Nos Mains

Forum de discussion entre amis portant sur l'actualité, la politique, la société et tous les sujets que nous prendrons en Main ensemble.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion












Partagez | 
 

 Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briard
Admin
avatar

Messages : 5954
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail   16/1/2015, 22:30

Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail
De Gérard Brazon,
Elu à Puteaux gerard-brazon.com



Pour se donner un peu de courage, sortir de beau matin pour chercher du boulot, trouver un apprentissage, prendre le métro en compagnie des « sans dent », s’insérer dans le tissu social et autres balivernes que l’on ressort tous les jours vis à vis de ces pauvres jeunes sans emploi, forcément abandonnés dans les « cités défavorisées », laisser aux mains « des racistes franchouillards », ces pauvres jeunes victimes de la méchante société française qui ne le veut que du mal, vont pourvoir participer à la tambouille familiale, oeuvrer à mettre du beurre dans le couscous en offrant une allocations distribuée par le très cher Président de la République et son équipe de la « socia-lie ». Jugez-en.

*******

Source Service public.fr

Depuis le 2 octobre 2014, le gouvernement expérimente la “garantie jeunes banlieues” : 434 euros par mois, versés dans un premier temps à 100 000 jeunes sans emploi et ne suivant aucune formation.

En 2015, 61 nouveaux territoires supplémentaires vont être concernés par le dispositif de « garantie jeunes ». C’est ce qu’a annoncé le ministère du travail lundi 1er décembre 2014.

Ce dispositif dont les modalités de mise en place avaient été fixées par un décret et un arrêté du 1er octobre 2013 concerne les 18-25 ans en situation de précarité, sans emploi et sans formation. Il propose un accompagnement renforcé vers l’emploi, avec une allocation d’un montant équivalent au revenu de solidarité active (RSA) pendant les périodes sans emploi ni formation.

C’est dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale que cette « garantie jeunes » avait été proposée en décembre 2012

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail   17/1/2015, 19:44

!,=: !,=: !,=: !,=:

Béa étant a la retraite depuis 01/2015 et vu le montant

Je : dua:
Revenir en haut Aller en bas
Briard
Admin
avatar

Messages : 5954
Date d'inscription : 05/02/2010
Age : 61
Localisation : CHAMPAGNE

MessageSujet: Re: Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail   17/1/2015, 23:05

ça payera les feuilles et le tabac !!

_________________
Fuis les éloges, mais essaie de les mériter
F Fenelon
« Une heure glorieuse vaut une éternité obscure. »
Alan SEEGER

Bonjour à toi Invité
 http://www.tvlibertes.com/
Revenir en haut Aller en bas
GIBET
Admin
avatar

Messages : 11634
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 70
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail   18/1/2015, 16:15

Juste une info...cette allocation existe depuis 2013!!
Elle est étebdue à 61 territoires supplémentaires

Citation :

1 Rappels sur les principes de la garantie jeunes
• La « garantie jeunes » française est un dispositif inscrit au Plan pluriannuel de lutte contre la
pauvreté adopté lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions du 21 janvier
2013.
• Piloté par le ministère de l’Emploi, via les Missions locales, elle s’adresse à des jeunes NEETs
(ni en emploi, ni en formation, ni en études), très désocialisés, souvent peu ou pas diplômés,
sans ressource et en grande précarité. Ces jeunes sont sélectionnés dans le cadre d’une
Commission locale, composée de principaux acteurs du territoire agissant sur ce champ
(Services de l’Etat, Conseil général, PJJ, SPIP, CCAS, etc.)
• L’objectif est d’amener les jeunes en situation de grande précarité vers l’autonomie grâce à
un parcours dynamique d’accompagnement global social et professionnel , vers et dans
l’emploi ou la formation. Ainsi, cette démarche d’un an combine :
o Un accompagnement collectif intensif durant les premiers mois assuré par la mission locale,
créant ainsi une réelle dynamique de groupe et préparant les jeunes à l’entreprise
o Des expériences répétées de mise en situation professionnelle sous toutes les formes
possibles (stages, petits jobs, apprentissage) permettant au jeune de confronter sa vision
de l’entreprise à la réalité, de mûrir son projet professionnel, de découvrir les codes de
l’entreprise, d’être autonome dans son appréhension du marché du travail
o Un accompagnement individuel tout au long de l’année
assuré par la mission locale
o Une aide financière mensuelle (montant équivalent au RSA) permettant au jeune de gagner en autonomie
• Ce dispositif conçu dès janvier 2013 a permis à la France d’être la première à répondre à la
recommandation du Conseil de l’Union européenne du 22 avril 2013 de créer une « Garantie pour la jeunesse » consistant à proposer « un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage aux jeunes de moins de 25 ans, dans un délai de 4 mois suivant la perte de leur emploi ou de la sortie de l’enseignement » , prioritairement aux jeunes sans diplôme et vivant dans des territoires où le taux de chômage des moins de 25 ans est supérieur à 25%.
- La garantie jeune est aussi une réponse à des enjeux Ressources humaines des TPE/PME,
elle permet d’intégrer l’entreprise au cœur de la pratique d’accompagnement. D’une part en
offrant des opportunités d’immersion et d’apprentissage mutuel, d’autre part en appuyant les
besoins de recrutement des employeurs qui mise sur les compétences des jeunes plutôt que sur leurs diplômes.
- Les territoires peuvent correspondre à un département, à une agglomération ou à un autre
territoire infra départemental, à un dimensionnement équivalent à la zone de couverture de
missions locales.
- Le coût du dispositif correspond au versement de l’allocation mensuelle pendant 1 an, ainsi que des crédits d’accompagnement versés aux missions locales à hauteur de 1.600 euros par jeune.
Il s’agit donc d’un investissement conséquent au service des jeunes les plus en difficulté.
- Le PLF 2015 prévoit un coût de la mesure de 164.2 M€, financés à hauteur de 31,4 M€ par le
programme IEJ

2 Développement de l’expérimentation
- L’expérimentation garantie jeunes débutée en novembre 2013 concerne déjà 10
territoires , avec un objectif de 10.000 entrées en garantie jeunes :
- les Bouches du Rhône (Marseille)
- la Réunion
- la Seine St Denis (Est ensemble)
- le Vaucluse
- le Lot-et-Garonne
- l'Allier associé au Puy-de-Dôme
- le Finistère
- l'Eure
- l'Aude
- les Vosges
- Elle sera élargie à 10 nouveaux territoires au 1er janvier 2015 :
- l’Essonne
- la Seine-Maritime
- le Pas-de-Calais
- la Dordogne
- l’Ille-et-Vilaine
- la Savoie
- l’Oise
- l’Aisne
- l’Isère
- la Creuse
Les territoires de Seine St-Denis et de l’Essonne seront également élargis au 1er janvier 2015.
Le Premier Ministre a annoncé à l’issue de la Grande conférence sociale un objectif ambitieux de 50.000 jeunes entrés en garantie jeunes en 2015, et de 100.000 en 2017.
Pour ce faire, le Ministère du Travail a sollicité en août 2014 les préfets de région afin de faire
remonter les candidatures de leurs territoires pour entrer dans la démarche garantie jeunes en 2015.
Les territoires candidats ont été très extrêmement nombreux, marquant un intérêt vif pour la
démarche de la part de ses principaux acteurs : Missions locales, Conseils généraux, collectivités et autres acteurs du champ social : en effet, plus de 60 dossiers ont été adressés, en plus des 20 territoires déjà engagés dans l’expérimentation Parmi elles, 51 candidatures ont été retenues, correspondant à tous les territoires pour lesquels les Préfets ont assuré que toutes les conditions étaient réunies pour une entrée en 2015 du territoire.

3 Les 51 nouveaux territoires qui entreront en vigueur au cours l’année 2015 sont :
- 42 territoires pour lesquels tout le département est concerné
Bas-Rhin
Haut-Rhin
Gironde
Landes
Cantal
Haute-Loire
Orne
Côtes d’Armor
Morbihan
Cher
Indre
Indre-et-Loire
Ardennes
Haute-Marne
Haute-Corse
Doubs
Territoire de Belfort
Gard
Lozère
Pyrénées-Orientales
Corrèze
Haute-Vienne
Meurthe-et-Moselle
Ariège
Gers
Haute-Garonne
Hautes-Pyrénées
Lot
Tarn-et-Garonne
Nord
Mayenne
Sarthe
Somme
Charente
Charente-Maritime
Deux-Sèvres
Ardèche
Haute-Savoie
Loire
Guadeloupe
Martinique
Guyane
- 9 territoires où seules certaines missions locales entreront en 2015 :
Manche
Côte d’Or
Saône-et-Loire
Haute-Saône
Hauts-de-Seine
Seine-et-Marne
Hérault
Loire-Atlantique
Drôme

4 Avec l’entrée des 10 territoires en janvier 2015, et de ces 51 nouveaux territoires qui
entreront en 2 vagues au cours de l’année 2015, la géographie de la Garantie jeunes sera la
suivante fin 2015 :
- Au total, sur les 100 départements (hors Mayotte), 72 départements déploieront la garantie jeunes sur tout ou partie de leur territoire, correspondant à plus de 270 missions locales au total
- Toutes les régions auront au moins un territoire participant à l’expérimentation.
- Tout le territoire DOM sera expérimentateur (hors Mayotte qui n’a pas candidaté).
- Des régions comme l’Alsace, l’Auvergne, le Nord-Pas -de-Calais, ou Languedoc-Roussillon verront tous leurs départements couverts .
- La quasi-totalité des territoires éligibles à l’IEJ feront partie de l’expérimentation, soit 19
territoires répartis sur 11 régions.
- 60% des communes de métropole sur lesquelles se trouve au moins un des 1300 quartiers
prioritaires seront couvertes.
Voila , vous avez le droit de ne pas être d'accord sur cette politique , mais au moins vous saurez ce que c'est
GIBET

_________________
" Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, transforme les en caresses" (Jacques Salomé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle allocation de 434€/mois aux jeunes des banlieues ne cherchant pas de travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle allocation de L'IRCEM.
» homéo pour accouchement;
» Portage intensif
» un endroit pour les femmes de gendarmes ! c'est fait !
» Rdvz du 7ème mois avec le docteur Bernard Maria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Mains :: CONTEMPORAIN :: LE PRESENT (et l'humour)-
Sauter vers: