Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 OH COMBIEN DE MENSONGES ET DE SOUFFRANCES......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61

avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: OH COMBIEN DE MENSONGES ET DE SOUFFRANCES......   9/2/2015, 20:35

......CET HOMME A ENGENDRE

De Gaulle a avancé masqué en 1958

Charles de Gaulle à André Philip en 1944, au sujet de l'Algérie " tout cela finira par
l'indépendance, mais il y aura de la casse, beaucoup de casse ! "

Le 10 OCTOBRE 1956, de Gaulle envoie Gaston Palewski à l'ambassade Soviétique à Paris qui dit à
l'ambassadeur.
«de Gaulle n'est pas loin d'accéder au pouvoir, la dégradation de la situation en Algérie va amener la chute
de Guy Mollet et le président Coty est pour de Gaulle, dès que ce dernier sera au pouvoir, il sera prêt a
négocier avec les rebelles algériens...... »

à Christian Pineau en 1957 :
il n'y a qu'une solution en Algérie, c'est l'indépendance ", "mon Général, pourquoi ne pas le dire
maintenant? ", " non Pineau, ce n'est pas le moment..."
extrait Le Figaro Histoire

-"Le dîner des capitaines"
Le 2 octobre 58, de Gaulle est à El-Biar, il a invité des "hommes de terrain",
14 capitaines et 1 lieutenant de spahis musulman.
Beaucoup d'officiers SAS, ont des doutes sur l'avenir de l'Algérie française, ce doute va
se dissiper chez le Capitaine Oudinot, de Gaulle veut connaître les états d'âme des
officiers de terrain. Au cours du repas, G. Oudinot s'enhardit à poser la question de fond
qui taraude les esprits.
" Mon Général, si pour une raison ou pour une autre, vous étiez amené à prendre la
décision d'abandonner l'Algérie, qu'adviendrait-il de nos populations et de nous qui nous
sommes engagés sans retour ? "
Le général regarde longuement Oudinot..." Oudinot je crois ? " " Oui mon Général ! " " Eh
bien, dites-moi Oudinot, avez-vous vu de Gaulle abandonner quelque chose ? ". Et
Oudinot regagne son djebel, soulagé et gonflé à bloc. (L’esprit du Livre éditions)

extrait du livre du Général André Zeller "Journal d'un prisonnier"
C2G a dit le 22 avril 1963 à SEDAN " il fallait savoir tourner la page avec
honneur et résolution et j'ajoute avec amitié !? c'est ce que nous avons fait"
le 26 à CHAUMONT " combien du fait de l'Algérie, avons nous accepté et subi d'épreuves
pendant des années, nous nous en sommes sortis, je le dis à notre honneur"
Les français d'Algérie ont apprécié ..........ainsi que les militaires de l'armée française en Algérie....
Parjure ! vous avez dit parjure !

De Gaulle ,en septembre 1969 , recevait à Colombey ,François GOGUEL ,spécialiste de sciences
politiques qui l'interrogeait sur l'Algérie et sur ses intentions en 58 . Réponse "du grand homme" :
" Si j'avais dit en 1958 que je voulais l'indépendance,j'aurais été renversé le soir même et je
n'aurais rien pu faire . Mais j'ai toujours su ce que je voulais faire"
Tout était dit et cela s'appelle de la Haute Trahison.
Combien de drames ,de douleurs , de souffrances et de morts inutiles à cause de cet homme ?
fin
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3856
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: OH COMBIEN DE MENSONGES ET DE SOUFFRANCES......   13/2/2015, 10:20

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Avec le temps qu'arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n'aille à terre
Avec pauvreté qui m'atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d'hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est advenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Rutebeuf (1230-1285)
Adaptation en Français moderne
de la Griesche d'Hiver.

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
OH COMBIEN DE MENSONGES ET DE SOUFFRANCES......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» combien payer de frais de garde par mois?
» siege RF dos a la route apres 4 ans combien de temps ?
» Combien d'impot pour 20 000 clair (ou +)
» c'est décider je vends ma Streety ! Mais combien ?
» AAD: combien ça coûte?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Sauter vers: