avons pas pu revenir. De mon côté, je me suis documenté, puis j'ai profité d'une période d'ouverture de Cuba pour m'y rendre, à la fin des années 1970, et là j'ai tout de suite compris. La surveillance constante, la délation... Sur place, j'ai vu la panique sur le visage d'une amie quand je lui ai dit que, comme tous les étrangers, j'étais surveillé. Parler à un étranger est un délit, même si bien sûr ce n'est écrit nulle part, mais on peut toujours vous accuser d'intelligence avec l'ennemi. Ce voyage coïncidait avec la fuite massive des Cubains. 125.000 d'entre eux ont fui en Floride à ce moment-là. On est bien obligé de se poser des questions: Pourquoi autant de monde fuit-il le «paradis socialiste»? A mon retour, j'ai commencé à écrire.

Comment les Cubains le perçoivent-ils aujourd'hui?

Ils ont toujours eu de lui une image imposée. Les enfants sont élevés dans le culte du Che, dont l'image trône toujours à La Havane. Mais en même temps, les gens se souviennent de ce que le Che a fait, il y a la mémoire des exécutions, qui faisaient la Une des journaux, et des prisonniers. Il n'y a personne sur l'île qui n'ait été victime ou ne connaisse une victime du Che. Ces aspects sont occultés. Mais aujourd'hui, les langues se délient.

Vous dites que Castro a instrumentalisé Guevara, qui s'est révélé lui-même assez naïf...
Oui, il était naïf de croire qu'il pouvait travailler en dehors du contrôle absolu de Fidel et de son frère Raul. Le Che n'avait pas l'intelligence de Fidel, qui l'a utilisé comme instrument au service de sa politique extérieure, et s'en est débarrassé en temps voulu. Le Che se croyait plus utile vivant que mort, ce qui n'était pas l'avis de Castro. Che Guevara a fini par déranger tout le monde pour trois raisons. D'abord parce qu'il a revendiqué, en 1964, les exécutions à la tribune de l'ONU alors que Castro n’en parlait plus à ce moment-là. Ensuite parce qu'il a rencontré le chinois Mao sans l'accord de Fidel. Enfin parce qu'il a critiqué l'Union soviétique dans son discours d'Alger. C'était insupportable pour l'URSS et Castro, qui l'a alors envoyé au Congo pour se faire tuer. Finalement, il sera assassiné des années plus tard en Bolivie. Le régime cubain aurait pu le faire exfiltrer, mais Raul, qui ne l'aimait pas, a dit: «qu'il aille se faire foutre, l'Argentin». Personnellement, c'est dans sa mort, à Santa Clara, que je le trouve le plus humain, quand il cesse d'être un «héros», un fanatique imperméable à tout sentiment.

Qui seraient ses héritiers, aujourd'hui?

J'espère qu'il n'y en a pas! Sur le plan de «l'humanisme révolutionnaire» et des doctrines économiques, c'est le régime en place à Cuba. Si l'on prend en compte sa conception de la lutte armée, ce sont les mouvements fanatiques, comme les Farc en Colombie. Et si c'est sur le plan de la cruauté, ce sont les mouvements terroristes actuels.

Et sur l'image du «héros romantique»?

Je ne vois pas où est son romantisme. Il prononce le mot «amour» mais dit en même temps qu'il «doit prendre des décisions douloureuses». Drôle d'amour... Il revendique celui pour l'humanité, mais à ses yeux quiconque qui n'est pas capable de cet amour là doit être éliminé...

Ce type de déclarations ou d'écrits du Che sont-elles la source de l'immense «malentendu» que vous décrivez dans le livre?
La plupart des gens ne l'ont pas lu. Et puis il y a des phrases inventées, qu'il n'a jamais prononcées, mais qui donnent l'illusion d'un guérillero au grand coeur. Quand la démocratie sera rétablie à Cuba, je souhaite que le premier geste soit de décrocher son effigie et de débaptiser la «place de la révolution» pour redevenir la «place civique», son nom d’avant. Car pour nous, une bonne partie des Cubains, Che Guevara est le symbole et la réalité de l'oppression à Cuba. J'espère une démocratie qui ne soit ni romantique, ni héroïque. Juste une démocratie banale, mais qui permette de rétablir la vérité sur les victimes du régime castriste et sur le Che.

Comment pourrait-elle advenir?

Peut-être par un ras-le-bol de l'armée. Les révoltes populaires sont improbables, tout est si contrôlé... Il faut surtout une pression internationale, ne pas reconnaître la succession au sein de la tyrannie castriste, qui est une caricature de la révolution.

*ed. Buchet Chastel, 14 euros.

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   17/4/2015, 09:38

"Vous dites que Castro a instrumentalisé Guevara, qui s'est révélé lui-même assez naïf...
Oui, il était naïf de croire qu'il pouvait travailler en dehors du contrôle absolu de Fidel et de son frère Raul. Le Che n'avait pas l'intelligence de Fidel, qui l'a utilisé comme instrument au service de sa politique extérieure, et s'en est débarrassé en temps voulu. Le Che se croyait plus utile vivant que mort, ce qui n'était pas l'avis de Castro. Che Guevara a fini par déranger tout le monde pour trois raisons. D'abord parce qu'il a revendiqué, en 1964, les exécutions à la tribune de l'ONU alors que Castro n’en parlait plus à ce moment-là. Ensuite parce qu'il a rencontré le chinois Mao sans l'accord de Fidel. Enfin parce qu'il a critiqué l'Union soviétique dans son discours d'Alger. C'était insupportable pour l'URSS et Castro, qui l'a alors envoyé au Congo pour se faire tuer. Finalement, il sera assassiné des années plus tard en Bolivie. Le régime cubain aurait pu le faire exfiltrer, mais Raul, qui ne l'aimait pas, a dit: «qu'il aille se faire foutre, l'Argentin». Personnellement, c'est dans sa mort, à Santa Clara, que je le trouve le plus humain, quand il cesse d'être un «héros», un fanatique imperméable à tout sentiment."


Bref tout ça pour que Raul finisse par serrer " la pogne " du président Américain aujourd'hui  finalement ils n'étaient certainement pas de la même trempe ....
c'est un relent de mes vieilles idées qui resurgit de temps en temps Embarassed

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11694
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 71
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   17/4/2015, 14:32

C'est marrant mais on glisse le mot humaniste dans tout maintenant...dès que l'on veut glisser une vacherie !!
Alors une fois de plus:

1 - j'aimerai voir un écrit de pitre qui ait dit que le Che était un humaniste!! Moi je ne l'ai jamais vu écrit

2 - S'agissant de la vraie doctrine humaniste je ne vais pas recommencer mais vous renvoyer à un avis que j'ai donné sur ce forum. Honnêtement je ne vois pas qui pourrait se vanter ici de tourner le dos aux véritables valeurs humanistes (pas aux conneries inventées par les détracteurs) sauf à être raciste, ségrégationniste ... ou à être dénuée de tout sentiment humain!


Sur le Che nous avons affaire à un "mythe" et je vous renvoie sérieusement au dictionnaire pour comprendre ce que je veux dire (= fiction sur un fond de vérité déformé)
Les mythes ont la peau dure quand ils deviennent "légende" (voir aussi à ce mot = fiction sans le moindre fondement de réalité)
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)


Dernière édition par GIBET le 18/4/2015, 02:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5976
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 62
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   17/4/2015, 16:36

Oui mais ça n'empêche qu'aujourd'hui on glorifie une ordure !!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5976
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 62
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   17/4/2015, 16:41

GIBET a écrit:
C'est marrant mais on glisse le mot humaniste dans tout maintent...dès que l'on nveut glisser une vacherie !!
Alors une fois de plus:
1 - j'aimerai voir un écrit de pitre qui ait dit que le Che était un humaniste!! Moi je ne l'ai jamais vu écrit

2 - S'agissant de la vraie doctrine humaniste je ne vais pas recommencer mais vous renvoyer à un avis que j'ai donné sur ce forum. Honnêtement je ne vois pas qui pourrait se vanter ici de tourner le dos aux véritables valeurs humanistes (pas aux conneries inventées par les détracteurs) sauf à être raciste, ségrégationniste ... ou à être dénuée de tout sentiment humain!


Sur le Che nous avons affaire à un "mythe" et je vous renvoie sérieusement au dictionnaire pour comprendre ce que je veux dire (= fiction sur un fond de vérité déformé)
Les mythes ont la peau dure quand ils deviennent "légende" (voir aussi à ce mot = fiction sans le moindre fondement de réalité)

GIBET



Sur De Gaulle Charles nous avons affaire à un "mythe" et je vous renvoie sérieusement au dictionnaire pour comprendre ce que je veux dire (= fiction sur un fond de vérité déformé)
Les mythes ont la peau dure quand ils deviennent "légende" (voir aussi à ce mot = fiction sans le moindre fondement de réalité)

Là aussi ça passe bien et c'est la réalité.

Deux ordures mythifiées.

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11694
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 71
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   18/4/2015, 02:46

Briard a écrit:
GIBET a écrit:
C'est marrant mais on glisse le mot humaniste dans tout maintent...dès que l'on nveut glisser une vacherie !!
Alors une fois de plus:
1 - j'aimerai voir un écrit de pitre qui ait dit que le Che était un humaniste!! Moi je ne l'ai jamais vu écrit

2 - S'agissant de la vraie doctrine humaniste je ne vais pas recommencer mais vous renvoyer à un avis que j'ai donné sur ce forum. Honnêtement je ne vois pas qui pourrait se vanter ici de tourner le dos aux véritables valeurs humanistes (pas aux conneries inventées par les détracteurs) sauf à être raciste, ségrégationniste ... ou à être dénuée de tout sentiment humain!


Sur le Che nous avons affaire à un "mythe" et je vous renvoie sérieusement au dictionnaire pour comprendre ce que je veux dire (= fiction sur un fond de vérité déformé)
Les mythes ont la peau dure quand ils deviennent "légende" (voir aussi à ce mot = fiction sans le moindre fondement de réalité)

GIBET



Sur De Gaulle Charles nous avons affaire à un "mythe" et je vous renvoie sérieusement au dictionnaire pour comprendre ce que je veux dire (= fiction sur un fond de vérité déformé)
Les mythes ont la peau dure quand ils deviennent "légende" (voir aussi à ce mot = fiction sans le moindre fondement de réalité)

Là aussi ça passe bien et c'est la réalité.

Deux ordures mythifiées.
Tu as raison et je pourrai t'ajouter quelque unes  à la liste!!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11694
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 71
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   18/4/2015, 02:54

Hannibal84 a écrit:
De nombreux rédacteurs ont parlé de "l'humanisme" du Che, à commencer par Régine Desforges elle-même dans ... l'Humanité ! Je vais encore me faire gronder par Gibet si je lui dit de lire "Mémoires de prison" d'Armando Valladares, éxilé cubain, éditeur Albin Michel, s'il veut avoir une idée de l'humanisme de la répression cubaine dont le Che était le véritable Dzerjinski...
Regis Debray qui était son ami n'a jamais prononcé à son égard la moindre parole décrivant son "humanisme"...
Mais la "Légende" perdure, grace surtout aux bobos de la droite bcbg qui ne font rien, surtout pas, pour en écorner une ligne...

Mais non cher Hannibal je ne vais pas te gronder  car tu n'es pas en cause, dans mon propos, quand je te dis qu'à force de vouloir utiliser les mots à tort et à travers on fait perdre le sens des choses aux personnes de bonne foi .

C'est ainsi que l'on dénature le mot démocratie car les pitres qui nous gouvernent en galvaude le principe

C'est ainsi que l'on dénature le mot "République" oubliant de dire que notre République n'en a plus que le mot ayant succombé depuis De Gaulle dans un régime de monarchie républicaine confiée à des nuls!

Bref tout ce que nos ancêtres ont fait en y laissant leur sueur et leur sang au nom de leurs Liberté, est galvaudé. Alors je me battrait personnellement aussi pour que les mots conservent toute leur valeur et que l'on rétablisse la vraie démocratie, la vraie République , et les vraies valeurs d'Humanisme, en condamnant clairement le dévoiement que nous vivons !!!

Ce sont les hommes qui sont pitoyables ...pas nos valeurs!

Merci de citer Régis Debray... lui est un vrai humaniste !! Moi aussi je vais te recommander un livre de lui: "Un candide à sa fenêtre. Dégagements II" par Régis Debray, Gallimard, 400 p

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Lysli@ne

avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 15/03/2014

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   18/4/2015, 08:42

Les hommes sont pitoyables Gibet parce qu'ils se cachent derrière  des valeurs  qu'ils mettent en avant qu'ils n'ont pas eux mêmes ,  pour faire leurs petits trafics d'influence on peu dire que ceux la  sont de vrais escrocs humanistes .

Non nous ne sommes pas en République
Non nous ne sommes pas en démocratie
Non nous ne sommes pas de vrais humanistes

C'est ce que je me tue à dire moi et beaucoup d'autres et tout ce que l'on sait nous répondre  mais vous vous êtes racistes .

Quant à dire qui est un mythe ou une ordure ça dépend du point de vue duquel on se place gardons nous de toujours avoir raison sur tout .
Pour moi Robespierre est une ordure pour d'autre c'est sûrement un mythe , la vérité est sûrement entre les deux il avait un idéal à la base qui a mal tourné pour arriver aux fins qu'il s'était fixé , Le Che puisqu'il est question de lui c'est pareil du moins je le vois comme ça personne n'est obligé d'être d'accord avec moi .
Parce qu'alors Castro et son frère sont encore plus ordures que lui puisqu'ils s'en sont servis et l'ont fait liquider ensuite pour ne pas qu'il leur fasse de l'ombre pour garder le pouvoir pour eux jusqu'à aujourd'hui.

_________________
Psaume 1: verset 1 qui dit:

Heureux est l'homme, celui-là qui ne va pas au conseil des impies, ni dans la voie des égarés ne s'arrête, ni au banc des rieurs ne s'assied
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11694
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 71
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   19/4/2015, 02:56

Lysli@ne a écrit:
Les hommes sont pitoyables Gibet parce qu'ils se cachent derrière  des valeurs  qu'ils mettent en avant qu'ils n'ont pas eux mêmes ,  pour faire leurs petits trafics d'influence on peu dire que ceux la  sont de vrais escrocs humanistes .

Non nous ne sommes pas en République
Non nous ne sommes pas en démocratie
Non nous ne sommes pas de vrais humanistes

C'est ce que je me tue à dire moi et beaucoup d'autres et tout ce que l'on sait nous répondre  mais vous vous êtes racistes .

Quant à dire qui est un mythe ou une ordure ça dépend du point de vue duquel on se place gardons nous de toujours avoir raison sur tout .
Pour moi Robespierre est une ordure pour d'autre c'est sûrement un mythe , la vérité est sûrement entre les deux il avait un idéal à la base qui a mal tourné pour arriver aux fins qu'il s'était fixé , Le Che puisqu'il est question de lui c'est pareil du moins je le vois comme ça personne n'est obligé d'être d'accord avec moi .
Parce qu'alors Castro et son frère sont encore plus ordures que lui puisqu'ils s'en sont servis et l'ont fait liquider ensuite pour ne pas qu'il leur fasse de l'ombre pour  garder le pouvoir pour eux  jusqu'à aujourd'hui.
Sur République , démocratie et humaniste j'ai donné mon opinion claire je n'y reviens pas. D'autant que je crois que nous sommes d'accord,,, si j'ai bien compris qu'il serait important à tes yeux de rétablir ces trois valeurs!

Ceux qui te traitent de racistes sur ce constat n'ont rien compris! Il ya des forums où je me demande m^me parfois s'ils connaissent le sens des mors qu'ils profèrent??!!

En politique il ne faut pas rechercher l'angélisme. 

Alors finalement je suis assez d'accord avec ton constat. Il est toujours facile de juger a posteriori des évènements et sans se remettre en situation géopolitique du moment où ils sont survenus !! Mais pour moi ça n'a pas trop d'intérêt!

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Face cachée du Che   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Face cachée du Che
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous "la face cachée" d'ANGELINA JOLIE?
» De Gaulle La face cachée"
» OGM : La face caché d'une multinationale qui n'a peur de rien, même pas de tuer...
» La face cachée de la lune
» La face cachée de Vénus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: LE PASSE-
Sauter vers: