Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS"   17/1/2015, 14:32

« Être Charlie ou ne pas être » : tel est le nouvel dilemme shakespearien, sous forme d’injonction totalitaire qui, à la faveur du rouleau compresseur médiatique, a déferlé sur la France dès qu’a été connu l’attentat contre Charlie Hebdo. Le lendemain, une policière municipale était assassinée, puis, le jour suivant, quatre juifs parce que juifs :...

...dix-sept morts en trois jours, auxquels il convient d’ajouter un policier tué à Joué-lès-Tours et un passant à Nantes, peu avant Noël. Oui, c’est bien dix-neuf Français que le « terrorisme » a tués en France en moins de trois semaines.

En décembre, la désinformation avait fonctionné à plein régime : gouvernement et justice, dans un bel ensemble, après avoir déposé la marque « déséquilibré isolé », ont cherché, à quelques heures de Noël, à écarter le spectre de toute résurgence du terrorisme islamiste. Du reste Cazeneuve n’avait-il pas, en octobre, allégé la protection policière dont bénéficiait Charlie Hebdo ? Libération relayait même la remise en cause de la version policière dans l’affaire de Joué-lès-Tours par le collectif communautariste « Urgence, notre police assassine en toute impunité » [sic]. Or ce même collectif a justifié sur son site, le 11 janvier, juste au-dessus de l’article complaisant de Libé du 31 décembre 2014, son refus de manifester dimanche, ajoutant : « Si nous avons une injonction à marcher, ça sera aux côtés de la soeur de Bertrand », ...le terroriste islamiste de Joué-lès-Tours !

Schizophrénie de nos médias bien-pensants et mondialistes : Libé, qui accueille la rédaction décimée de Charlie Hebdo tout en pratiquant la désinformation sur la réalité du fondamentalisme islamiste en France, n’est qu’un exemple de l’inconséquence du pouvoir médiatico-politique qui, dans un déni absolu de réalité, n’oppose au « terrorisme » que ces armes dérisoires que sont la niaiserie comme obligation morale (« Je suis Charlie ») et l’étalage jusqu’à la nausée des bons sentiments antiracistes et vivrensemblistes (« pasd’amalgamepasdestigmatisation »), dans une « communion républicaine » ...qui a officiellement exclu 30 % de l’électorat français ! Quant à la communauté internationale, présente également à la Manif-où-il-fallait-être, comment oublier qu’elle regarde avec indifférence les massacres islamistes perpétrés au Nigéria par Boko-Haram ou refuse, par lâcheté ou pingrerie — n’est-ce pas, madame Merkel ? —, d’aider la France à lutter contre ce même terrorisme islamiste au Mali, après avoir, à la faveur des prétendus printemps arabes, concouru à renverser ou à déstabiliser des Etats arabes laïques ? Comme l’Action française l’a immédiatement souligné dans un communiqué : « Il est significatif [...] qu’Amedy Coulibaly », le tueur de l’épicerie cachère, « se réclame, dans l’enregistrement de sa conversation avec ses otages, de la lutte contre Bachar El-Assad dans des termes qui semblent sortir tout droit d’un discours de Laurent Fabius »... Quelle victoire morale, au fond, pour les djihadistes de l’Etat islamique ou d’Al-Qaïda « ici-ou-là », d’avoir réussi à mobiliser contre eux autant de monde et de beau monde, un dimanche après-midi, à Paris ! Quant au pays légal, son objectif était d’instrumentaliser l’émotion légitime des Français, les manifestants s’imaginant, sans doute, écrire l’histoire de France, voire du monde, quand la plupart ne faisait qu’étaler un impuissant désarroi et cautionner, on veut le croire à leur corps défendant, le déni de réalité d’une classe politique « nationale » et internationale, empêtrée dans les contradictions de son mondialisme.

Déni de réalité, avons-nous dit : comment ne pas relever le caractère surréaliste de la longue déclaration de Cazeneuve, à l’issue de la réunion, dimanche 11 janvier, des ministres de l’intérieur européens et américain : il n’a visé que les « combattants étrangers », n’a ciblé que « LE terrorisme », comme s’il existait un terrorisme « en-soi et pour-soi », hors sol, alors qu’il n’est qu’un moyen d’action, parmi d’autres, au service d’une cause et d’un ennemi précis qu’il convient d’identifier clairement si l’on veut, comme on le prétend, éviter tout amalgame ou toute stigmatisation. Car c’est en refusant de cibler le radicalisme islamiste qu’on incite les Français à l’amalgamer à l’Islam lui-même, puisqu’aucune différente n’est faite entre les deux, et à suspecter injustement dans tout compatriote musulman un éventuel djihadiste prêt à passer à l’action le moment venu. Ces « éléments de langage » que sont « DAESH », « combattants étrangers », « LE terrorisme », partagés par les media officiels et les pays légaux de la plupart des Etats de l’Union européenne, sont autant d’instruments de la désinformation générale et du désarmement moral de nos concitoyens.

Mais comment en serait-il autrement ? Ces trois terroristes n’étaient-ils pas trois chances pour la France ? Dominique Merchet a raison [1], voilà bien « le résultat des ratés de l’intégration ». Mais pourquoi ajouter « et de l’islamophobie », sinon parce qu’il faut bien un peu culpabiliser les Français et victimiser les monstres ? La moraline l’exige. Pourtant, alors que la France périphérique subit sans tomber dans la délinquance son abandon par le pays légal, comment oublier les dizaines de milliards d’euros versés, sans autre effet que de financer l’économie parallèle et la « radicalisation », dans ce tonneau des Danaïdes que sont les « quartiers », où sont célébrés aujourd’hui ouvertement comme des héros Coulibaly et les frères Kouachi ? Quartiers dont les murs des écoles ont retenti, durant la minute de silence, jeudi 8 janvier, de cris de soutien aux terroristes. Le gangsterrorisme a de beaux jours devant lui : la relève est assurée ! Quant aux policiers et aux pompiers, ils témoignent des menaces ouvertes dont ils sont l’objet depuis mercredi dernier, lorsqu’ils pénètrent dans ces bases avancées du dijhadisme en France.

Aussi, plus que « nos enfants » [1], sauf à capituler devant une définition communautariste de la France, ces terroristes sont-ils avant tout ceux d’une société laminée par quarante années d’immigrationnisme. Contradiction insoluble de cet angélisme délétère qu’est le droit du sol appliqué à l’immigration de masse et qui réduit la nationalité française à une carte d’identité automatiquement distribuée à dix-huit ans ou bradée dans les préfectures. En faisant venir depuis quarante ans par millions des immigrés déracinés dans le seul but de balayer nos nations historiques et d’instaurer des sociétés multiculturelles, nos élites mondialisées ont artificiellement créé des sociétés multiconflictuelles. Les conséquences de leur politique préméditée nous éclatent aujourd’hui à la figure. De ce point de vue, qui est le seul essentiel, gageons que la manif de dimanche ne servira à rien : elle risque même d’avoir lobotomisé un peu plus encore nos concitoyens.

Notre premier devoir, en balayant à notre tour ces élites, est de rendre les Français à la France.

En cette mi-janvier 2015, je suis simplement, passionnément français.

François Marcilhac - L’AF 2901

[1] in L’Opinion du 8 janvier 2015

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5945
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 60
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS"   17/1/2015, 14:34

Je ne peux qu'approuver et en plus être d'accord avec ce commentaire :

# Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS" Le 15 janvier à 23:41 , par Ribus

Je viens d’apprendre que L’UMP veut rétablir une mesure « d’indignité nationale » pour les terroristes. Puisqu’on en parle de l’indignité, c’est d’abord à la caste politique UMPS qu’il faudrait l’appliquer pour leur longue trahison de 40 années envers notre Patrie.

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS"   18/1/2015, 16:59

Citation :
dans un déni absolu de réalité, n’oppose au « terrorisme » que ces armes dérisoires que sont la niaiserie comme obligation morale (« Je suis Charlie »)
Il faut être mal informé pour voir dans la presse l'initiative de "JE SUIS CHARLIE" né spontanément des premières réactions de la foule
Les journalistes ne savent que "copier" ... mais ce sont les français qui créent!
Ils ont créé un rappel aux valeurs pour lesquelles nous avons défilé, et non pour les positions de Charlie hebdo!
Les journalistes s'efforcent aujourd'hui de récupérer ... mais de Marcilhac à bien d'autres ils n'ont rien compris aux français qui ont condamné le terrorisme aveugle!
Islam et musulman c'est au moins aussi compliqué qu'une jeunesse informée par le virtuel qui fait ses soirée!!
Conclusions: Même Maurassien de l'Action Française , il ne suffit pas de proclamer qu'on est français pour l'être ... et c'est d'ailleurs vrai aussi pour Marine Le Pen!!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11593
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS"   18/1/2015, 17:01

Hannibal84 a écrit:
Indignité nationale ? Mais qui sont-ils ces cloportes de la classe politique pour brandir ainsi cette "menace" qui fait s'esclaffer les milliers d'islamistes radicaux en villégiature dans notre pays ? Mais ils n'en ont rien à foutre de votre "indignité nationale" ceux qui nous font la guerre au nom de la Oumma, Dar el Islam, qui se passe des "Nations" !
Sur cette partie je suis totalement d'accord !
Le principe d'indignité est une sanction culturelle appliquée à des gens qui n'oint aucune notion de culture ...et de dignité!
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éditorial de L’AF 2901 : "JE SUIS FRANÇAIS"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voilà, j'suis là aussi
» doumeni : Je suis nouvelle...
» Bonjour je suis nouvelle
» Ma collec (finalement je suis raisonnable lol)
» Bonjour je suis une addicte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: