Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Répondre au sujet
Partagez | 
 

 C'était le bon temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: C'était le bon temps   17/1/2015, 19:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

n'est ce pas CLAIRE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'était le bon temps   17/1/2015, 19:52

Merci Guy

As tu les dates ????? enfin , le ou les mois
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5955
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   17/1/2015, 23:11

Entre le 13 Mars et le 3 Avril !!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   17/1/2015, 23:44

Bonsoir à vous quatre, mes chers Mousquetaires!
Oui, ami Guy... c'était le bon temps et lorsqu'au printemps 1949 mon grand-père décida que nous irions à Oran pour applaudir les coureurs du Tour d'Algérie, ce fut la joie! il avait prévu ensuite de nous emmener à Damesme, notre plage préférée avant de revenir à Bel-Abbès, qui était l'étape où  nous devions retrouver les coureurs du tour, avant qu'ils n'affrontent les montagnes de l'Atlas.
Ce fut un beau périple...périple destiné à me consoler du récent départ de mon père pour l'Indochine.

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   18/1/2015, 08:10

Hannibal, on s'est croisé sur un forum "guerre d'Algérie", il y a longtemps, te souviens-tu de Laurent (je crois) modérateur, qui s'étonnait de ne pas avoir eu de réponse de l'Institut CDG concernant le sort des harkis !.......salut à toi, guy
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5955
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   18/1/2015, 09:03

Moi aussi il m'avait bien semblait te reconnaitre Guy !!!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5955
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   18/1/2015, 11:13

Et Daniel, n'en recevra jamais de réponse Il nous a quitté mon "meilleur ennemi" !!
RIP

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   18/1/2015, 11:19

Souvenirs de Là-bas...DAMESME

Pour lire un de mes textes, et sur leur demande, j'ai prêté ma voix à ARZEWEB


_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11636
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   18/1/2015, 17:35

Chère Claire

Plus je te lis, et plus je t'entends, voire même plus je lis d'autres que toi qui ne possèdent pas comme toi la musique dans leurs mots, plus je crois comprendre les français d'Algérie.
J'ai l'impression d'entendre une vie romanesque où chaque moment est partage , bonheur naturel, amour de l'endroit.
Il semble que vous étiez alors complètement étrangers à l'idée que d'autres pouvaient voir dans cette présence autre chose que le bonheur d'offrir. Je crois comprendre cette forme d'incrédulité face à la sauvagerie de hordes qui voulaient seulement posséder.
Comment aurait-il été possible de comprendre le conflit entre la poésie que vous mettiez à votre présence et l'accaparement, dans une extrême violence, de ce qu'ils transformaient en ruines!
Il y a tellement de paradoxe entre ta voix si douce , et adaptée à ces paysages enchanteurs et la réaction autochtone, qu'il est difficile de comprendre la fin de l'Algérie français. Vous seuls saviez ce qu'elle était et vos enjeux étaient si loin de la politique politicienne!
Grâce à ta voix et tes récits chère Claire j'ai mieux compris la transition de ta douceur à la violence, que par les mots durs de notre ami Hannibal qui s'étonnait que l'on ne comprenne pas que "l'histoire bien pensante nous détournait de la réalité"
Oui cher Hannibal, l'histoire bien pensante est toujours ainsi qualifié par ceux qui la contestent minoritairement. Mais sur le fond je crois que tu avais raison. Personne ne m'avait fait partager avant Claire , avec autant de bonheur, cette épopée romantique de l'Algérie française qui ressemble tant à ma jeunesse de pauvre dans le triste 15è arrondissement de Paris...mon village!
Je partage avec elle ces départs vers la plage une seule fois par an, en prenant le train à vapeur, puisque nous n'avions pas de voiture. Et je pourrai décrire comme elle ces étapes vers le bonheur d'une campagne que je ne voyais jamais de notre fenêtre sur cour, à peine ensoleillée par un carré de ciel bleu entre les immeubles resserrés.
Ce périple partagé m'a mieux fait comprendre la vie en Algérie de ces départements français, que toute justification rationnelle de la présence pour construire des écoles , des hôpitaux et des églises!
Alors merci chère Claire de ta voix si chaude et si passionnée , de m'avoir fait partager votre Algérie française.
Je crois que c'est ainsi qu'il nous faudrait la transmettre à l'école ...comme beaucoup d'autres valeurs !
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   18/1/2015, 20:30

Ton écoute nous est précieuse, cher Joël...autant que tes commentaires  si réconfortants!
Cette compréhension issue du partage m'émeut... venant de toi dont le chemin de l'enfance n'a pas toujours été bordé de roses--- envers et contre tout, tu as su garder cette bienveillance et cette générosité qui font chaud au Coeur, merci Ami!
Pour boucler la boucle, je t'offre un autre poème que je lis aux enfants


Avec d'affectueuses bises de Claire

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11636
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   19/1/2015, 02:49

Je suis étonné de ton titre qui va si bien à celui que j'ai donné à ce forum sur l'Algérie.
Ainsi à "C'était là-bas...notre Algérie"  répond ici "Quand l'Algérie fut notre"
Je n'avais, jusqu’alors, jamais pensé que ce fut une erreur de la perdre.
Aujourd'hui je pense le contraire ...ce fut une énorme erreur humaine de la rendre
On a pu s'en remettre sur un plan économique ... on ne s'en est jamais remis sur un plan humain!
Merci pour ce nouveau témoignage chère Claire...c'est vraiment un  très beau message
Je crois que j'ai bien fait d'insister pour ouvrir cette très belle page mémoire et témoignage de ce forum
Rien de tel que la sérénité pour témoigner
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: Aux temps heureux de l'Algérie   19/1/2015, 14:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


sortie en campagne de Constantine 1940
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   19/1/2015, 15:08

Très beau groupe...superbe traction avant...QUELLE BELLE PHOTO!
J'adore les chaussures 2 tons...

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   19/1/2015, 17:31

la voiture est une ROSALIE, elle fut remplacée en 1934 PAR LA FAMEUSE TRACTION AVANT !

en voici une sur la route de Sétif en 1954

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11636
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   19/1/2015, 19:10

Superbe voiture la Rosalie Citroën:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Marque Drapeau : France Citroën
Années de production 1932 - 1938
Production 38 840 exemplaires
Classe Haute luxe
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres en ligne, 32 ch
Position du moteur Avant
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1 160 kg
Vitesse maximale 90 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Multiples
Dimensions
Longueur 4690 mm
Largeur 1720 mm
Hauteur 1680 mm

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11636
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   19/1/2015, 19:29

Hannibal84 a écrit:
Tu sais mon vieux Gibet qu'on a fait croire aux "Français de métropole" que les Pieds Noirs étaient tous d'affreux "colons" pleins de fric, qui passaient leur temps à exploiter ces pauvres indigènes...
Alors que les "riches colons" représentaient entre 500 et 1.000 propriétaires et encore, en comptant large, et encore faut-il compter parmi eux de nombreux Musulmans, comme les frères Benchicou, "Rois" des tabacs d'Algérie ! Sur 1.000.000 d'Européens présents en Algérie, ça fait peu ! Bien peu !
Mon oncle qui louait ce cabanon  Damesme était... employé aux Chemins de Fer, devenus SNCFA aprés le 13 mai !
Alors oui, la France s'est trompée dans la "gestion" de ses départements français d'Algérie ! Et nous n'avons pas compris qu'entre l'Islam et nous, il ne pouvait y avoir "d'intégration". De Gaulle avait raison lorsqu'il disait qu'on ne pouvait mélanger l'eau et l'huile...
En 1952 j'avais 5 ans , et en 62 15 ans. A cette époque j'allais tout seul au lycée Buffon et je passais par Issy les Moulineaux . Je me rappelle encore de l'attentat à ce métro où la pèlerine d'un gardien de la paix , soufflé par l'explosion , resta au sommet d'un platane comme pour nous dire : "la prochaine fois c'est vous"
Nous avions peur des attentats . Ma mère ne vivait pas de me savoir seul dans le métro. C'était des ouvriers simples. A l'époque ils croyaient en De Gaulle. Mes parents ne se sont jamais posés la question sur les pieds noirs, de savoir s'ils étaient riches ou non...elle voulait seulement que l'on arrête la guerre chez nous! Raisonnement simpliste qui n'était pas le fait d'une "bien pensante"...mais de la peur.
Jamais chez moi je n'ai entendu que les pieds noirs étaient riches. La richesse n'était pas le premier sujet de conversation dans les familles modestes . Combien de fois ma mère me répéta "Il ne faut pas avoir honte de sa condition"...et je n'en ai jamais eu honte puisqu'elle m'accompagnera jusqu'à la fin de ma vie!
Mais vivant la guerre d'Algérie entre 5 et 15 ans d'âge, je n'avais jamais entendu , comme vous le faites ici parler de ces départements comme ceux que je connaissais. Aujourd'hui sois fier de ta larme de souvenir , car elle est susceptible de mieux te faire comprendre que de mettre en cause notre apprentissage de l'Histoire .
Pour moi École primaire de 1952 à 1957 , puis lycée de 1957/58 à 1966/67....je n'ai jamais entendu parler de l'Algérie.
Alors ce qui a fait croire aux français ce que tu déplores à juste titre, ce sont plutôt les rumeurs de la rue et les préjugés, que l'enseignement!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   19/1/2015, 19:41

«LOBBY D'ALGER» ou l'Algérie à 2 vitesses

Les européens d'Algérie d'origine française ou issus de l'immigration espagnole, italienne, maltaise, mahônaise etc, bénéficient du statut de français de droit commun.
Les «indigènes» à part les notables, les anciens combattants, et les gros propriétaires terriens, relèvent du code de l'indigènat ou droit local. (abrogé en 1944, mais appliqué seulement en 1947)
Les arabo-berbères sont des sujets et non des citoyens.
L'inégalité entre européens et indigènes, est institutionnalisée en matière d'impôts, de justice pénale, de sce militaire, d'accès à la fonction publique, de rémunération, accès à l'enseignement.
Cependant, le statut de 1947 établit toujours une discrimination au niveau de l'assemblée algérienne.
Il y a 2 collèges électoraux :
1er collège, 60 représentants de la communauté européenne de 900.000 individus,à l'assemblée .
2éme collège, 60 représentants pour 9.000.000 d'indigènes.
A Alger, siège de l'assemblée algérienne, il existe depuis les années 20, un groupe de pression appelé «Le Lobby d'Alger». Il est assez puissant pour s'opposer à tout projet du gouvernement français, concernant l'Algérie et contraire à ses intérêts.
Il est composé de gros propriétaires, dans l'agriculture, l'industrie et les transports, ils sont détendeurs de fortunes considérables. Il y a également des notables musulmans propriétaires terriens ou négociants, anciens militaires etc....
Ce Lobby domine les collectivités territoriales, il détient les leviers de l'Economie, il a la majorité à l'assemblée algérienne avec la majeure partie des représentants européens et une bonne partie des musulmans.
C'est ce lobby qui décide au nom de l'Algérie, si ce que la métropole décide est applicable en Algérie. Tous les gouverneurs généraux s'inclinent.
Le Lobby contrôle également, la totalité de la presse en Algérie (sauf Alger Républicain – communiste ) L'Echo d'Oran, L'Echo d'Alger, le Journal d'Alger, La Dépêche Quotidienne d'Alger, La Dépêche de Constantine etc......

Les principaux acteurs, sont :

Henri Borgeaud, citoyen suisse, naturalisé français en 1915, grand propriétaire terrien dans la Mitidja.

Alain de Sérigny, métropolitain arrivé en Algérie en 1941,propriétaire entre autres de L'Echo d'Alger.

Laurent Schiaffino, pied-noir 1ére génération, père italien, propriétaire de cargos, armateur.

Georges Blachette, pied-noir 1ére génération, père ardéchois, le roi de l'alfa, possède 350.000 ha dans le Sud-Oranais (concession), cie des eaux à Oran , Le Journal d'Alger etc.....

Amédée Froger, pied-noir 3éme génération (arrière grand-père breton) Maire de Boufarik, Président de l'association des Maires d'Algérie (assassiné par le FLN en décembre 1956).

Raymond Laquière, pied-noir x-génération? Maire de St Eugène, Président de l'Assemblée algérienne en 1948 et en 1952.

Bibliographie : Le quid 2005, «un siècle de passions algériennes» P.Darmon, «histoire de l'Algérie,des origines à nos jours», P.Montagnon, Historia n°194


note de guy : cette recherche confirme, que dans sa grande majorité, le peuple européen en Algérie n'est pas responsable de ce qui est arrivé. Les 2 reproches que l'on pourrait leur faire, c'est d'avoir voté pour des députés qui, parfois, suivaient aveuglément les consignes du LOBBY et d'êtres atteints de cécité, pour n'avoir pas prêté attention à la misère d'une partie des indigènes.

Dans les années 50, il y avait environ 1.000.000 d'européens, dont :

90.000 fonctionnaires, avec femmes et enfants, environ 350.000 personnes.
12.000 fermes européennes (grandes, moyennes et petites) cad 45.000 personnes.
Commerçants, artisans (y.c pêcheurs) ouvriers industrie agro-alimentaire, métallurgie, bâtiments et travaux publics, le reste ….(incluant les retraités).
Les gens aisés, au_dessus de la moyenne ? Quelques milliers, pas plus qu'en France en tout cas, toutes proportions gardées.
L'exode des pieds-noirs (et des musulmans francophiles)
en 1962, n'est pas celui des colonialistes riches et insolents, c'est l'exode de 1940 avec une différence de taille, il se déroulait dans une France où la tragédie était partagée par 40 millions de français, celui de 1962 se déroule dans une France inondée de soleil et où tout le monde pense aux vacances...
Les pieds-noirs sont parfois traités en «bougnoules», à Marseille ils sont mal accueillis par les dockers, on les accuse d'allumer des incendies de forêts. Ce sont des paresseux, des buveurs d'anisette, des tchatcheurs, des privilégiés pour avoir obtenu des logements réservés. Ce racisme venant surtout des milieux de gauche, leur collera longtemps à la peau., or ce sont les plus modestes, donc les plus nombreux, qui après avoir perdu leurs maigres biens et ressources, font l'objet de ce mépris.
Beaucoup moins nombreux, les plus riches fréquentent un monde policé où ce genre de comportement n'a pas cours........guy







Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11636
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   19/1/2015, 20:06

Voila brossé en quelque mots justes et tranchant une réalité sociologique que l'on était loin d'imaginer
Les affront à l'arrivée sont l’œuvre du Parti Communiste et de la CGT des dockers. La gauche est alors très divisée sur le sujet. La gauche craint l'arrivée d'une "bourgeoisie " qui ferait basculer les tendances électorales.
Mais le peuple français ignore tout cela. Le discours c'est plutôt: "Entre la paix et la guerre que souhaitez-vous?"
Il y avait alors 2 Frances:
* la France de l'exode
* la France des vacances
Et je me rappelle parfaitement ce paradoxe!
Merci GUY ton exposé est très clair ...et implacable comme analyse sociologique . L'Homme n'y avait alors que bien peu de place!
Je me souviens que je n'ai jamais entendu que c'était des ouvriers qui venaient sauf quand on disait: il vont nous prendre nos emplois et nous serons chômeur!
Je ressens comme une peine rétrospective d'avoir ignoré les braves gens!!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   23/1/2015, 08:49

Merci Guy de remettre à l'honneur le petit peuple PN...petites gens si modestes dont la qualité première était la joie de vivre avec si peu!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
guy61

avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 78
Localisation : ORNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   24/1/2015, 17:23

à Hannibal

L'EDUCATION EN ALGERIE 1830-1962


Autant les communautés juives et européennes ont pu bénéficier sans entrave de l'école laïque et obligatoire de Jules Ferry (1905), autant les communautés musulmanes arabo-berbères,ont résisté jusqu'au refus pur et simple d'aller à l'école du diable, au prétexte qu'elle les rendrait esclaves.

Cela permet aujourd'hui aux détracteurs de la colonisation, de dénoncer l'inégalité réelle, de la scolarisation des différentes communautés.

90% des enfants européens et Juifs sont scolarisés en 1945.
10% des enfants musulmans seulement (dans le primaire).
50% en 1961, ce bond en avant est spectaculaire.(mais 750.000 enfants musulmans ne sont pas scolarisés, il manque 26.000 enseignants).

Qu'est-ce que la France n'a pas fait et qu'elle aurait dû faire ?

Au retour des soldats arabo-berbères (tirailleurs,spahis etc) après la guerre 14-18, il y a eu un effet inattendu de propagande. Il a fait comprendre à une partie de la population musulmane, que l'école laïque apportait un niveau de liberté supplémentaire. La connaissance du français écrit et parlé, permettait de trouver du travail plus facilement.

C'est à ce moment là que la France aurait dû mettre les grands moyens, construction d'écoles, envois d'instituteurs dans le bled, afin d'arriver au niveau de scolarisation des européens, c'était jouable en 20 ans.

En mettant en place un maillage administratif dans le bled et les contrées les plus reculées (mairie, école, centre de santé, bureau de Poste etc), on aurait pu vaincre la résistance des musulmans à l'école laïque, cette résistance étant le résultat de leurs us et coutumes tribales et la religion.
En 1955, il y avait encore une Algérie à 2 vitesses, Jacques Soustelle nouveau Gouverneur Général l'avait bien compris......Il crée 600 SAS gérées par des militaires, avec pour mission :
recensement et reprise de contact avec les populations isolées.
Pacification, ordre, sécurité, paix.
Mise en place des services administratifs ( Etat-Civil, travaux publics, transports, marchés, scolarisation, assistance médicale, bureau de Poste etc). Tout cela aurait dû être fait 30 ans auparavant .

Néanmoins, selon le Conseiller d'Etat d'origine kabyle, Augustin Ibazizen, « la scolarisation française en Algérie, a fait faire aux arabo-berbères, un bond de 1000 ans..... ».

Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   25/1/2015, 10:25

NOS JOLIS MINOIS EN 60-61- classe de 1ère

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LE DERNIER CAMERONE-30 AVRIL 1962 à SBA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   1/2/2015, 11:54

C'est dimanche!...voici une vraie paëlla PN dominicale!

Mais avant je vous invite à l'apéritif traditionnel avec kémia Very Happy

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce vin devrait bien l'accompagner![Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon appétit mes amis!
Klary sunny

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5955
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   1/2/2015, 13:17

Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe !! la kémia mon fils !!! bô bô bô !!!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   1/2/2015, 13:50

Ah...ces bons souvenirs, cette joyeuse convivialité!...tchin tchin cher Briard!

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
klary
Admin
avatar

Messages : 3868
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: C'était le bon temps   1/2/2015, 17:53

Cher Hannibal...en réalité, lors de la rentrée scolaire 61-62, la situation était tellement tendue que des barrages avaient été établis pour filtrer les passages entre les quartiers PN et les quartiers musulmans...donc nombreuses étaient les zones dangereuses à éviter pour les 2 communautés.
Avec mes parents nous avions dû même abandonner notre petite maison dans la Vallée des jardins
pour loger chez mes grands-parents dans un quartier protégé du FLN, dépendant du centre ville.
Avec la protection de la Légion, les risques étaient réduits.
A signaler cependant qu'après un attentat très meurtrier au cours duquel 2 de mes proches amies avaient été tuées, le mot d'ordre était d'envoyer toutes les filles dans les familles en métropole.
EN 62, l'effectif des classes s'était fort réduit et après mars tout fut bouleversé...lorsque je quittai SBA LE 18 JUIN 1962, J'étais l'une des rares filles à monter dans le camion de la Légion...

_________________
Nos ennemis peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne seront jamais maîtres du printemps". Pablo Neruda
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'était le bon temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était le bon temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'était le bon temps
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!
» Le temps qui passe
» Je change tout le temps d'avis...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: HIER :: Quand l'Algérie fut nôtre-
Répondre au sujetSauter vers: